Oui, le titre est clair, net et précis ! Bon ok, une catégorie de gens ne sont pas concernés, mais on en reparle ensuite. Stop la viande aux invités.

Alors pourquoi je dis ça, bah je vais tout vous expliquer comme toujours. Mais c’est un sujet qui me tenait à coeur. Stop les codes, stop les quand dira t’on, STOP ! lol

Attention, je peux paraitre très remonté, mais ce n’est pas « le cas », j’ai aussi fait ça à un moment dans ma vie, cuisiner de la viande à nos invités et aujourd’hui il en est « hors de question ».

C’est parti, je vous explique :

Contexte :

Tout d’abord, je ne prône pas le fait de NE PLUS MANGER de viande, mais de ne pas mal en consommer. Et Consommer juste !

Pas tout le temps, pas tous les jours, pas à chaque repas, pas à chaque occasion. Juste ça. Je peux être maladroite à des moments que je parle dans mon article, mais ce n’est pas méchant, juste « mal dit ».

Ma façon de penser, suite à beaucoup d’observations autour de moi, et de moi-même…

Je suis aussi passée par là, qui n’a jamais pensé ainsi… Cuisiner de la viande à « tout prix » : à « bas prix »

J’ai fait ça, de me dire bon, y’a les copains qui viennent manger ce week-end, je fais quoi…

« Tient je cuisinerai bien un poulet aux olives, ou… du saumon en papillote », je fonce en course et instinctivement je me dirige vers les barquettes. Bah oui, ça vaut moins cher qu’en boucherie. Bah quoi ? C’est bon, j’vais encore en avoir pour 150 euros le repas quoi !

Bah oui, la viande, le poisson, de qualité : ça vaut son prix, cher non, enfin si, si on compare aux merdes bas prix venues en barquettes, sous vide et j’en passe. La viande se doit d’être cher, c’est un être vivant à la base, et s’il a été bien traité pendant sa vie, il va être plus cher qu’un être qui lui a été « maltraité » (conditions de vies, alimentation, médicaments infectés etc).

Bref, on le sait, la viande et le poisson dit de qualité ça vaut évidemment plus cher que ce qui dans un rayon de supermarché.

Pourquoi on fait ça, pourquoi on s’oblige, on s’inflige de cuisiner, proposer des plats avec de la viande alors qu’on sait qu’on achète de la merde ?

IL LE FAUT ! Bah oui, sinon ça fait mauvais genre de faire un plat sans viande, sans poisson. On va penser que je suis radine. Que c’est ennuyeux de manger chez moi. Ils vont penser quoi de mon repas si y’a pas de viande… Ah non, je préfère acheter de la merde mais au moins ils ont de la viande. Puis quoi ils ne le sauront pas que j’suis quand même radine au fond, j’ai payé de la viande bas prix mais eux ils ne savent pas !

Stop,

Faut arrêter de faire ça, vraiment. Humainement déjà on en peut pas réagir ainsi, on a pas le droit de penser comme ça. On a pas le droit de contribuer à la maltraitante animal pour entrer dans un moule. On a pas le droit de soutenir la mauvaise production, la sur-production de viande/poisson, pour faire « genre ».

Recevoir des amis

Oui : des AMIS c’est bien qu’ils s’en fouteront qu’il y ait de la viande ou pas. ils ne viennent pas manger chez vous pour ce que vous allez cuisiner, non, ils viennent car ils vous aiment VOUS. Les soirées chez vous c’est toujours fun, ce sont des soirées à parler des heures, ils viennent chez vous car ils s’y sentent bien, car vous êtes amis depuis longtemps et pas parce qu’ils mangent de la viande/poisson ! Non, ça franchement ils  s’en foutent. Enfin, si vous êtes amis, ils doivent s’en foutrent.

Celui qui fait la gueule parce que c’est un repas sans viande est clairement un con ! Bah quoi ? Faut appeler un chat un chat… On est pas amis avec les gens pour ce qu’ils nous offrent, on est amis avec eux pour ce qu’ils sont, eux, dans le coeur, dans leur tête. Ni dans l’assiette, ni dans le portefeuille.

Que répondre, que dire, comment réagir ?

Déjà QUI fait la tête si y’a pas de viande ou de poisson chez quelqu’un d’autres que chez lui ? Enfin moi ça me sidère, t’es pas chez toi, t’as rien à dire quoi.

Ensuite, c’est pas un drame encore une fois.

Puis imaginons, quelqu’un va faire la tête parce qu’il n’aura pas sa viande, son poisson, bah dites lui, soit très honnêtement « écoute je ne préfère pas en proposer que de te faire manger de la merde sous vide juste parce qu’il faut que j’en propose à table ». Normalement déjà ça devrait un peu le sécher, tu vois ?

Si vous êtes un peu plus, « passe partout » vous n’aimez pas les débats, détournez le truc en disant, impossible de trouver un boucher ouvert hier, ou encore, ah bah j’en ai fait à l’apéro, ou encore, j’avais envie de changement. Puis, qui va oser dire quelque chose, se serait vraiment culotté, amis ou famille, on mange on a rien à dire sur ce qu’on mange.

Cette foutue pensée du paraitre

Je sais qu’on a toutes déjà pensé comme ça, « oh putain, le prix, attend je vais aller prendre ça plutôt », et bien moi je dis stop. Bon ok, moi je ne mange pas de viande chez les gens, amis, famille car je le sais, je le vois bien que c’est acheté en barquette, sous vide, de mauvaise qualité. Je sais que c’est pas méchant leur façon de faire, que c’est pour faire plaisir mais aussi pour rentrer dans les moules de la société : viande à table quand on reçoit.

Parfois, c’est juste le budget qui bloque et pas l’envie et les convictions de faire différemment, alors on va chercher « bas prix » pensant faire plaisir aux invités. Perso, et je ne pense vraiment pas me tromper et qui ne se dit pas : je préfère ne pas en manger que de manger de la « merde ».

Dites la vérité, amis, famille : la viande, la bonne viande ça coûte cher, on est 6 à table, je vous aime trop pour vous cuisiner de la daube à 30 euros pour 6, et j’ai pas envie de faire bouffer des patates le reste de la semaine à mes enfants car j’en ai eut pour 150 euros le repas pour nous 6.

Qui ne va pas comprendre ça ?

Le but quand on voit les amies, c’est de les voir, le plus  régulièrement possible, donc de faire en fonction de son budget et de la qualité.

La phrase : on est pas là pour manger telle chose, mais pour te voir, ne doit pas devenir, pas grave si on mange de la viande bas de gamme, on s’en fout nous, le principal c’est d’être avec toi. Cette transformation peut aller pour pleins pleins pleins de façon mais certainement pas pour un produit provenant d’un être vivant à la base.

Le principal c’est d’être réunis oui ! Alors au diable cette pensée : j’suis obligée de faire de la viande sinon c’est mal vu !

Les solutions pour consommer responsable

On ne fait pas de viande, il y a des centaines de plats possible sans viande. Des alternatives vraiment sympa. Rien que la fondue savoyarde n’en nécessite pas. Le risotto, les lasagnes aux légumes, la pizza 4 fromages.

On cuisine un plat avec peu de viande, genre un coucous et on ne le SUR-garni pas, ou encore une paella avec peu de poisson. Auquel cas, vous pouvez acheté de la qualité et qu’il y en est peu, ça satisfera tout le monde.

Faire de la viande mais y passer le budget nécessaire, peut-être en avez vous les moyens aussi, ou que pour vous c’est si important que vous préférez mettre le prix et en proposer, libre à vous et bravo pour cette pensée.

Les filles, j’espère que j’ai pu vous aider, vous motiver et vous faire déculpabiliser devant cette impression, cette pensée. Si jamais vous avez envie/besoin d’idées sur les plats, les menus, les alternatives sans pour autant DEVOIR proposer du TOFU, des faux steaks, dites le moi, je vous ferais une vidéo « Comment faire à manger à ses invités sans viande/poisson » avec plaisir.

Cet article ne juge personne qui propose de la viande ou qui achète selon son budget, je trouve cela dommage de ne pas penser à consommer moins mais mieux mais les personnes que je jugerai plutôt seraient celles qui critiquent ce qu’elles n’ont pas comme chez elles. Manger chez les autres c’est s’adapter aux différences, sinon on reste chez soi. Tout comme celui qui voyage de pays en pays et veut à chaque repas retrouver ce qu’il mange chez lui, clairement c’est impossible.

Voilà.

Nous, nous mangeons de la viande par ci par là dans le mois, mais je n’en fais jamais (depuis 2 ans) à nos invités. C’est comme ça, et ils s’en portent tous très bien. Ils ne repartent jamais mourant de faim lol.

Je vous embrasse, et j’espère lire vos petits mots ici.

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube