Hello les filles,
On se retrouve aujourd’hui, pour parler petits-déjeuners.
On a chacun son avis sur le sujet : ne jamais sauter ce repas, repas de roi dans une journée, écouter sa faim et manger que si on en ressent le besoin, toujours déjeuner avant d’aller faire son sport etc etc
Mais alors qu’est ce qui est vrai dans tout ça?

Eh oui, pour ma part, c’est simple : a raison celui qui fait ce qu’il veut ! Na ! ^^
Non plus sérieusement, je pense que chacun est différent encore une fois, et qu’il n’y a pas de règle stricte à appliquer. Le principal à mon sens est de s’écouter, de connaître son corps et ses limites. Qu’est ce que j’entends par là ? C’est encore une fois assez simple lol
Si une personne a faim le matin et bien, pas de questions à se poser, elle doit manger, en fonction de sa faim, un repas toujours équilibré et qui lui tiendra au corps jusqu’à l’heure du midi sauf si elle aime grignoter auquel cas, rien n’oblige un petit-déjeuner de compté’ car elle sait qu’elle aura une ration peu de temps après pour « l’aider à tenir ».
Une personne qui n’a pas faim au réveil parce qu’elle dîne bien les soirs, que ça lui tient au corps encore au réveil, n’a pas besoin (à mon sens) de manger sans faim.
Cette personne est censée et soit aura faim dans la matinée et aura prévue de quoi se rassasier ou bien elle sait qu’elle tiendra jusqu’à son heure de déj sans problème et donc, pas de panique. Elle gère.
En revanche, je me permets de dire qu’il est absurde de ne rien avoir sur soi en ration quand on ne déjeune pas le matin (pour x raisons sauf celle du temps ^^, pas faim, écoeuré des aliments au réveil etc) alors qu’on sait que notre corps va mal le vivre et va nous faire avoir un malaise, une chute de tension, une hypoglycémie ou autres dans l’heure qui va suivre.
On ne doit pas (à mon sens) chercher à se mettre en danger, que l’on ait aucun compte à rendre à personne sur le fait de choisir si l’on petit-déj ou non le matin, c’est propre à chaque individu et personne n’a à juger nos pratiques. A conditions de s’écouter réellement sans artifice, et sans prétendre qu’on peut ne pas déjeuner ou à l’inverse qu’il faut absolument que l’on déjeune, si au fond, ce n’est pas réellement le cas.
Entre ce mettre en danger par des malaises et infliger à son corps de la nourriture dont il n’a pas besoin, l’un comme l’autre n’a pas de sens selon moi (attention mes propos n’engagent que moi, je ne suis pas médecin, ce n’est que mon avis!).
J’ai fait partie pendant des années d’une catégorie de ces personnes, celles qui mangeaient le matin sans avoir faim, car on m’a toujours rabâcher qu’il ne fallait pas partir de la maison le ventre vide. Alors oui, pour des enfants en pleine croissance, ça se tient surement, mais quand on devient adulte, autonome et censé, on doit savoir écouter son corps et ne plus faire machinalement ce que l’on nous a enseigné.
J’ai moi-même mis du temps à le comprendre, et puis, ça m’allait bien de petit-déjeuner, j’adore tellement ce repas, que c’était pour moi la meilleure pensée du soir en m’endormant ; quel petit-déj je vais me faire demain matin ? Limite c’était lui qui allait donner le ton d’humeur à ma journée, ou plutôt pour lui que de se lever n’a jamais été un supplice.
Il a donc longtemps été très très copieux chaque matin mais simplement par habitude et non pas parce ce que j’avais réellement faim.
J’ai fini par me rendre compte que celui-ci m’était vraiment superflus, et que je devais écouter mon corps, ma faim et pas simplement reproduire mes rituels de jeunesse.
Mon mari ne déjeune que quand il travaille, car il sait qu’il va avoir faim à midi pile et qu’il ne sera pas encore rentré pour manger et il n’aime pas manger en travaillant, alors que quand il est en repos, il ne déjeune jamais car à l’inverse il sait qu’à midi il pourra avoir faim, je lui aurais tout préparé ou au pire il pourra se servir tout seul ^^
Nous sommes parti à Londres l’an passé, en Airbnb, le matin, nous sortions chercher une boisson chaude, et jamais il ne prenait de chose à manger, il me disait, non je n’ai pas faim. Alors, je me suis posée cette question, mais moi, j’ai faim ou pas? J’ai testé, je n’étais pas chez moi pour faire mes automatismes, je ne trouvais pas forcément des choses qui me plaisait car trop sucré à mon goût, bref, j’ai passé trois jours à ne pas prendre de petit-déjeuner, et je me suis rendue compte, que je n’en avais pas besoin du tout. Surtout au vue des quantités faramineuses que je m’enfilais par gourmandise, alors que je n’avais même pas faim.
Alors depuis octobre 2015, j’ai arrêté de petit-déjeuner le matin, je faisais mes matinées au travail sans aucun soucis, et même pire, j’avais encore moins faim quand arrivait l’heure du midi que quand je prenais mes petits-déjeuners de compéts. Si je voulais par unique gourmandise manger mes repas favoris du matin, j’attendais le week-end de me faire un brunch à la maison.
Seulement voilà, la grossesse est un des éléments à prendre en compte également et depuis avril 2016, j’ai vraiment faim le matin, j’ai surement besoin de plus d’apports que d’habitude, mais attention, pas des apports de dingue, j’ai juste faim en me levant après 12h sans avoir rien avalé.
Du coup, comme toute personne censée, j’écoute encore une fois mon corps et j’ai repris ce repas qui me tenait tant au palais ^^
Je l’adapte bien évidemment en fonction de mon programme de la matinée, il peut être léger et simple si je ne vais rien faire de particulier, comme plus « élaboré » et copieux si je dois sortir quelques parts pendant plusieurs heures ou faire ma séance de sport.
Je sais car je me connais par coeur, que je ne suis pas quelqu’un qui est sujet aux malaises, avant d’être enceinte, je pouvais largement partir courir 1H30 sans avoir pris de petit-déj (je ne dis pas que c’est bien ou pas bien, je dis juste ce que mon corps était capable de faire) et je me sentais tout à fait normal. J’ai des amies qui elles ne peuvent pas aligner (j’exagère à peine ^^) cent mètres dans la rue sans se retrouver à avoir des étoiles devant les yeux. Seulement depuis que j’ai bébé en moi, si je pars en vadrouille ou tente une marche sans avoir déjeuner, c’est : bouffées de chaleurs, ventre qui hurle à la faim en 3 minutes chrono. Je me suis fait avoir 2/3 fois (le temps de comprendre que cela venait de mon état de grossesse) pour toujours faire attention, et bien prévoir mes journées afin de manger en conséquences et ne pas me mettre en danger.
Vous l’aurez compris, pour moi, y’a qu’une règle, celle de son corps à écouter, il ne faut pas déjeuner car toutes les instagrameuses le font, il ne faut pas ne pas déjeuner car la copine ne déjeune pas et qu’elle est plus mince, pas non plus déjeuner car c’est une habitude, et ne pas déjeuner car on a pas le temps mais que l’on crève la dalle.
On sort en effet d’une longue période de jeûn au réveil, et chaque individu le vit différemment, et a des journées différentes à assumer ensuite. Il faut s’écouter, on ne mange que lorsque l’on a faim ou que l’on sait qu’il le faut car on va faire quelques choses qui nécessite que l’on ait de l’énergie et que notre corps ne va pas apprécier sinon ^^
Voila les filles, ce n’est que mon avis sur le sujet, comment moi je fonctionne, je ne déjeune plus en tant normal mais j’ai repris ce repas car depuis que je suis enceinte j’ai tout simplement faim.
Je ne me goinfre pas si je sais que je reste assise devant mon PC toute la matinée, et je mange davantage si je sais que je sors faire une course ou faire mon sport ou que je ne vais pas remanger avant une certaine heure pour x raisons… J’ai l’impression que ça part du bon sens, mais malheureusement ce n’est pas si évidement pour tout le monde, et je peux le comprendre puisque moi-même je me suis fait avoir par ces rituels d’enfance et cette « mode » du super petit-déj sur Insta.
Enfin, je vous poste mes petits-déjeuners favoris et vous pourrez retrouver les recettes dans la rubriques « sucrée » de mon blog pour plus de facilité si vous souhaitez en reproduire une en particulier sans devoir relire tout mon article ^^ Eh oui, je pense à vous ^^
Je vous les posterai dans la journée demain et au fur et à mesure cette semaine pour ne pas en faire trop d’un coup, je pense.
Et vous alors, plutôt faim ou pas le matin? Plutôt prise de risque ou très à l’écoute de votre corps? Et quels sont vos petits-déjs favoris? Donnez moi de nouvelles recettes hihi
Bon appétit les filles =)
Des bisous,

*
*
 *
– (Pour la petite « histoire », je vous poste les 7 petits-dés que je me suis fait cette semaine, j’ai eu plus de matinées overbookées que posées, vivement que ça se calme ^^) –
Deux petits-déjeuners que je prends quand je reste tranquille à la maison :
Le smoothie quand j’ai envie de quelques choses de frais et que je n’ai pas une grosse faim et les biscottes quand j’ai un plus gros creux, je n’en mange jamais plus que 4 (normalement), car sinon je sais que c’est de la gourmandise pure et simple.
*
 *
 *
Cinq petits-déjeuners que je prends en fonction de mon programme qui va être chargé :
 
sport, différentes courses à faire qui vont me prendre toutes la matinée, si j’ai peu mangé la veille aussi pour x raisons, si je sais que je ne pourrai pas déjeuner avant une heure plus tardive qu’à mon habitudes et que je vais avoir faim etc etc
 
 
Porridge 
Porridge de graines de chia
Smoothie Bolw avec muesli sans sucre
Pancakes super healthy by Caroline Receveur (recette qu’elle avait posté il y a fort longtemps)
Toast aux oeufs brouillés sucrés by Lola
Croque sucré chocolat / banane et beurre de cacahuète / banane 
 
 *
*

 

J’ai fait 3 déclinaisons de mon smoothies pour vous faire des recettes en même temps, mais je n’ai pas mangé les trois en un seul petit-déj, qu’on soit d’accord ^^

 

 

 

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube