Coucou les filles,
Aujourd’hui, je vous partage un petit (gros) coup de gueule ! Je ne sais pas s’il sera bref ou non, cela fait un moment que j’ai envie de vous écrire à ce sujet, j’ai cependant attendu, pourquoi? Pour ne pas écrire à chaud, mais plutôt prendre du recul car au fond, ce n’est pas vital. Bien que ce soit vraiment dommage et décevant.
Je ne parle pas de VOUS : mes abonnées, mais d’une généralité, et notamment des conversations auxquelles j’ai « participé » pour ne pas dire subi.
Je suis là pour vous partager plein de choses et aussi ma façon de penser et voir les choses, qui sait, peut-être vous les verrez différemment ensuite. En tout cas, j’espère avoir vos retours, vos sensations, façon de penser et de voir les choses à vous.
Aujourd’hui on est dans une polémique d’algorithme de mer** avec Instagram. Il s’est fait lâchement racheté par facebook et depuis.. c’est la catastrophe. Ce réseau qu’on aimait toutes et tous tant, est devenu un vrai casse tête, une déception et une machine à fric.
Une machine à fric mais non, pas pour les « instagrammeurs », qui eux subissent et tentent ce qu’ils peuvent pour faire valoir ce que de droit et avoir un retour sur le temps qu’ils passent à publier, retoucher, partager… Une machine a fric pour les gérants, les têtes du systèmes…
Oui, y’a un moment faut arrêter de s’en prendre aux mauvaises personnes…
Il y a tellement de choses à savoir sur ce réseau social, et encore j’en apprends des vertes et des pas mûres toutes les semaines…
Le saviez-vous ?
* Un compte Pro sur Insta est accessible à tous, à partir du moment où vous synchronisez votre page Facebook à votre compte Instagram. C’est gratuit.
* Un compte pro sert à : suivre ses statistiques (abonnés, vue, heure à laquelle les abonnés sont connectés pour pouvoir poster au meilleur créneau et donc, avoir la meilleur visibilité).
* Un compte pro sert à mettre son adresse mail et postale pour être contacté par les marques.
* Un compte pro se voit proposer sans cesse de « promouvoir » ses publications pour qu’elles soient vu par un plus large panel.
* Un compte pro doit payer s’il veut que ses publications soient vues « normalement » par les utilisateurs instagram, car Instagram fait exprès de réduire leur visibilité afin qu’ils payent, et oui, Insta ne fait pas la différence entre le compte pro d’une entreprise (ou grosse marque) et le compte « pro » d’une Instagrammeuse de 10K, les deux sont considérées avoir du budget pour se faire « connaître ».

* Si vous commentez ou lisez les photos régulièrement d’un compte celui-ci apparaîtra dans vos débuts de fil d’actualité.

* Seuls les comptes pro peuvent mettre le lien d’un site internet (d’où le fait que les blogueuses soient coincées sur un compte pro alors que ça ne nous intéressent pas et qu’on soit perdantes en terme de visibilité sur notre blog).

* Quand d’un coup vous vous rendez compte que vous êtes abonné à un compte qui vous plait  certes mais dont vous êtes sûre ne jamais avoir cliqué sur « s’abonner » : c’est que ce compte « vous » a acheté des abonnés et vous êtes dans le lot.* Qu’actuellement Instagram fait un nettoyage des comptes et c’est pour cela que nous constatons chaque jour une perte considérable d’abonnés (il ne pouvait pas filtrer au fur et à mesure franchement…).

Bon déjà, vous y voyez un peu plus clair sur les petites supercheries d’Instagram.
Quand déjà on sait ça, on comprend un peu mieux pourquoi des comptes apparaissent comme « sponsorisés », eh oui, se casser le c** pour faire de jolies photos, sortir du lot et au final ne pas avoir un pet de nouveaux abonnés, ça fait clairement mal. Au coeur, au c** comme vous voulez, mais le bilan est le même : déception ! Déception d’un temps incalculable passé à poster sans retour. Sans interaction. Le sens contraire par excellence d’un réseau social, où le but est d’échanger, rencontrer, découvrir, là il faut payer pour avoir son juste retour « d’investissement » (personnel d’implication).
En France on ne félicite pas, on n’encourage pas, non : on jalouse, on critique, on juge. Ouais en France on est des CONS ! Sans chercher à comprendre pourquoi, sans se demander si nous on ferait pareil à la place de cette personne. Non, faut toujours voir le mal partout, le mauvais. C’est tellement dommage…
Non, je ne suis donc pas d’accord d’en vouloir à ceux qui payent. On parle bien de ceux qui payent pour que leur publication soient accessibles à tous, en revanche ceux qui payent des abonnés c’est un autre débat.
D’ailleurs parlons-en, vous le saviez ; on peut acheter des abonnés, des faux ou des vrais, le prix n’étant pas le même.
Comment ça se passe ? C’est bien pensé ; pour faire genre que c’est gagné « à la sueur de son front », c’est-à-dire que les formules sont d’acheter des abonnés par lot de 100, 250, 400, 500, 1000, 200000, mais sont livrés sur 24H, une semaine ou plus… Le nombre augmente presque progressivement… pour avoir l’effet de trompe l’oeil, de : « tient son compte a dû être partagé, il vient d’exploser les chiffres »…
Mais on est dans l’ère où pratiquement aucun compte (même les plus grands/gros) augmente, ou très peu par TRES PEU (sauf en cas de partage et encore cela ne fait plus péter les scores).
C’est de l’ordre de 1000 en 6 mois pour les gros comptes presque, donc les comptes qui prennent 250 en 1 semaine, vous pouvez faire le pari qu’ils achètent.
Ceux qui achètent de faux abonnés, juste pour le nombre sont clairement miteux, ils ne font ça que dans le but de se faire proposer des produits gratuitement par les marques : en gros ceux sont de gros gratteurs de merde ! Et ils détruisent l’image du bloggeur/instagrammeur.
Ceux qui payent pour avoir de vrais nouveaux abonnés, arf, ce n’est pas cool cette solution de facilité pour ceux qui persévèrent sans y avoir recours, voyant plus souvent leur nombre d’abonnés réduire qu’augmenter, mais bon, est-ce-qu’on juge une entreprise qui paye pour avoir accès à un fichier clients ciblés qu’ils vont pouvoir démarcher et se voir évoluer. Nous le ferions à leur place ?
S’ils payent pour avoir des abonnés après tout, ils dépensent de l’argent, c’est la société qui veut cette façon de penser… Leur en vouloir ? Pour ma part, non, mais qu’ils ferment leur geu** quand on en parle et qu’ils ne viennent pas critiquer ceux qui le font tout autant qu’eux. Tu le fais, tu assumes, ou tu te tais, mais surtout ne critique pas la voisine alors que tu fais pareil.
Si vous vous posez la question à cet instant : non, je n’ai jamais acheté d’abonnés, mais j’ai déjà payé deux fois 2€ pour essayer de sponsoriser deux publications, et j’ai annulé avant la fin de la période, regrettant mon geste, j’ai recommencé la deuxième fois, puis regretté, non que je me trouvais nulle de le faire, mais je donnais raison à Instagram d’avoir instauré ce système qui nous mettait à mal et leur faisait gagner de la thune bien trop facilement, sur notre dos.
Beaucoup de techniques se pratiquent pour essayer de se faire « voir » dans les actualités de nos abonnés. Mais finalement, très peu fonctionnent quand on m’en parle. Seuls l’achat reste le plus efficace.
J’ai entendu beaucoup de critique sur les Follow/unfollow mais encore une fois – je ne le pratique pas – pourquoi en faire toute une critique, au final, ces personnes elles passent un temps monstre sur instagram pour essayer d’obtenir le juste retour de leur travail, on doit leur en vouloir ? Alors on doit en vouloir à celui qui se lève chaque matin plus tôt que nous pour aller travailler et faire quelques clients de plus que nous ? On doit en vouloir au commercial qui accepte un rdv après ses heures de travail car il veut faire des affaires? Mais rien ne nous empêche de faire pareil, on a juste pas envie de nous lever plus tôt, rester plus tard, bah sur Instagram c’est pareil, la personne qui fait ça, elle y passe des heures de malade, non, elle ne vous prend pas pour un con, un pigeon ou que sais-je, mais elle essaye juste de vous dire « coucou, si tu voyais mon compte peut-être que tu l’aimerais ». Tout comme ceux qui mettent des « j’aime »,  et qui commentent… C’est la sueur de leur front là encore, car ils se démènent pour que leur compte évoluent car ils croient en leur compte, et lui consacrent du temps.
Alors avoir des abonnés ça fait quoi? Aller à la chasse aux abonnés comme je l’entends… Mais putain, encore une fois, NOOOON quoi !
Quand tu fais un bon plat : tu es content(e) qu’on te dise que l’on s’est régalé,
quand tu réussi un dossier : tu attends qu’on te dise félicitations,
quand tu remportes une victoire : tu es content(e) qu’on te dise bravo,
quand tu te lèves chaque matin pour aller bosser : tu es content d’avoir ton salaire à la fin du mois…
Alors pourquoi c’est mal d’être content d’avoir plus d’abonnés quand on prend le temps de faire de belle photo, de belle présentation, qu’on y passe parfois 30 minutes, 100 clichés avant de poster le bon, et avoir un joli feed, car on est d’accord qu’aujourd’hui on ne s’abonne pas quand ce n’est pas harmonieux… Pourquoi là, c’est mal vu…
Moi, c’est ça qui m’énerve, c’est des gens qui critiquent constamment, ces français, cette mentalité…
On ne peut pas simplement être content pour les autres, elles, elles gagnent leurs vies avec Instagram, c’est indécent ce qu’elles gagnent : mais VOS GUEULES (couleur or ça passe mieux mdr)! Y’en a ils vendraient carrément leur mère pour gagner ce qu’elles gagnent, juste ON a pas ce petit truc qui ne s’explique pas qu’elles elles ont et y’en a ça les rend malade.
Je préfère voir une instagrammeuse ou youtubeuse gagner de belles sommes car elles sont parties de rien, elles ont su se mettre direct dans la vague du digital (qui est clairement l’avenir de demain) et nous faire rêver, par leur façon de poster, de s’habiller, de parler, de se maquiller, de cuisiner etc, on les suit car nous même on les adore, mais elles n’ont pas le droit d’être rémunérés pour ça ? Elles nous influencent sur nos façons de nous habiller, elles nous trouvent des bons plans, nous motivent pour faire du sport, etc, on est bien content d’aller fouiner leur blog pour nous faire gagner du temps, mais elles, elles ne devraient pas gagner d’argent ? Mais sérieusement ? C’est pas être jaloux ça, ou tout simplement être cons que de penser ainsi. J’ai pas fini ma phrase : je préfère savoir qu’elles elles gagnent leur vie respectueusement, en démarrant de rien, et que NOUS les avons fait en arriver là car on les admirent vraiment, plutôt que de savoir combien gagnent certains « métiers » qui n’est là que pour nous entuber… Franchement !
Bref, voilà, Instagram, quand les comptes réussissent (sans achats d’abonnés – ça se sait croyez-moi) c’est qu’ils sont travaillés : et tout travail mérite salaire !
Tout comme, les partages, maintenant c’est scandal d’en proposer un, mais merde, c’est normal, les gens maintenant ne partagent plus d’eux même et c’est vraiment très dommage. N’êtes vous pas content quand on vous recommande au travail? N’êtes vous pas content quand on vous partage un bon plan? N’êtes vous pas content quand quelqu’un vous emmène de nouveaux clients car vous avez fait un « bon » travail? Pourquoi, là, ce serait différent ? Vous suivez un compte qui vous plait, le titulaire vous propose un partage, vous ne voulez pas le faire car ce compte n’est pas votre coup de coeur en particulier, je comprends, soit, mais de là à aller lyncher la personne car vous trouvez qu’on vous prend pour un con, c’est un peu exagéré non?
Surtout qu’encore une fois, on s’adapte, on essaye aussi de contourner ce nouvel algorithme qui nous pénalise, en comptant sur notre communauté. On partage des bons plans, conseils, façon de faire x ou y choses, alors pourquoi ne pas également partager en retour ? Le compte ou ne serait ce qu’un commentaire pour échanger.
Je ne parle pas de MA communauté, mais c’est en général, je me fais un peu porte parole de toutes en fait ^^
Le mot de la fin : soyez indulgents et demandez-vous toujours avant de juger : ce que vous vous feriez à la place de telle personne ! Et Honnêtement bien-sûr !
Pour ma part, je n’envie aucune des filles qui en vivent, non, je les admire.
Vous savez que si on ne poste pas régulièrement, on suscite moins d’intérêt pour nos lecteurs/lectrices et ils se désintéressent. C’est très difficile de se faire connaître et encore plus de garder sa communauté.
Comme je le disais : en France, on a tendance à envier, dénigrer, pointer du doigt, dès qu’une chose que l’on vit est belle, on a pas le droit de se plaindre. Mais si vous saviez, comme ce métier est dur, ces filles sont suivies par des milliers de personnes (voir des millions) et elles sont comme sous leur jugement sans cesse : c’est le jeu apparemment ! Mais non, elles sont humaines, elles ont un coeur, une sensibilité comme vous…
Si elles en montrent trop (de leur vie) > c’est pas bien,
si elles n’en montrent pas assez (de leur vie) > c’est nul,
si elles parlent d’une marque c’est > qu’elles sont payées,
si elles voyagent c’est > trop d’la chance, mais si elles ont le malheur de dire une once de négativité > elles sont lynchées,
si durant leur voyage elles perdent leur valise, c’est > « bah c’est ça de voyager autant » ou « pfff elle va s’en faire payer une autre »,
si elles ont le malheur de dire qu’elles sont crevées c’est > qu’elles ont eut un évènement trop cool donc pourquoi se plaindre,
si on vient à apprendre leur salaire c’est > un scandal,
Si elles font une photo un peu dénudée c’est > bah voilà qu’elle se prostitue,
Si elles disent quoi que ce soit sur leur métier c’est > mais pourquoi elle se plaint, elle le veut bien,
Si elles donnent leur façon de faire > elles reçoivent mille et un commentaires qui les jugent sur cette façon de faire.
Et j’en passe, des vertes et des pas mûres.
Ce métier est chaud, croyez-moi, pour ma part, oui, je suis blogueuse car j’ai un blog, mais je n’en vis pas, donc ce n’est pas mon métier, c’est un trait de ma personnalité que je partage avec vous. Je ne défends donc pas mon gagne pain, mais j’ai l’ouverture d’esprit pour me rendre compte de ce qu’elles vivent et subissent à des moments.
Bref, je vais m’arrêter là, je suis déçue d’Instagram, oui, mais pas des comptes que je suis, vous l’aurez compris, pour moi, ils mettent juste tout en oeuvre pour essayer de faire valoir ce que de droit, je suis déçue de leur communauté qui ne voient que le mal, qui les lynchent, je suis déçue de ce nouvel algorithme qui au lieu de souder des communautés de personnes (comme le veut un réseau social) il les fait se critiquer, je suis déçue que le système des grosses boîtes à toujours vouloir gagner et brasser plus de fric nous ont littéralement fait perdre le charme premier d’Instagram : Poster à l’instant T.
Ma foi, je sais que mon article, et ma façon de pensée ne changera rien à ce nouveau système, mais si on pouvait déjà voir les choses différemment, et aussi à plus large échelle que seulement instagram. Le monde s’en porterait mieux.
C’est un réseau social, ne l’oublions pas, le partage, l’échange sont les maîtres mots de cela.
Vous savez, vous êtes nos patrons en quelques sortes, vous nous « rémunérez », vous nous faites évoluer, alors soyez le patron que vous aimeriez avoir, sans quoi, n’attendez rien du vôtre.
Je me dis qu’on ne fait pas de petite avancée, chaque changement de jugement, chaque ouverture d’esprit, amène à un monde un peu meilleur pour demain, un monde dans lequel nous sommes tous.
Je vous laisse, je dois aller prendre mon thé glacé en photo que j’ai reçu gracieusement haha ^^
J’espère ne plus devoir vous dire que quand je vous parle de quelques choses c’est que j’ai sincèrement aimé. Sinon, je refuse de partager dessus car je préfère ne plus travailler avec la marque que de vous perdre vous. Ne l’oubliez jamais <3
Et je vous remercie infiniment d’être 18000 à me suivre, c’est juste dingue, merci 18000 fois et bien plus encore.


Encore une fois, cet article ne me concerne pas vraiment car je ne gagne pas ma vie ici, cependant, j’ai mon avis sur les choses et cela m’attriste de voir les mentalités de cette façon vis à vis des filles qui réussissent. 


Soyons content(e)s de la réussite de notre prochain, c’est important.
Je vous embrasse.

 

%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on YoutubeVisit us on Pinterest