On se retrouve pour un petit city-guide Sicilien, « tout savoir sur la Sicile avant de partir », je vais tenter de tout vous répertorier et vous partager toutes les astuces, les endroits clés à ne pas oublier avant de partir en Sicile. Tout savoir sur la Sicile avant de partir + Incontournables

Cette, nous n’avons pas tout fait, nous n’étions pas dans certains coins, nous avons un bébé, mais n’empêche que j’avais en tête des endroits vraiment canon à faire, et qu’on aurait tenté si nous avions un détour dans le programme. Nous avons quand même fait pas mal de choses, vous pourrez les retrouver dans la rubrique « Sicile » du blog. Il y a 6 endroits avec énormément de détails, d’adresses, de lieux insolites, de conseils pour aller faire ses courses etc.

Ici, commençons (ou terminons ce chapitre Sicilien, j’ai préféré terminer par cet article afin d’êtres pure de penser à tout, que pour vous ce soit vraiment complet) :


Ce qu’il faut savoir avant de partir en Sicile

Coût de la vie

Je trouve que c’est similaire aux prix en France, quand on parle de supermarché notamment, on a fait les courses à plusieurs reprises et rien ne m’a choqué dans un sens comme dans l’autre.

Les restaurants vont être plutôt peu onéreux si on ne prend qu’une pizza chacun, un plat de pattes, des accompagnements. Les restaurants de bord de plage ou dans les hôtels sont toujours un peu plus cher que les restaurants indépendants dans les villes/ villages.

Les glaces cependant sont « données » si on compare avec les prix en France c’est d’ailleurs un scandale chez nous.

Les hôtels selon leur standing ont un prix également similaire aux nuitées françaises.

Les prises de courants :

Je vous conseille un adaptateur, nous en avions pas, et à des moments nous avons bien galère pour faire entrer la prise de mon ordinateur dans les prises murales. Si vous n’avez que des embouts types chargeur Apple, c’est bon, si par contre, vous avez des embouts type sèche-cheveux, centrale à repasser ou prise de PC portable, c’est parfois la sueur pour l’enfoncer et la retirer.

Restaurant

Je vous avais déjà bien expliqué les choses à mon retour de Rome. Je vous remets le lien ici.

Pour vous en dire un peu ici quand même, les menus se décomposent ainsi : Antipasti (entrée à partager), Premier plat (souvent des pattes), second plat (souvent les plats de viande, poissons, crustacés souvent servi SEUL SANS ACCOMPAGNEMENT, faites attention à bien lire le menu), accompagnement (fritte, légumes grillés, salades), Pizza, Dessert.

Voici un menu typiquement Italien, et Sicilien !

L’eau est la première chose que l’on nous demande, et pas de arabe, c’est forcément payant.

Les couverts, le service, et le pain sont facturés quoi qu’il arrive entre 2 euros et 4 euros par personne (pas les bébés en chaise haute).

En Italie, la législation impose de signaler les plats fait avec des produits surgelés ou pas. C’est vraiment cool ça.

L’huile piquante pour les pizza comme en France n’est pas une coutume ici, idem, n’hésitez pas à demander le parmesan, eux, ne l’ajoute pas comme nous.

Le fait de repartir avec un « Dog bag » est habituel ici, sans pression, sans regard noir, mais plutôt de grand sourire de ne pas gâcher !

Les restaurants à 99% sont munis de chaises bébés IKEA.

Les spécialités

Ici, quelques jolies spécialités, d’ailleurs je vous réserve une petite vidéo à ce sujet, tournée avec Thib, vous voyez ce que cela peut-être ? ^^

Je vous liste quelques unes à ne pas manquer ;

La pistache, crème de pistache, pattes à la crème de pistache.

Le fromage évidemment, pizza et le vin, c’est plus Italien que Sicilien.

Les cannolis, à la crème de Ricotta, mais aussi pistache, chocolat, tout dépend mais en réalité c’est vraiment à la crème de Ricotta.

Des Arancinis, des boules de riz farcis à la viande, poisson ou légumes et ensuite frite.

la « sfincione », la pizza sicilienne aux tomates et au fromage pecorino.

les pâtes siciliennes aux aubergines, aux tomates et à la ricotta,.

La célèbre « caponata », le plat sicilien composé d’un mélange d’aubergines, d’oignons, de tomates, de céleri, de câpres et d’olives mijotés.

Les « buccellatini » des biscuits siciliens fourrés aux figues,

Le gâteau sicilien fourré aux fruits confits.

 

Transport

Location

A moins que vous ne soyez dans une grande ville sans aucune envie de profiter, je vous conseille de louer une voiture. L’Ile est tellement belle, avec tant de choses à découvrir, qu’il serait dommage de rester dans un seul village tout le séjour. Même si vous séjournez toujours dans le même logement, bougez, ne faites pas que la mer et la piscine. Nous avions fait cela en Corse, nous avions deux logements et nous prenions chaque jour la voiture.

Transport en commun

Il en existe, oui, évidemment, mais les transports en commun ne sont pas réguliers, car j’en ai peu vu. Cela dit, le métro est dans la ville de Catane

Propreté 

Malheureusement, la Sicile est saccagée par la connerie humaine ! La CONNERIE humaine oui, que ce soit les individus qui sont de gros cochons ou les autorités et la Mafia qui se battent sans cesse au détriment de cette île si merveilleuse, je trouve cela dramatique !

Le monde ne va pas bien, et les seuls responsables c’est bien l’être humain, qui a tout sauf de l’humanité !

Heureusement, la Sicile n’est pas non plus UNE POUBELLE ambulante, mais comparé à une île « similaire » si je puis dire cela, la Corse est bien plus préservée, bien plus propre.

S’il vous plait, vous qui allez me lire, touristes, vadrouilleurs, voyageurs, si vous voulez continuer d’aimer visiter et partir vous ressourcer ailleurs que dans votre jardin, pensez comme si vous étiez DANS VOTRE JARDIN justement.

 

Intérêt touristique

La Sicile regorge de choses à faire et à visiter, que ce soit des villages plus que charmants à arpenter, des sites archéologiques à faire, des randonnées à parcourir, que ce soit des plages magnifiques ou encore des criques « secrètes » dans de l’eau transparente, les réserves naturelles, les îles les alentours,  il y a de quoi faire en Sicile.

 

Pour vous citer des choses à faire « absolument » en voici :

Palerme : Capitale, Le Palais des Normands, La cathédrale de Palerme, Le théâtre Massimo, Le marché de Ballaro

Cefalù : Vous y trouverez des barques colorées partout sur la plage, les ruelles médiévales. Station balnéaire très prisée car vraiment magnifique comme ville. 

Trapani et le village perché d’Erice à voir : Le château d’Erice

Les iles Égades : se balades en randonnées ou à vélo et faire des arrêts dans les criques : un rêve éveillé !

L’Etna : y faire une randonnée (volcan de Sicile)

Catane : grande ville vraiment sympa : 2 jours intense c’est cool, vraiment. 

Syracuse est clairement un incontournable, ce village est merveilleux, charmant à souhait.

La Scala dei Turchi : un kiff à voir, c’est super joli, et ne pas oublier de faire un masque corporel avec la craie

La réserve naturelle de Torre Salsa : magnifique pour un pique-nique par exemple, c’est une plage en fait, mais pas facile d’accès. 

Visiter certaines villes atypiques comme Ragusa, Noto et/ou Modica.

La vallée de temples d’Agrigente, les temples Sélinonte ou Ségeste. 

Les marais salants de Marsala : y aller au coucher du soleil pour voir les reflets roses dans l’eau au pied du moulin.

Enna, le nombril de la Sicileavec le seul lac naturel de l’île ; le lac de Pergusa.

Les réserves naturelles de Monte Cofano et de Zingaro. La première étant moins connue que la deuxième, elle n’en est pas moins belle et bien au contraire !

Les îles Éoliennes situées au Nord de la Sicile. C’est un archipel volcanique qui comporte 7 îles, on peut les accéder par bateau ou par coucou (avion) depuis Palerme. 

Taormina : La perle de la Sicile, réputée pour la vue magnifique sur les îles et l’Etna.

 

Les plus belles plages de Sicile

Plage publique ou privée, parfaite pour voir le coucher de soleil en particulier : Scala dei Turchi

Plage privée ou publique de galets avec eaux cristallines : Isola Bella.

Grande plage publique ou privée c’est idéale pour les familles : Plage de San Vito Lo Capo.

Plusieurs plages vers Syracuse : la plage du parc del Plemmirio ou la plage de Calamosche.

Crique un peu isolée, la Cala Rossa à Favignana.

Plage de sable fin, pas simple pour y accéder mais vaut la journée : Plage de la réserve naturelle de Torre Salsa.

 

La bonne période pour y aller

Evidemment, la Sicile par moment est envahie des vacanciers, comme dans tous les endroits, la période juste avant le Rush est idéale. Juin, début juillet, fin août et septembre, sont pour de bons moment pour profiter de tout, avec un temps superbe et peu de monde. Moins de monde = moins de temps sur les routes à cause des bouchons, des plages plus calme donc moins de temps perdu pour trouver une place (voiture, serviette de plage), plus de temps pour les commerçants pour nous servir, nous répondre et discuter avec nous. Bref, une vie moins à mille à l’heure. Cependant, si on est pas un « énervé du bounty », qu’on est relaxe en vacances, y aller en pleine saison n’est pas un soucis.

 

Partir avec un bébé

Alimentation

Tout dépend l’âge de votre bébé, Lyanna avait 1 an et demi, et nous prenions soit des plats au restaurant comme des légumes marinés, des raviolis ou des gnocchi, soit nous lui prenions des petits pots (mais c’est difficile de trouver des petits pots de plus de 6 mois), soit des salades en conserves type coucous, salade grecques, ou encore des bocaux « petits pois carottes ». Cela a largement bien fait les 15 jours, Lyanna a mangé sans problème et à sa faim lol Pas de panique, vous trouverez toujours des alternatives pour que bébé mange bien et sainement !

Change

On trouve des couches en Sicile sans problème, des affaires pour bébés également. Les petits et grands supermarchés ont de quoi faire. Attention, ne soyez pas choqués, on est loin des dizaines de marques en France, mais c’est largement suffisant !

Accessoire indispensable

Bonnet anti-uv, crème solaire 50+ minérale, maillot de bain anti-uv, anti-moustique, anti-mouches aussi par moment c’est atroce, tente anti-uv, Brumisateur d’eau.

 


Voilà les filles, je pense n’avoir rien oublié pour ce qui sont des choses à savoir pour votre voyage en Sicile.

Les filles, pensez à partager mon article sur votre page Facebook, il peut aider votre entourage et moi, cela me fait plaisir de voir qu’il peut aider de nouvelles personnes. Cela ne coûte rien, et ça motive +++

Bisous les copines,

 

 

tout-savoir-avant-partir-sicile

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube