Vous le savez, nous avons parcouru toutes la Sicile grâce à Weekendesk avec qui nous avons organisé un BIG ROADTRIP ! Quand on a parlé de ce projet avec l’équipe, j’ai joué le jeu de les laisser tout décider, tout réserver, mais j’avais quand même quelques indications, eh oui, je suis maman, ce n’est plus une nouveauté, et se projeter dans un tel projet peut faire peur, pas à moi, non, mais à Thibault. Road-trip avec Bébé notre expérience

J’me sentais prête à faire ce genre de voyage depuis bien longtemps, pour ne pas dire depuis le début avec Lyanna, mais pas, Thib lui c’était un tout autre sentiment. Clairement.


Pour vous restituer un peu les choses :

L’an dernier, un de nos meilleurs amis se mariait à Los Angeles, chouette, big dream pour moi, mais un gros budget en billet d’avion, hors de question pour moi d’y aller et de ne « rien » faire. J’avais toujours eut en tête de visiter la Côte-Ouest sous forme d’un road-trip, attention je n’ai pas dit sous forme de camping, dormir dans le coffre de la voiture tout ça, mais de faire des étapes (hôtels donc) et de descendre de San Francisco à San Diego où vit la soeur de Thib. Il n’a jamais voulu, impossible d’en discuter, il ne se sentait pas de faire un périple avec bébé, et moi impossible d’y aller et de rester juste à L.A pendant 15 jours !

Bref, 9 mois se passent… Nous voilà donc dans ce projet en cours du Road-Trip en Sicile !


Mes indications :

Quand nous préparions le projet en amont avec l’équipe de Weekendesk, j’avais donc donné quelques indications qui me semblait hyper importantes. En effet, j’suis partante pour beaucoup de challenges, j’adore ça, j’suis confiante pour pas mal de choses, Lyanna est simple à vivre en général, mais je ne voulais pas prendre de gros risque non plus.

J’ai accepté de ne rien décider du voyage en terme de choix des hôtels, des lieux, des services des hôtels, cependant, juste qu’on reste minimum deux nuits par hôtel, et que dans les hôtels il y est une piscine pour se rafraîchir si jamais nous ne pouvions pas aller à la mer pour x ou y raisons.


Je vous explique mes deux préconisations 

Deux nuits par hôtel minimum :

Faire/défaire ses valises c’est ce qui est toujours le plus relou dans les voyages, ça prend du temps, c’est du sport, alors avec un petit être en plus, et bien ce sont des affaires en plus ! Pas insurmontable loin de là, mais pas non plus une histoire de 20 minutes. Surtout qu’il faut quitter la chambre, rendre les clés, remercier le personnel, aller dans l’autre hôtel, faire le check-up de nouveau. C’est vite une demi-journée dédiée à ça à chaque changement, sans compter la route.

Alors changer d’hôtel tous les jours, c’est trop de paperasses comme on dit, et peu de temps pour profiter des lieux correctement, sereinement. Puis accessoirement (pour ne pas dire hyper important) pour vous faire un retour complet sur ce que je découvrais c’était bien mieux ainsi.

Nous avons fait 4 hôtels avec deux nuits chacun et la dernière semaine : 2 hôtels avec trois nuits chacun.

Comment nous avons ressenti cela :

Alors, pour le coup, nous n’avons pas eut de chance car un des hôtels où nous avons passés 3 nuits était un qui ne nous plaisait pas tellement, en terme de situation géographique et des villages alentours. Nous avons cependant pu bien profiter de l’hôtel en lui même, et ça c’était cool.

Ensuite, le dernier hôtel fait, c’est aussi un où nous passions donc 3 nuits, ce qui était extrêmement cool c’est qu’il proposait des massages et donc pour la fin du séjour, out avons pu prendre le temps de nous faire masser.

Egalement, fin de séjour, nous avons levé le pied sur les vadrouilles et donc nous avons pu profiter de l’hôtel  aussi.

La première semaine lors de nos changements toutes les deux nuits a été super bien vécue, on avait parfois cette sensation de « oooh non, cet hôtel était génial, espérons que l’autre sera tout aussi bien », mais jamais nous avons eut la sensation de ne pas avoir assez bien profité, d’avoir été stressés ou que c’est passé TROP vite dans le mauvais sens.

Bilan des nuitées :

Hyper satisfaits ! Bien calculé, bon un peu de dose de pas de chance, mais en soit vraiment super bien tombé, bien pensé (oui, j’me lance une fleur) mais les équipes ont aussi bien joué en nous mettant 3 nuits par hôtel la dernière semaine !

Pour ce qui est des fois où nous sommes restés deux nuits, c’était à chaque fois suffisant, on savait qu’on partait pour un roadtrip, que c’était le jeu de bouger souvent, qu’on avait les valises à faire à chaque fois, et au fur et à mesure on gérait de mieux en mieux (mon article sur mes conseils, astuces pour gérer le mieux arrive la semaine prochaine).

Franchement, 1 nuit, aurait été vraiment injouable et pas agréable ! Là j’avais vu juste et j’suis pas peu fière ^^

Une piscine à chaque fois :

Ah ça oui, une piscine dans chaque hôtel, du moins de quoi pouvoir se rafraîchir ! Hyper hyper important à mes yeux, différentes raisons à cela.

La Sicile par définition, il y fait beau, et l’été il y fait chaud ! Alors si nous en tant qu’adulte on est parfois exécrables avec la chaleur, en plus en road-trip, je voulais que Lyanna soit bien, qu’elle y trouve son compte, qu’elle s’épanouisse, apprenne des choses, et c’est typiquement ce qu’il s’est passé.

Nous faisons pas mal de poussette pour découvrir, alors quand on se posait, j’avais envie que Lyanna s’éclate totalement et pleinement avec nous. Vous pouvez me dire mais la mer c’est suffisant, clairement, pour vous dire la vérité maintenant avec l’âge actuel de Lyanna je préfère mille fois plus la mer que la piscine, c’est bien  moins dangereux. La piscine c’est vigilance 100 % H24 ! La mer, c’est quand même plus relax, elle a pied un grand moment dans la mer, on a le temps de voir venir, c’est évidement une vigilance mais pas du « stress ». La piscine, si elle tombe à l’eau par inadvertance, c’est la cata. Pour info : Lyanna n’avait pas de brassards car ils ne lui allaient pas, elle avait donc uniquement sa bouée qu’elle ne pouvait pas garder hors de l’eau. Bref, alors pourquoi une piscine forcément, parce que la piscine c’est pratique si on veut accéder rapidement à un rafraîchissement sans se charger, sans en avoir pour « des heures », et AUSSI, pour n’importe quelle raisons, on pouvait aller kiffer à tour de rôle pendant la sieste de Lyanna sans partir loin, on pouvait aussi y aller seul qu’avec Lyanna pendant que l’autre bossait (moi) ou dormait (Thib) ! Ahahah véridique !

Bref, la piscine c’était vraiment la bonne idée !

Notre ressenti

Bah clairement c’était une très bonne idée, j’suis encore pas peu fière ahah.


Notre façon de nous organiser

C’est simple, on faisait de tout avec beaucoup de diversités. Point trop n’en faut comme on dit !

Pensée budget :

On a fait comme pour du perso, un peu de restaurant pour le kiff, des courses pour des piques-niques pour mon kiff. Des activités payantes mais aussi beaucoup de gratuites, un roadtrip ça coûte souvent un peu plus cher qu’un séjour dans un seul hôtel. On a fait comme si le voyage avait été à nos frais. Nous regardions les prix des cartes des restaurants, le prix des activités et nous ne faisions que ce que nous aurions fait sans Weekendesk.

Pensée activités :

Nous aimons les mêmes choses avec Thib, malgré qu’il sois plus « chill » que moi qui ai systématiquement la bougeotte, nous avons fait de tout, des marches longues, des aprèms piscine/mer, nous avons fait du sport à tour de rôle, nous avons fait des siestes, et parfois pas. On a fait des visites de sites, et des faites par nous même. Nous avons vraiment essayé de faire pleins de choses.

Pensée transport :

Nous avons donc loués une voiture pour pouvoir faire d’hôtels en hôtels.

Pensée bébé :

Nous avions un programme défini le soir, idéalement, en soit nous avons toujours fait ce que nous voulions faire, juste les heures n’étaient pas hyper précises, et même loin de là. Cependant, avec une certaine souplesse, une acceptation de la réalité, tout est possible ! Nous avons pu faire tout ce que nous aurions fait avant, il y a quelques précautions que je vous citerai dans mon article spécial qui sera votre petite feuille de route. Juste, nous avons simplement toujours privilégié le rythme de bébé, sans pour autant s’interdire de tout faire, sans pour autant s’enfermer dans les hôtels.

Lyanna dort en poussette, alors aux heures de siestes nous allions nous balader, nous faisons en sorte de lui faire faire au moins une sieste par jour dans son lit, mais il est arrivé aussi que ce ne soit pas le cas et nous n’avons pas été stressé par ça. Je vous dis, on a vraiment tout fait avec raisonnement, jamais trop, trop d’abus, trop de poussette, trop de chambre d’hôtel, nous trouvions toujours des solutions à tout pour qu’on passe tous un moment à profiter.

Chaque famille est différente, chaque envie est propre a elle, je me suis mis dans beaucoup de situation pour essayer de vous donner des solutions, j’espère que mon prochain article vous plaira.


Bilan de notre premier RoadTrip

Franchement, on est revenus avec autant de merveilleux souvenirs qu’espéré. C’était fluide, cool, à la fois reposant et ressourçant, on a vu de tous les paysages, on a profité de la mer, de la piscine, on a fait des balades, du sport, on a géré au mieux entre restaurants, sorties, chill à l’hôtel, on a pu aussi bien découvrir que se reposer. Notre programme sur place était de notre propre ressort, nous faisions ce que nous voulions, quand nous le voulions, comme des vacances que vous pourriez faire vous aussi. En tout cas, un roadtrip avec bébé, au soleil, c’est possible, et on a adoré !

J’ai hâte de vous publier mes conseils, mes astuces, il est simple et clair.

Notre roadTrip a prouvé à Thib qu’on peut le faire, on peut « tout » faire avec un bébé, hâte d’aller dans nos prochains voyages.


Je vous ai fait 6 vlogs, je ne sais pas si vous les avez vu, mais il retrace bien tout ce que nous avons fait !

En attendant, j’espère que mes retours vous plaise, merci d’être toujours là, vous êtes les meilleures !

Biousssss les copines !

 

 

road-trip-roadtrip-bébé-expérience-sicile-voyage-bébé

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube