Alalala, cette question qui revient tant, mon rapport avec mon corps pour cette seconde grossesse, mon poids, pourquoi je n’en parle pas. « Que se passe t’il Mary, pourquoi tu n’en parles pas ? » : Je vais vous expliquer.

J’ai mis du temps à me poser pour vous parler de ça, tout simplement parce que je voulais prendre du recul, comprendre,
m’habituer et laisser du temps à mon corps. 

Cette seconde grossesse ne se passe pas comme pour Lyanna sur ce point là.

Si vous vous souvenez pour Lyanna, j’avais donc fait le même traitement pour tomber enceinte, un peu plus longtemps de septembre à avril, j’avais pris du poids pendant le traitement, mais j’avais tout reperdu pendant mon premier mois de grossesse

Je débutais donc ma grossesse de Lyanna avec mon poids de forme qui avoisine les 49,5kg. J’ai très peu pris pour Lyanna, je mangeais sainement, je faisais du sport, et je sortais moins, j’entends par là, moins de resto, de séjour, et je dormais mieux et plus. 

J’ai pu mettre mes jeans à ma taille de toujours jusqu’au matin de mon accouchement, je n’ai jamais eu à acheter un seul vêtement, short, pantalon de grossesse.

Je ne me suis jamais sentie exténuée, jamais je ne me suis sentie avec des poteaux à la place des jambes, je pouvais me baisser et me relever sans me sentir énorme ou avec un poids supplémentaire.

Bref, ma première grossesse a été un rêve. 

5,5kg de bonheur, c’était peu, mais c’était ce que mon corps avait besoin, j’ai pu allaiter, j’ai pris du poids les derniers mois de grossesse uniquement. 

Lyanna avait un petit poids à la naissance, mais ce n’est pas lié à mon poids à moi, car le poids prit de la maman n’a rien à voir avec celui du bébé, des femmes prennent 25kilos et ont des bébés à 2,5kg et d’autres finissent leur grossesse avec un poids inférieur à leur début de grossesse et font des bébés à 4kg (d’après vos témoignages sur instagram sous les interview que je fais avec d’autres blogueuses), l’année de naissance de Lyanna 3 copines ont eut des bébés, deux ont prit 5kg et on fait un bébé de 2,5kg et l’autre 3,7kg et la troisième avait prit 10kg et son bébé faisait 2,6kg (à peu près pour les chiffres)

La vie est faite ainsi.

Le poids de la maman ne veut absolument rien insinuer sur le poids que fera le bébé à la naissance.

Cependant, vivre une première grossesse ainsi c’est fort agréable, et forcément, le cerveau humain compare quand arrive l’heure de la seconde.

Aujourd’hui, pour ma seconde grossesse, voilà les faits

J’ai fait le traitement de stimulation ovarien de septembre à janvier, j’ai pris plus de poids que pour Lyanna cette fois ci avec ce traitement, j’ai pris 4kilos sous traitement, soit le double que pour Lyanna. J’ai perdu 2kilos quand j’ai eut ma gastrite, mais j’ai tout repris en Italie. La gastrite m’avait affaiblie, j’avais vraiment le besoin de manger et des choses consistantes, choses qui habituellement je ne mange pas tous les jours, et encore moins à tous les repas.

Mon traitement déjà ne s’était pas passé comme la première fois, est-ce que c’est parce que je vieillis, pourtant 2 ans c’est rien ?

Lors de celui-ci, à chaque fois c’était comme si j’étais dopée ou sous cortisone, je gonflais à vue d’oeil et je reperdais que peu lors de la phase d’après. J’ai déjà plutôt mal vécu le traitement avec ça en supplément du fait que je me rendais compte que jamais je ne connaitrais la facilité de tomber enceinte, ce second traitement a vraiment été plus douloureux même si moins long, que le premier.

J’ai donc débuté ma grossesse non pas avec mes 49 kilos mais bien avec 53 kilos. Vous m’en voyez ravie hein. Je ne vais pas me cacher, faire semblant que le poids c’est secondaire enceinte, blabla, c’est la première chose qui fait flipper, prendre 20 kilos enceinte, c’est aussi la première chose qu’on a envie de demander à une femme enceinte « combien t’as prit là déjà? » et c’est la première chose qu’on dit quand on se remémore nos grossesses.

Alors qu’on ne me la fasse pas à moi, j’suis une femme, sportive, qui aime me sentir bien, bonne vivante avec la conscience de savoir rééquilibrer quand il le faut, donc commencer ma grossesse avec +4kg, oui j’avais les boules lol.

Malgré que je mourais d’envie d’être enceinte, que bien sûr je préfère ça et connaître le bonheur d’une seconde grossesse, mais ne mélangeons pas tout. Je suis honnête, et la réalité est là. Je ne me suis jamais laissé aller, je suis en harmonie avec mon corps, mon alimentation, je sais ce que veut dire lâcher prise, mais non, je ne suis pas stupide à lâcher prise sur 9 mois et me faire un babyblue à la naissance de mes enfants car je me déteste. On le sait, notre apparence physique nous importe, en tout cas, moi, j’aime être comme je suis raisonnable et censée pour me sentir bien dans mon corps. 

Je n’ai pas parlé de mon poids car j’avais l’intime sensation que j’allais pas rester en prise comme ça, mais que mon corps avait besoin de temps pour se stabiliser, se retrouver, trouver sa paix intérieur après ce lourd traitement.

Je ne voulais pas annoncer un chiffre et vous dire ensuite que j’avais perdu ou que je ne prenais plus par exemple. La grossesse et le poids de grossesse, tout ce qu’on fait, mange, montre, est sujet aux débats. Je ne voulais pas d’amalgame là, où moi même je n’avais pas encore d’explications.

Je recevais beaucoup de messages sur la grosseur de mon ventre, j’ai pris des cachets pour faire grossir mon placenta et avoir des échanges plus important que pour Lyanna.

Rappel : Pour Lyanna, j’ai été sous anti-dépresseur toute ma grossesse, je sortais du harcèlement au travail, j’avais vu psychologue et psychiatre tellement j’allais mal par ce que je subissais. J’avais fait contrôler mes médicaments avec ma grossesse, ils semblaient être compatibles, mais après coup, les médecins n’en étaient plus persuadés. C’est surement la cause de la production de mon petit placenta et donc du petit poids de Lyanna. Un bébé dans le corps de sa maman se développe niveau membres et cérébral les premiers mois, ce n’est que vers la fin que le bébé prend le poids. Et c’est à la fin qu’on s’est rendue compte que Lyanna n’en prenait pas autant qu’elle ne devait à ce stade. 

Les premiers mois de grossesse pour babyboy, je prenais chaque semaine un peu plus, je ne comprenais pas, je mangeais normalement, comme je l’ai toujours fait, sans excès, sans envie particulière, je vis sur le plan alimentaire exactement la même grossesse que pour Lyanna, même préférence en salé, j’aime les épices, la moutarde, les cornichons. Tout pareil. Idem pour le sport, je continuais mon sport quotidien. D’ailleurs, je mangeais même des gâteaux industriels pour Lyanna que là, pas du tout. Je cuisine plus que pour Lyanna des gourmandises mais c’est toujours sain, nos plats maison sont sains. Je faisais comme j’ai toujours fait dans ma vie : équilibrer le lendemain d’un excès, avec des « repas » complets malgré le ré-équilibrage (j’entends Soshape par exemple)

Je ne comprenais pas ce poids qui augmentait sans réelle raison puisque les premières semaines bébé ne pèse que quelques grammes. 

Certaines dans la facilité diront : « mais c’est normal t’es enceinte », oui mais non, voyez plus loin que le bout de votre nez, j’vais pas trouver normal de prendre 2 kilos en 2 mois, non, désolée, surtout que naturellement je fais la comparaison avec Lyanna, même si certes 5,5kilos c’était peu et rare, que toutes les grossesses sont différentes, bah : pas 2 kilos en 2 mois c’était chelou pour moi. J’me suis demandée si j’avais pas un problème.

Idem, là, dès le 3ème mois, je n’arrivais plus à fermer jeans, même si je rentrais toujours dedans, ça faisait beaucoup d’un coup, beaucoup de différences avec ma première grossesse en fait.

Je ne m’y attendais pas vraiment.

Mais le traitement hormonal m’a vraiment beaucoup affecté, je vous en parlais en vidéo, j’me sentais vraiment mal dans ma peau, j’me regardais défigurée comme sous cortisone, j’ai d’ailleurs la preuve chaque semaine quand je regarde nos vidéos avec les copines, notre générique, on dirait que j’avais +15kg, j’me suis jamais cachée, ou je n’ai jamais été à m’en rendre malade, mais vraiment oui, ça m’a affecté l’esprit de me voir comme ça. Bref, tout ça pour dire que … 

J’ai demandé au gynécologue, qu’il vérifie le poids de mon placenta, mon liquide amniotique, si bébé ça allait, j’me suis demandée si je ne faisais pas du diabète de grossesse, si tout allait bien en fait, pour bébé déjà, et pour moi. J’ai une amie, qui a fait ce traitement et ça lui a déclenché une grave maladie, ce genre de traitement n’est pas sans risque, bien au contraire, entre les effets secondaires et les maladies que ça développe, j’me suis posée des questions. 

Tout était bon, normal… 

Alors, j’ai fini par repenser à ma première intuition : le traitement m’a fait mal au corps. Je n’avais plus de questions à me poser, il fallait du temps à mon corps pour se reprendre, pour se réguler, pour se retrouver. 

J’ai lâché prise sur ce questionnement.

J’ai continué de manger comme je l’ai toujours fait, j’ai continué ma vie, en continuant mes blogtrip, mes évènements, tout ce que je n’avais pas pour Lyanna mais qui font aujourd’hui partie de ma vie. 

Pour Lyanna et en règle général : l’été je n’ai pas moins faim, j’ai juste envie de frais, et donc ça limite les choix alimentaires. J’ai parfois envie de rien aussi, mais c’est commun à la grossesse, comme parfois je boufferai une vache, le veau et le taureau, notamment au réveil de sieste. Lol.

Bref tout ça pour dire, que j’ai arrêté de me poser des questions sur « est-ce normal de prendre autant de poids d’un coup, au début alors que pour ma première grossesse c’était pas ça ? ».

Comme dirait Renaud dans sa chanson « en cloque » : « elle use les miroirs à se regarder dedans, à se trouver bizarre tout le temps »… Et bien, j’ai arrêté, j’ai fait confiance à mon corps, à ce duo que nous formons, me disant que je lui apportais tout ce dont il avait besoin, ni en excès, ni en abus. Pas de « je mange pour deux je suis enceinte quoi ». Non, moi je suis de la team « je mange mieux car je suis enceinte ».

Je fais « attention » d’avoir mes apports journaliers, j’ai mes compléments alimentaires pour les vitamines de bébé, de moi qui vit une seconde grossesse, plus de fatigue, moins d’heure de sommeil. 

Je sais aussi que ça en fait partie, le sommeil, je dors moins, et moi quand je dors pas avant 1H du matin et réveil 7h : je prends 2 kilos facilement en une semaine. Et à l’inverse il suffit que je dorme 5 nuits à 22h30 jusqu’à 7h : je perds 2 kilos. Mais ça en vrai c’est commun à tous, c’est hormonale

Les semaines ont défilées, mon rythme s’est un peu plus calmé, moins d’évènements car en fin d’années scolaire ça se calme, les blogtrip qui sont plus espacés car Thib enchaine le boulot donc, j’ai calé mes déplacements sur ses repos.

J’ai remarqué aussi, que mon ventre est moins gros quand je suis tranquille à la maison, comparé à des jours où je me lève tôt, me prépare, vais à Paris, rentre le soir tard et enchaine le lendemain ma journée Lyanna, maison, boulot.

Mon rythme s’est stabilisé niveau « mille à l’heure », malgré que… J’ai toujours du boulot au large (et que j’aime ça), je me couche 5 jours sur 7 après 1h30 du matin, mais à la maison, j’arrive mieux à m’écouter, mon corps a reprit son rythme, à dû retrouver son équilibre naturel, ma prise de poids s’est ralentie, stabilisée, et j’ai même perdu 1 kilo, sans rien faire de plus ou de moins que ma routine normal depuis le début de ma grossesse. 

Aujourd’hui, je suis à 55,5kg, pour 26SA soit 5 mois et 16 jours au moment où je vous écris donc le 11 juillet 2019, oui j’suis quelqu’un de très exacte lol. Je garde tous mes articles et partages pour mes enfants, je veux qu’il ait tout, et en plus, beaucoup d’entre vous se comparent, alors je veux être au plus juste.

Voilà donc un + 6kg si je me base depuis mon poids de forme, et +2,5kg si je me base depuis le début de ma grossesse. 

Je pourrais vous donner mon poids prit maintenant à chaque bilan mensuel. Vous avez les explications, les informations entières afin de pouvoir « comparer », car je sais que c’est ce qui va être fait, puisqu’on le fait toutes sur ce sujet.

On fait toutes (majoritairement disons) plus de 8 mois de grossesse, on prend toutes du poids (j’entends majoritairement mais y’a des cas à part qui en perdent tout le long de leur grossesse), donc forcément, quand on entend « tant de kilo en tant de temps, attend moi j’suis à tant pour tant… OUF ou OH ZUT ». C’est humain, qu’on ne se le cache pas. 

J’aurais envie de dire, il ne faut pas se comparer, chacune est différente, on a pas toutes les mêmes antécédents, le même rythme de vie, les mêmes conditions physiques, le même déroulement de grossesse (alitement), évidemment qu’on ne devrait pas se comparer, mais on a ce premier réflexe à le faire. 

Voilà les filles, mes ressentis, pourquoi j’ai mis du temps à vous donner mon poids pris, j’suis passée par l’incompréhension de mon corps, à la peur que bébé ait quelques choses, à est-ce que j’ai choppé un truc, à ok on relâche y’a rien j’ai confiance en mon corps, à j’ai moins d’évents et plus de temps posée à la maison, à mon corps semble aller mieux.

Tout ça pour ça, mais c’est ma réalité, je ne vous mentirai jamais sur de fausses acceptations, de fausses « moi tout va bien, je pense qu’être enceinte c’est être en accord avec ces kilos blabla ». Génial pour celles qui se sentent vraiment bien ainsi, moi c’est pas mon cas, sortir de ma grossesse avec 25 kilos pour rien, c’est pas du tout le truc qui va me rendre heureuse. Je vous le disais déjà pour Lyanna, manger mieux mais pas pour deux. 

Malgré ces premiers mois de questionnement sur mon corps, où je me sentais moins bien que pour Lyanna, moins en forme, moins dans mon corps que je connaissais et avais toujours eu, je vous ai toujours fait mes photos d’évolutions, sans cachoteries, c’était une réflexion entre mon moi et moi… 

J’ai donc attendu plus de 5 mois et demi de grossesse pour vous en parler, car j’ai laissé tranquillement, mon corps se remettre, sans le brusquer, sans le frustrer, en écoutant mes besoins de grossesse, en accompagnant mon corps, et en respectant ce qu’il avait vécu. Rien de draconien, de frustrant pour lui en 5 mois, évidemment, surtout enceinte. Voilà pourquoi j’ai bien attendu de le sentir réagir comme avant, avant de vous en parler et de dresser un bilan sur tout ces ressentis et cette passade.

Voilà les copines, vous me trouvez radieuse depuis le début, moi au début j’avais du mal avec ce corps à kilos mdr. Humour ça va j’avais pas +25 kilos je le sais bien. Mais quand même, on est toutes confrontées et seules face au regard que l’on se porte à soi-même. C’est comme ça.

En tout cas, aujourd’hui, ça va mieux. et je vous remercie des milliard de fois pour tous vos messages sous mes photos, vos mots, votre gentillesse, vraiment merci les filles. 

Et vous, alors, votre poids de grossesse, c’était de combien et combien bébé à la naissance, dites nous pour faire des témoignages sur le proratas maman/bébé et aider à démocratiser tout ça.

Je vous embrasse,

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram Access Token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on YoutubeVisit us on Pinterest