Vous l’avez suivi en vlog ? En story ou peut-être juste grâce au hasard, vous découvrez mon retour d’expérience sur le changement de lit de Lyanna, je vous en dis plus.

Pourquoi, comment, quand, le déroulement, c’est parti…

Les nuits de Lyanna :

Quelques mois de co-dodo, jusqu’à ses 6 mois dans notre chambre, elle a ensuite eut son lit à barreaux jusqu’à dernièrement…

Lyanna dort bien, fait de jolies nuits depuis ses trois semaines, on a jamais eut à se plaindre de ça. Des bas comme tout le monde quand elle est malade ou pendant des phases de son développement, mais jamais rien de très très gênant ou d’alarmant.

Lyanna s’es toujours endormie seule sans rien dire, ou dans mes bras en la berçant les jours plus difficiles. Je suis sa maman, je me considère être là pour ça mais c’est un autre débat ^^.

Les réveils de Lyanna :

Jusqu’à ses 18 mois, tout allait plutôt bien mais ensuite ils sont devenus plus bruyants que ses nuits, Lyanna se réveillait 1 fois sur 4 en mode cris, pas bien, genre comme si elle se réveillait d’un cauchemars, d’une peur. Je ne savais pas trop.

Je me suis demandée si ce n’était pas à cause des barreaux, le fait d’être enfermée, elle n’aime pas ça, je le vois pour plein de choses, elle aime être libre, j’me suis dis que peut-être ça avait un lien.

J’ai essayé des alternatives pour savoir si c’était ça ou pas, en dormant près d’elle, voir quand elle se réveillait comment elle était, et elle était toute calme, toute câline, pleine de bisous. Pas du tout le bébé angoissé de ces derniers temps, elle descendait du lit seule, une fois bien réveillée et m’appelait en mode « maman, viens car j’suis déjà ready ! ».

J’me suis dis que peut-être c’était à cause de son lit. Comme nous partions à NYC et qu’elle allait dormir dans un grand lit vu l’hôtel que nous avions, ça allait être le bon moment pour la transition.

J’ai évidemment eut cette pensée : « oh putain je vais faire quoi si elle sort du lit h24 quand elle ne veut pas dormir ». Puis je me suis vite dis que de toute façon je ne l’as laissais jamais seule quand elle ne veut pas dormir, donc bon qu’elle se lève ou pas, j’suis avec elle quand c’est comme ça.

On lui a donc enlevé une façade de barreaux de son lit, 15 jours avant NYC afin de lui apprendre, de faire la transition. Je lui ai expliqué, on a passé du temps dans son lit éveillées, à lire, « parler », qu’elle voit qu’elle pouvait aller et venir comme bon lui semblait.

Elle est sortie du lit au début, et est venue toquer à la porte pour me dire « maman, non non, pas dodo ». Je lui ai expliqué, j’ai mis un matelas à côté de son lit et je m’allongeait à côté d’elle pour l’endormir. On a fait ça plusieurs fois. C’était nécessaire pour elle, alors on l’a fait.

Puis elle s’endormait seule sans descendre du lit.

Le seul problème avec Lyanna c’est qu’elle bouge E-NOR-ME-MENT la nuit ! Donc elle tombait systématiquement, heureusement le matelas où je dormais au début restait, mais ça la réveillait et ensuite bah, je devais dormir près d’elle pour la rendormir au calme. Bébé…

J’ai donc choisi de prendre un nouveau lit, avec les côtés surélevés, pour éviter les chutes. Evidemment quand on change de lit, on ne met plus de gigoteuse, elle est donc passée aussi en couverture spéciale, toute bordée, hyper pratique.

Tout ça était génial mais on a du attendre que le matelas arrive, et ça n’a pas été chose simple, puisqu’en réalité, nous ne l’avions jamais commandé, donc on a attendu bêtement un moment.

Lyanna avait encore son lit à barreaux avec une face en moins, son matelas par terre et voilà.

On a fait notre voyage à NYC, retour super bien, pas de jet lag, retour au lit niquel ! 15 jours plus tard, Los Angeles, puis là, le retour après 15 jours ça a été un peu plus… difficile dirons-nous…

JET LAG à fond pendant 4/5 jours, réveillée en pleine nuit, Lyanna se levait et partait jouer, au calme.

Du coup, on a retourné la face ouverte contre le mur, et on a fait ainsi jusqu’à ce que le jet lag se stoppe. On retournait dormir à côté d’elle, lui montrant qu’il fallait dormir, que ce n’était pas l’heure de jouer, etc etc.

On a enfin fini par commander ce matelas et depuis, Lyanna dort dans son lit nuage Vertbaudet, sans tomber, sans se relever. Elle a très bien assimilé que même si elle ne veut pas dormir elle ne descend pas du lit, que je vais revenir, voir avec elle, et aviser (histoires, câlins, cododo ou redescendre avec moi en bas si vraiment pas de dodo en vue).

Lyanna ne sort pas de son lit, elle a vraiment très bien compris, je lui ai expliqué, parlé, j’ai pris le temps, je le prendrais toujours de toute façon et elle le sait.

Nos rituels du soir :

Lyanna mange avec nous, puis ensuite on se met dans le canapé, une quinzaines de minute après, je lui donne le biberon, puis petit livre rapidement, lavage de dent, bisou à papa, bonne nuit les jouets (ahah), et on va dans sa chambre pour l’histoire avec la lampes à histoires. J’invente une histoire chaque soir, plus ou moins longue selon le degré de fatigue de Lyanna et je file à la fin, en lui faisant un bisou.

Souvent elle ne dit rien, puis parfois elle me dit, encore, et je lui dis à demain, qu’il faut faire dodo maintenant, que je vais faire dodo.

Parfois aussi, elle ne veut pas du tout et là, on avise. Co-dodo le plus souvent pour l’endormir, dans son lit, car il y a la place, et je m’en vais quand bébé dort.

C’est toujours ça, au choix des trois façons ^^

Je ne regrette pas du tout de l’avoir passé en grand lit à moins de deux ans, et sincèrement, le jour où on a bébé 2, je pense qu’il y sera dès son plus jeune âge (j’me renseignerai avant pour les préconisations, les recommandations etc), mais clairement, je pense passer au grand lit bien plus rapidement pour bébé 2 (on y est pas hein, mais j’vous donne mon avis à chaud ahah).

Pourquoi avant ? Parce que je trouve ça plus sympa pour bébé qui n’est pas enfermé comme les singes, que pour nous, pour faire du co-dodo c’est nettement plus simple, plus cool, plus pratique. Sincèrement, j’adore pouvoir me coucher auprès de Lyanna sans devoir passer ma main à travers les barreaux. Pouvoir mettre ma tête contre la sienne. C’est vraiment mais vraiment un bonheur ce genre de lit quand bébé a besoin d’être rassurée. Sinon, elle venait avec nous, et après une fois endormie, impossible d’aller la remettre dans son lit, Lyanna n’a pas un sommeil profond profond, donc une fois qu’elle dort, j’évite de la transbahuter ^^.

La crainte : Mais bébé va aller jouer au lieu de dormir ?

J’ai toujours notre baby phone de chez Philips. On l’avait perdu pendant 4 mois, puis enfin retrouvé, et clairement il m’avait manqué (je l’avais caché pour une photo car il apparaissait dans mon champ, puis j’l’ai oublié là #débile). Il me sert à la regarder dormir la journée, voir si elle s’endort bien, si elle ne sort pas de son lit (chose qui n’est jamais arrivé même dans les débuts sauf jetlag), ça me sert à aller faire du sport, à aller sous la douche, bref, à ne pas devoir attendre que Lyanna soit réveillée pour faire des trucs ou attendre que Thib rentre du travail.

La référence de mon BabyPhone : http://tidd.ly/e378fe4e

Voilà les filles, vous me demandez, voici notre expérience. Notre avis. Notre façon de faire.

Si ça peut vous aider, j’en serais trop contente !

Et vous, quel lit et à quel âge ? Quelle façon de faire ? Dites-moi ! Je veux savoir et surtout ça peut aider d’autres lectrices 🙂

Je vous embrasse.

[wdi_feed id="2"]
%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on YoutubeVisit us on Pinterest