On dit qu’un enfant change une vie…

Une chose est sûre, ma vie a changé, il y a maintenant un an que ma vie complètement été bouleversée.
 
On dit qu’un enfant change une vie, mais je pense qu’on ne sait pas comment prendre cette phrase jusqu’à temps qu’on a pas « cet » enfant, notre enfant. Ma vie a changé, mais ma vie n’a jamais été aussi belle qu’elle l’est aujourd’hui. Personne ne peut imaginer le bonheur que cela fait.
 

 
Quand on me disait qu’un enfant change une vie, je me disais oui effectivement, je ne pourrai plus aller au restaurant, aller au cinéma, je ne pourrai plus voyager, je ne pourrais plus dormir, je ne pourrai plus prendre un repas normalement, oui je m’étais bien dit que ma vie allait changer avec un enfant.
 
Mais la réalité est que :
je peux toujours prendre des repas au restaurant ; ils sont juste un petit peu différent, je voyage toujours ; c’est juste mon organisation qui est différente, je ne vais plus cinéma ça c’est vrai, mais c’est un choix finalement car je n’ai jamais vraiment aimé ça.
Je peux toujours aller me balader et c’est d’ailleurs plus intéressant, je fais toujours mon sport juste plus aux mêmes heures, je vois toujours mes amies, je fais toujours du shopping ; c’est juste un peu plus sport ou alors c’est sur un autre canal (internet).
Je n’ai toujours pas cédé à l’appel des drives ; je fais toujours mes courses dans le supermarché, j’y vais juste plus souvent car je n’enchaîne plus les magasins le même jour.
 
En fait ce qui a vraiment changé ce ne sont pas les activités car je fais toujours tout ce que j’aime, ce qui a changé c’est mon état d’esprit en fait, je ne vis plus pour moi, je vis pour elle, elle est dans mes pensées absolument tout le temps, je suis devenue limite schizo (second degré) je peux avoir envie de hurler de fatigue et dans la même seconde je suis apaisée d’amour car elle me fait un câlin, je peux avoir une flemme de ouf et une minute après mettre la musique et danser comme une folle car ça l’a fait rire, quand son papa la garde pour que ce soit plus pratique, je suis contente au début puis au bout de quelques heures je culpabilise qu’elle ne soit pas avec moi, et je bâcle les choses à faire pour vite la retrouver…
 
Mes sentiments sont intenses et se contredisent parfois.
Ma vie a changé, car je ne vis plus qu’à moitié sans Lyanna.
Je n’ai pas de mots pour expliquer le sentiment que j’ai quand je la regarde, je n’ai pas de mots non plus quand je la regarde dormir, et quand je la regarde rire c’est encore « pire » ou mieux peut-être, en tout cas mes sentiments n’ont jamais été aussi intenses, aussi sincères, elle est mon âme, elle est ma vie, elle est ma peau. C’est mon enfant, ma bataille… c’est rigolo de dire ça mais c’est vrai, en faite la seule chose qui a changé c’est elle, c’est elle qui m’a tout fait changer, elle m’a fait changer moi. Je crois que je n’ai jamais autant aimé la vie que depuis son arrivée, ma Lyanna : j’aime l’idée de fêter Noël alors que contrairement à la majorité des gens ; je n’aimais plus pour des histoires de famille, j’aime la neige car je vois son regard alors que ce n’est pas ma saison favorite l’hiver, j’aime être réveillée en pleine nuit pour devoir la rendormir blottie dans le creux de mon cou, j’aime être dérangé quand je travaille par son envie de câlins, j’aime en fait toutes ces choses là quand elle est avec moi, sinon cela a moins de sens.
 
Alors oui, quand je dis « j’aime être réveillée » ; oui et non, évidemment que dormir paisiblement c’est kiffant, mais si c’est le « prix à payer » pour vivre et ressentir ce qu’un enfant apporte, je re-signe encore et encore…
 
Cela pourrait paraître cucul de dire ce genre de choses, mais c’est sincère.
 
Profitez :  c’est faire tout ce dont on a envie sans penser à quelqu’un d’autre. C’est aller partout sans ressentir de manque. C’est faire les choses sans avoir un besoin d’une photo, d’une vidéo, de nouvelles. C’est être libre. Alors avant j’étais libre mais j’étais « vide »…
 
En un an, j’ai plus évolué et murit qu’en toute ma vie, la vision que j’ai du monde est différente, le recul que je prends pour celui-ci aussi, j’apprends à vivre plus égoïstement dans le sens où : je pense toujours aux autres avant de penser à moi, mais « les autres » s’est considérablement réduit en « elle ».
 

Ma vie a changé depuis que j’ai Lyanna mais elle a prit tout son sens… et c’est ça le changement que je ressens…Je ne suis même pas sûre que j’étais faite pour être maman, je suis bien trop sensible, bien trop attachée aux personnes qui m’entourent alors pour mon enfant, la chair de ma chair : le mot n’existe même pas pour définir ce qu’il se passe en moi.

A ma maman qui m’a toujours dit qu’un jour je ressentirais ce qu’elle ressent quand je ne lui réponds pas rapidement, quand je voyage seule, quand je prends la route… on ne vit plus pour nous, on vit pour eux… nos enfants. Ma Lyanna…
 
Je ferais une rétrospective de cette année, pour moi ou pour vous quelle importance, « comme dans un livre ouvert » dit mon titre, et c’est ce que j’aime, partager de tout, du rien mais aussi du plus profond, des bons plans, des trouvailles mais aussi des humeurs et des sentiments, car on a tous.. des sentiments et cela fait du bien de pouvoir les exprimer, je peux les garder pour moi, mais pourquoi ? Après tout, c’est de l’amour qui m’anime alors si celui-ci peut adoucir les esprits, donner l’envie d’avoir envie… Allons-y…
 
 
Soyez heureux et surtout n’ayez pas peur, un enfant change nos vies, oui, mais Dieu qu’elles prennent tous leur sens…
 

 
 * * 
PS : Je suis depuis quelques semaines sur des articles « bilan », « récap » de cette année, j’ai fait une vidéo aussi pour que ce soit plus parlant, mais c’est très long à écrire, relire, monter car je n’ai pas envie qu’on puisse penser que c’est un article « donneur de leçons », mais que ce soit bien compris comme du
partage. Alors pour éviter les « problèmes » je préfère prendre un peu de temps pour que ce soit clair, et qu’on ne puisse rien me dire sur ce partage d’expérience. Et en plus c’est méga long, donc je pense même réadapter sur plusieurs articles par thèmes. A voir, en attendant, dites moi en commentaire si vous avez des questions ou suggestion avant que je vous le publie, ce qui évitera une mise à jour ^^