Coucou les filles,

Voici mon second article sur « mes conseils pour partir en vacances entre amis ». Les vacances à la neige arrivent, celles d’été sont en prévision, alors il est carrément le bienvenu selon moi.

Cette fois, les petites règles d’éducation qu’on devrait tous appliquer même si on va chez son « reuf de coeur » (vous avez compris frère de coeur). C’est évident pour moi, mais que je suis choquée que ça ne le soit pas encore pour tout le monde. j’me demande encore ce que faisaient les parents de certains au lieu de leur apprendre les bonnes manières. Ma foi, j’me dévoue pour les écrire noir sur blanc et que vous puissiez tous partir entre potes sans créer de conflits. Ce n’est pas méchant quand je dis ça, mais c’est vrai que certain comportement me désole. Au moins, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas mdr.

Selon les bonnes manières :

VACANCES – CHEZ DES AMIS

Qu’est ce que c’est sympa d’avoir des amis qui vivent dans des lieux touristiques, le sud, la montagne ou même l’étranger, c’est quand même chouette de pouvoir profiter plusieurs jours sans payer de location. Oui ! Soyons honnêtes, on va voir ses amis : même s’ils habiteraient au fin fond du trou du cul du monde… NOP, pour le subir, je sais bien qu’on viendrait davantage nous voir si nous vivions au bord de la mer ou alors on a pas d’ami(e)s ! A méditer mdr.

Plus sérieusement (même si c’est très sérieux plus haut), quand on a des amis dans des lieux de vacances, on en profite pour aller les voir et on profite à moindre frais. C’est un fait ! Personne ne peut le nier.

Seulement voilà, j’ai trop « vu » de profiteurs et de personnes qui oublient qu’elles économisent déjà une sacré somme, et qui font les « pinces » en vacances.

Oui, vous allez voir vos amis, mais non ce n’est pas une raison pour se croire en « all inclusive ». Cette option dans les hôtels se paye et pas à moindre coût…

Vos amis ne reçoivent certainement pas que vous (et même si c’était le cas), donc ils n’ont pas à subir les venues et personnalités de chacun.

Quand on est invités une soirée, on est serviable, on apporte quelque chose pour nos hôtes, et bien là c’est pareil ! Seulement ça dure tout le long du séjour !
C’est important comme principe DE BASE !

Mes conseils, recommandations et ce que nous même nous pratiquons pour que tout se passe bien :

On prévient de l’heure d’arrivée et on tient informé de la circulation.
On arrive avec une attention comme si on allait dîner chez eux.
On a emmené ses petites habitudes particulières, oui on ne fait pas acheter son lait végétale bio à la copine pendant une semaine !
On aide à mettre le couvert, débarrasser, on se propose en cuisine comme un invité modèle ! Même si c’est son meilleur pote de la life ou son « reuf » ! Sérieux, nos vacances ne doivent pas être un calvaire pour nos hôtes.
On ne s’éparpille pas partout. Si on a une chambre, on laisse le bordel dans la chambre et pas ailleurs.
On nettoie après son passage : genre la salle de bain, si on a mis de l’eau, il est évident qu’on nettoie. Si on rentre de la plage plein de sable : on balaye !
On va faire des courses pour renflouer les frigos des copains qu’on dégomme aussi. Oui, on est pas là pour se faire rincer hein. On participe aux courses, c’est évident !
On respecte les habitudes des copains quand on voit que certaines leur tiennent à coeur.
On oublie pas que l’on est pas chez nous, mais bien chez « quelqu’un ».
On offre un petit resto (cadeau, repas, attention) au moment de partir pour remercier nos amis pour leur accueil, le fait qu’on a économisé le coût d’une location.

Voilà, avec ces 10 points essentiels, je pense que « vous » comprenez l’étendu de l’état d’esprit à avoir quand on va passer des vacances chez nos amis (famille autre que les parents, c’est encore différent).

__________________________________

VACANCES – CHACUN SA LOCATION

C’est selon moi, une super option. Intimité et habitudes préservées ! Pour certaines personnalités plus difficiles à manier que d’autres, c’est la super alternative pour pouvoir quand même réussir à partir entre potes et les GARDER ! lol

Quand on a envie ou prévu d’être tous ensemble, on l’est. Quand on a envie d’être chacun chez soi aussi.

On peut aussi se voir tous les jours, à tous les repas, mais on peut aussi rentrer dans sa « cabane » pour faire ses besoins vitaux tranquilles aussi (je parlais de dormir, vous pensiez à quoi ? Oui, aller au WC aussi ça en fait parti évidemment et c’est important ^^) !

Certes, pas d’économies de prix, je ne recommande cependant pas cette option s’il faut prendre la voiture pour aller chez « l’autre ». Nous on fait cela si c’est une chambre d’hôtel à côté, une location avec deux espaces à vivre séparés. Mais si on doit faire de la route, on ne le ferait pas, car là, vraiment trop peu d’intérêts de dire qu’on part entre potes. Non, là c’est plutôt on se retrouve dans la même destination mais on y est pas ensemble quoi.

__________________________________

VACANCES – LOCATION ENTRE POTES

Des vacances ça se prépare, c’est pas parce qu’on part à plusieurs qu’on se laisse aller et qu’on ne s’occupe de rien ! Esprit d’équipe & travail d’équipe. Eh oui, on oublie pas qu’on ne part pas pour le boulot donc on est censés être content de prendre du temps pour nos vacances entre potes.

Les recherches pour la location :

1.Tout d’abord, faire la liste de ce qu’on veut, avec le budget à ne pas dépasser.

Les points essentiels, les points qu’on ne veut pas.
Exemple :
une piscine et à 30 minutes maximum de la mer en voiture.

2. Tout le monde recherche, ça met déjà l’ambiance, ça permet d’éviter les angoisses du mauvais choix. Vacances à plusieurs = investissement de tous dès les recherches.

3. On se répartit les quartiers par personnes ou par lettre alphabétique ou les sites internets par exemple, tout dépend de ce que l’on recherche.

4. On fait un groupe Whatsapp pour se copier/coller les liens des recherches et on est réactif sur ce groupe en priorité du reste ! Trouver la location idéale et se la faire passer sous le nez car intel ne répond jamais avant 5 jours… C’est rageant !

On peut aussi désigner une personne plus calée ou qui a plus le temps pour faire les recherches, mais on garde en tête qu’on est bien content qu’elle le fasse donc si c’est une arnaque ce n’est pas de SA faute ! Fallait l’aider !

L’organisation avant départ :

Chacun de son côté fait une liste de choses à ne pas oublier et on la copie/colle à l’autre une fois qu’elle est terminée et pas au fur et à mesure de ce qu’on pense afin de ne pas stresser l’autre par un trop plein d’informations.

On peut aussi repartir des choses à emmener par l’une ou l’autre personne/famille.
Une prend les pastilles pour le lave linge, l’autre pour le lave vaisselle de la location. Etc.
Cela évite les doublons et les surplus, tout deux inutiles.

On se décide de faire la route ensemble ou non et on s’y tient. On ne démarre pas les vacances sur un retard, un changement de programme, un raté ! Et si cela arrive : on relativise ! Ça peut arriver.

Sur place – Les courses :

Plusieurs solutions, mais la plus simple est de faire comme si on s’invitait à manger tous les jours tous ensemble. Je m’explique, chacun fait ses courses « de son côté » comme pour chez soi, et au moment du repas, partage.
Évidement, personne n’est là pour manger sur le dos des copains. Ça va toujours avec le fait d’être de bonne intention et pas profiteur, et ça c’est à vous de le dire au moment venu ou de bien choisir les personnes avec qui vous souhaitez passer vos vacances.
Cette option évite à des familles de payer la moitié de l’alcool quand sur une bouteille elle ne boira qu’un fond de verre. Ça évite de devoir payer que des marques ou du bio quand on a l’habitude de manger du discount.
Ça évite de subir les courses de l’autre tout simplement d’un sens comme dans l’autre justement.
Idem, celui qui passe la journée le nez dans les placards à tout dégommer, alors que les autres sont des estomacs de moineaux, ça devient vite rageant !
Là au moins, on sait qu’on peut aller dans les placards sans se dire qu’on mange la bouffe des autres copains et on oublie pas de proposer quand même par politesse. Comme si on était chez soi. Et aussi… on est pas à un paquet de mars près quand on part entre potes ! Les radins font des efforts, s’il vous plaît !

Sur place – Les repas :

Bon déjà on sait très bien qu’en vacances on mange plus tard que chez soi, même les enfants. Alors on se détend et on ne stress personne si à 21h on est toujours à l’apéro.
Le repas en lui même quand tout le monde mange la même chose c’est fastoche ! Mais aujourd’hui avec tous les régimes alimentaires différents de chacun (intolérances, convictions, croyances, préférences, habitudes) cela est un vrai casse tête !
Le plus simple et agréable est vraiment d’en faire un moment de rire, on se met en cuisine, et chacun fait ce qu’il a envie de manger. On ne force personne, on ne fait pas bouffer que des légumes à celui qui a la dalle le soir, et inversement, on ne fait pas des salades de riz à quelqu’un qui veut manger léger le soir.
On fait ce qu’on aime, on pose sur la table et on partage. Et on finit les restes le lendemain.
À la cool ! C’est les vacances pour tout le monde. Le but c’est pas de prendre ou de perdre 10 kilos ! C’est d’être bien.
Et si cuisiner est une corvée, alors on se contente de ce qui nous est proposé.

Sur place – Les activités :

On détermine une liste à l’avance de choses qu’on a tous envie de faire ensemble, une liste de ce qui n’intéresse qu’une famille (partie de la communauté) et on essaye de trouver des options tous ensemble pour ceux qui ne se sentent pas concernés.

Déterminer ensemble les choses montre un réel intérêt et pas un esprit fermé à dire « perso, je fais ma petite activité et les autres j’m’en fous ».

Pour les activités communes on ne se la joue pas perso et on est à l’heure comme si on allait au boulot. Rien de plus rageant que de se lever tôt pour faire quelques choses et qu’au final on soit obligés d’attendre 50 minutes la personne qui a traîné ! Non, on prend ses dispositions et au pire du pire du pire on s’excuse d’avoir été un boulet et d’avoir fait attendre tout le monde.
Qu’est ce que c’est rageant les personnes qui nous laissent nous lever, nous préparer, et qui prennent leur temps x1000 et disent «  c’est bon c’est les vacances ! ». J’suis d’accord NO STRESS mais dans ce cas, dis le la veille que tu ne seras pas prêt avant 11h car t’es en vacances. Au moins les autres peuvent dormir aussi !

Bref, en vacances à plusieurs on ne se la joue pas perso ! Sinon on part en Solo !

Sur place – Location de voiture :

Ce n’est absolument pas une option ! Chacune des familles en louent une ou un autre moyen de transport peu importe mais il faut cette liberté ! C’est une partie importante.
On se sent libre de faire ce qu’on veut sans devoir dépendre des autres. Si y’en a qui sont toujours en retard, pas besoin de les attendre, on peut se répartir les activités aussi. Ceux qui veulent aller à la mer direct sans s’arrêter faire une course, ceux qui veulent rentrer direct après la mer sans aller manger une glace sur le port.
C’est oui un budget propre à chacun en fonction de la voiture choisie aussi, et certes y’a pas d’économie sur ce point mais croyez-moi y’a une réelle conservation de la relation !

____________________________

Dans tous les cas, les attitudes importantes :

Etre objectif :

Ne jamais oublier qu’on est amis ! C’est important de le garder en tête.

Savoir relativiser / mettre de côté :

La panne de voiture, un rhume, ue crise d’ado à gérer, bref que sais-je : on relativise !
Si par exemple ; on a une dépense imprévue de toute façon « elle est là » maintenant, alors quoi : On se fout en l’air nos uniques vacances et on perd encore plus d’argent avec la facture à payer et des vacances dépensées gâchées ? : NON : on relativise ! « C’est là, c’est là, on réglera ça en rentrant ! ». C’est ce genre d’esprit qu’il faut essayer d’avoir. Je dis essayer car on est pas parfait, on essaye mais on y arrive pas forcément, il faut juste faire de son mieux.

Se supporter :

C’est que quelques jours dans une année, parfois même dans une vie, alors pendant 1 semaine, on oublie ses tic et ses tocs, et on profite.

On participe aux tâches ménagères :

Ce sont les vacances pour tout le monde. Et rien de plus désagréable et énervant de voir toujours les mêmes faire les choses qu’on aimerait tous ne pas avoir à faire en vacs.
Alors oui, même si à la maison on ne fait pas la vaisselle car on a un lave-vaisselle : on la fait en vacances car c’est pas toujours la même qui doit le faire. Ou alors c’est d’un commun accord car il y a une réelle répartition des tâches. Même si une personne dit que ça ne la dérange pas, ne soyons pas égoïste à fermer les écoutilles : ON SAIT BIEN QU’ELLE AUSSI AIMERAIT FAIRE AUTRE CHOSE PENDANT SES VACANCES !

Faire des concessions/efforts :

On sourie dès le matin ! Encore une fois, monsieur ou madame « j’aime boire mon café seul(e) » reste chez lui s’il n’aime pas les gens le matin. C’est 7 jours dans l’année sur 365 ça va peut-être allé hein…

Parler :

On est entre potes, on s’intéresse donc à eux, on lâche les téléphones, la télé, son bouquin, sa musique et on passe du temps ENSEMBLE ! Je ne prône pas le h24 à discuter et ne jamais faire notre petit « CHILL » personnel, mais on ne le fait pas à tour de rôle quoi. On sait par exemple qu’à 14h c’est la sieste pour certains, le moment un peu calme, et bien on fait ses petites occupations et on attend pas que tout le monde soit actifs pour aller se caler solo comme un(e) aigris ; pire en disant « bah ça va, vous avez bien fait la sieste, maintenant c’est à moi de faire ce que j’ai envie » : BIIIP tu sors toi, comportement pourri en vacances !
Bref, on part entre amis donc on profite d’eux, c’est quand même le but !

Passer de bons moments :

Cela rejoins ce que je dis au dessus, dans sa globalité. Savoir trouver un juste milieu entre moments en collectivité et moment à se retrouver « seule » ou en comité réduit. C’est important.
Puis, on est pas avec des gens qu’on ne connait pas, ce n’est pas censé être « interminable » ce genre de moments… Ou alors, vous n’avez pas fait le point avant le départ… Allé pas grave, vous ferez mieux les prochaines vacances.

Dans le pire des cas :

Cela peut arriver, une merde/une attitude qui vient mettre un froid ; vous savez le bourré qui dit ou fait quelques choses de déplacée par exemple.
C’est simple déjà : on en parle et que les personnes concernées et pas 2 mois après la fin du séjour ! Non ; dès le lendemain ! Et adviendra que pourra de la relation en fonction des affinités, de ce qui a été fait, dit etc. Mais : on ne fout pas en l’air les vacances des autres !

____________________________________

Mes sites de réservations favoris :

Vous trouverez des liens directs pour vous inscrire qui vous donneront des réductions pour votre réservation futures (pas besoin de réserver dans la minute, juste vous inscrire et acter votre réduction).

AirBnb : Tout ce qui va être de la location afin d’être comme à la maison. (CODE PROMO ICI)

Booking : Pour tout ce qui est des hôtels, afin d’être plus relaxes. (CODE PROMO ICI)

Voyages privés : Quand je veux partir plus loin que la France en voyages plus ou moins déjà organisé. Attention  au jour de départ et retour, parfois c’est moins cher car on perd une journée sur place.

Weekendesk : Quand je veux des week-end prolongés en France ou Europe avec des thèmes particuliers par exemple.

Et, voilà, ce deuxième article sur les vacances est terminé.
J’espère que ça vous aidera, d’une manière ou d’une autre à prendre des décisions pour vos futures vacances et à les passer dans toute la bonne humeur possible.

Nous on part entre amis cet été aussi, je vous en dirais plus sur la destination et l’option choisie ^^

Des bisous,

 

 

 

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube