Le Mexique

C’est parti, vous aviez des questions, beaucoup de questions et je dirais même des appréhensions sur ce qu’est le Mexique, ce qu’il représente suite aux nombreux reportages que l’on colle à la télé. Mais aussi, des infos pratiques, comme les heures de vols, les compagnies recommandées pour voyager sur un si long vol, la monnaie, etc etc.

C’est donc un GO, je vous dis tout ce que je sais, ce que j’ai vu et vécu.

Le Mexique est vraiment diabolisé dans les « reportages »

qui sortent à la télé, évidemment, le danger existe. Ils n’ont pas nos lois, pas nos règles, pas notre information, pas notre richesse… Mais ils sont comme en France, des régions qui craignent au même titre que nous dans TOUTES nos villes on a des quartiers craignent. Il faut juste éviter de sortir des sentiers battus quand on ne connait pas, qu’on parle peu une langue étrangère, qu’on a des enfants avec nous, qu’on n’est pas aventuriers disons. Nous, nous ne le sommes pas. On a Lyanna (hors le fait que je sois enceinte), on veut voyager oui, mais être en sécurité, on reste donc dans des endroits, des régions, des quartiers « touristiques », civilisés (ce que j’entends par là, avec des attractions touristiques, des commerces de chaînes et non pas entourés que de bouibouis tenus par un cartel par exemple ou que sais-je).

Je vous dis ça, j’en sais rien on a pas cherché à aller dans des endroits inconnus, des zones « reculées », on a pas cherché à aller au delà de ce qu’il nous paraissait « safe ». C’est quand nous irons au Brésil, on ne va pas s’amuser à aller dans les favélas, non ! On va bien faire en sorte de rester là où on sait qu’on est safe, de part les activités proposées aux alentours, les environs, etc. Quand on voyage, on lit au préalable, des blogs, des itinéraires, le routard, le guide michelin, on sait donc quoi faire et quoi éviter absolument. Je dirais simplement de s’en tenir à ça quand on a des enfants notamment. On peut évidemment faire des choses locales avec des locaux, introuvables dans les guides, mais il faut savoir parler la langue, et avoir confiance en la personne avec qui on échange sur place. Mais oui c’est possible.

La région du Yucatan est touristique,

je peux dire qu’on a été au Mexique, car on a été avec des locaux, on a mangé local, on a vu de petits villages reculés avec presque rien, on a été dans des réserves naturelles, on a fait beaucoup beaucoup de choses typiques, mais on a pas été s’enterrer là où se passe les problèmes. Tout comme quand je visite Paris, je vois la Tour Eiffel, je mange un croissant (bon pas de croissant ok lol), je vais à Montmartre, au Bon marché, je visite Paris, pour autant j’en vois pas les dessous, la misère, les problèmes de prostitutions, la drogue, les gangs et tout ce qui s’en suit. 

Le Mexique c’est pareil, ça fait peur car c’est pas notre pays, cela dit,
mon pays me rassure bien moins que d’autres mais on y vient après.

On est réticent quand on ne connait pas les lois, la langue etc. Mais les problèmes sont partout croyez-moi. 

Le Mexique a été sur Américanisé, c’est même affolant. On y voit de ces problèmes alimentaires, leur santé s’aggrave, l’obésité est à son maximum, sincèrement, c’est affolant. Regardez le film « Sugarland » vous allez voir le Mexique

Le Mexique au delà de ce qu’on nous fait ressentir sur ce pays, est magnifique dans tant d’endroits, avec des merveilles de la nature inimaginables, les gens sont gentils, bon ils ne savent jamais rien quand on leur demande un renseignement, mais ils sont adorables. On a jamais été arnaqué par un Mexicain en 3 semaines (mis bout à bout) dans ce pays. On a parlé à beaucoup de monde, vu beaucoup de choses, les seuls qui nous désolaient c’était les touristes français si CONS, bordel, que c’est vrai. 

Le vol pour le Mexique

C’est long, cela dépend du trajet que va faire l’avion, mais c’est entre 9h45 et 11h, oui, ce n’est pas défini réellement, nous avons fait un coup 9h45 à l’aller, un coup 10h45, puis un coup 11h pour finir sur un 9h45 au retour. 

Préconisation pour le vol

Quand on part de France en hiver ou qu’il ne fait pas encore très chaud (30 degrés) je dirais les bas de contention pour TOUT LE MONDE (sauf les bébés oui). Selon les compagnies vous aurez à manger tout le long, des films etc. Pour les plus Low Cost, prévoyez de quoi grignoter, et de quoi vous occuper surtout pour les enfants. Nous on emmène toujours la valise JetKids de chez Stokke pour que Lyanna puisse avoir un plus grand espace de jeu, et dormir allongé. C’est génial, je vous ai fait un article déjà sur le blog. 

La monnaie au Mexique

Ce sont des pesos, vous pouvez en échanger directement sur place, je vous conseille de retirer en une seule fois votre budget de vacances pour vous évitez des frais à chaque retrait/paiement. Mais faites du coup attention à votre porte-monnaie, non qu’il y est des pique-pockets mais un coup de tête en l’air et vous perdez votre budget de vacances (Thib a bien oublié notre carte bleue dans le distributeur là bas car il parlait avec ma mère en même temps)

Sinon, vous pouvez payer en dollars aussi, ils acceptent souvent, ils donnent d’ailleurs les prix en pesos et en dollars (dollars étant similaire à l’euros à quelques centimes près au moment où je vous écris)

Quand on y a été les pesos étaient en conversion : 1 euro = 20 pesos. Donc quand vous payez 5 pesos la carte postale c’est donc 0,25cts d’euros que vous payez. Un restaurant à 4 personnes entrée/plat/dessert à 1500 pesos c’est donc 75 euros à 4 que vous payez ! Le chiffre des pesos peut faire peur comme ça, c’est on le divise par 20 (avril 2019)

La langue parlé

Essentiellement de l’espagnol, donc similaire au français pour beaucoup de mot, mais pour beaucoup ils comprennent l’anglais et un peu le français. Tout ça avec un peu de langue des signes et on est bon ^^. Même mes parents réussissaient à se faire comprendre l’essentiel alors qu’ils ne parlent ni anglais ni espagnol et les mots qu’ils savent, ils les écorchent plus que moi mdr. N’ayez pas peur, puis une connexion internet et vous tapez sur le traducteur du téléphone ce que vous voulez, et vous leur lisez, ou faites lire. 

La conduite au Mexique

Bon, ça, c’est particulier, ils roulent, ils roulent, ils roulent… heuuu… Ce n’est pas comme en France quoi, c’est pas non plus l’extrême comme en Inde. En tout cas dans le Yucatan, ils ont quand même un parc automobile proche de celui de la France (pas similaire hein), mais ils n’ont pas de radars, de policiers pour surveiller les limitations de vitesse, ils restent corrects pour un pays sans surveillance sur ce terrain là, mais c’est surtout il faut rester concentrés. 

La route au Mexique

Vous trouverez des autoroutes, des routes comme des nationales mais agencé comme nos autoroutes à nous, avec la particularité de pouvoir faire « Retourno », c’est à dire de passer de l’autre côté sans avoir à prendre un pont, une sortie. Ils ont tous les x kilomètres une ouverture sur leur séparation de voix. En soit c’est cool pour les touristes qui ne connaissent pas leur chemin, ça évite de se taper des kilomètres de voiture inutilement en étant coincés sur un sens de route. Mais quand on ne connait pas, on se fait surprendre aussi.

Il faut vraiment être vigilant.

Le +++ de la vigilance

Les Mexicains mettent des dos d’âne, partout, PARTOUT et attention, quand je dis dos d’ânes c’est plutôt… dos d’éléphants ! Si vous n’êtes pas vigilants, vous défoncez la voiture en 1 minute top chrono, genre vraiment, leur dos d’ânes sont énormes, il faut les prendre à 4km à l’heure, vraiment.

Comment réserver son séjour ?

Par différent moyen, déjà tout dépend quel séjour vous envisagez,

  • Farniente à l’hôtel et excursions de l’hôtel pour être tranquille, juste se laisser guider, être juste à l’heure au rdv de départ, ne pas conduire, ne pas aller seuls dans les endroits : prenez un tout compris dans un hôtel

Le Riu Tequilla ou le Viva Wynhdam étaient géniaux. 

  • Soit vous êtes en mode vadrouille pur et dur et vous prenez tout séparément : vol au moins 6 mois à l’avance pour payer le moins possible, une maison indépendante sur Homeexchange par exemple, avec une location de voiture avec Hertz directement en arrivant à l’aéroport ou en prenant des taxis (privé : ils sont moins cher)

  • Soit vous aimez le côté hôtel pour la bouffe, la farniente des jours off, mais vous voulez faire vos propres excursions pour découvrir le pays de vos propres yeux, de vos propres expériences, et vous prenez vol+ hôtel en même temps sur les sites de réservations, allez à Viva Wyndham, il sera moins cher, plus intimiste et vous aurez donc moins mal au coeur de louper un repas car il ne vous aura pas coûté un bras. Vous louez une voiture dans la résidence des hôtels à Hertz (je recommande ce service, on a prit eux, on a négocié les prix super bien et le service était top). Comme ça vous partez quand vous voulez de l’hôtel, nous parfois on partait après le repas du midi et on revenait pour celui du soir. On se faisait des balades dans les villes, des Cenotes (criques d’eaux naturelles)

Où acheter sa nourriture ?

Vous aurez de quoi faire dans la région du Yucatan, notamment à Playa del Carmen, il y a d’énormes centres commerciaux, qui ressemblent à ceux des Etats-Unis. Mais vous avez aussi partout des supermarchés, des touts petits aussi dans les villes plus petites mais il y a toujours un supermarché à peu de kilomètres d’où vous vous trouverez dans le Yucatan. 

Quels sont les produits alimentaires connus qu’on trouve ?

Attention mes recommandations sont dans les magasins, pas dans les hôtels. 

On trouve de tout, le Mexique comme je vous l’expliquais, c’est un pays qui a été américanisé par la bouffe, comme aucun autre que nous avons visité. Vous ne trouverez pas ou si peu que c’est à noter d’une pierre blanche, de produit sain, pas de yaourt nature sans sucre. Le béaba ils n’ont plus. Il faudra alors se nourrir de fruits et légumes. Attention à leur viande de supermarché, à part un filet de poulet bio, je vous déconseille les viandes. Même bio, ils font des recettes étonnantes et vraiment infâmes. Optez pour du poisson, ou du filet de poulet s’il a la même tête qu’en France. Pas de steak ou steak de poulet, c’est horrible la texture pire que mc do.

Fromage on trouve les mêmes qu’en France, le vin lui n’est pas fou même le Californien. Gâteaux évidemment vous en aurez plus qu’imaginé. AUCUN sans sucre ou avec une dose raisonnable. Pour cette diversité là, c’était pénible, vraiment, pas de choix sain, les yaourts nature que avec présence de sucre m’ont vraiment mis sur le cul. Vous trouverez de la moutarde de Dijon^^. Il y a vraiment de quoi faire les mêmes courses qu’en France mais moins sainement si vous ne voulez pas manger légumes et fruits en priorité. Sinon, les rayons bio ont souvent quelques exceptions saines, quelques.

Des couches pour enfant, et le nécessaire pour enfant plutôt en pharmacie, ils ont tout, mais pas les mêmes marques que nous. Je crois qu’il y avait du lait en poudre connu de chez nous. 

Attention, il faut absolument les faire tremper dans une huile spéciale
(deux gouttes dans un bac d’eau minérale, eau en bouteille quoi),
pendant 10 minutes, puis les rincer à l’eau minérale. C’est hyper important.
L’eau au Mexique n’est absolument pas potable et leur pesticide ou j’sais pas trop quoi,
ont besoin d’être désinfectés dans l’huile essentielle au préalable.

Quels sont les produits beauté/soin qu’on trouve ?

On trouve certaines même marques qu’en France et sinon, tout pareil en terme de « gamme », shampoing etc. Les soins, j’ai pas fait attention, j’avais tout emmené moi-même, mais on trouve sensiblement les mêmes choses hein.

Animaux présents au Mexique ?

Selon les endroits que nous visitions, nous avons vu, un serpent (similaire à une couleuvre chez nous), des coatis, des agutis, iguanes, lézards, des oiseaux de tout genre comme des aigles, des flamand rose, des cormorans, pélicans, des colibris, des piverts, écureuils

Dans l’eau de la mer ; des dauphins, des tortues, dans les réserves naturelles (eau douce) des crocodiles,  

Requin ? Oui, je pense, évidemment, mais derrière la barrière de corail qui est très loin. Au Mexique ce n’est pas comme aux Maldives où c’est tout calme, qu’il y a plusieurs mètres d’eau turquoises avant de trouver les coraux puis le grand bleu. Aux Maldives ils sont « inoffensifs », je ne pense pas que ce soit le même cas au Mexique, mais j’en sais rien concrètement.

 

Algues ?

Oh, cela fait quelques années maintenant que le Mexique (comme beaucoup d’autres endroits) subit le réchauffement climatique et donc un envahissement régulier d’algues appelées le Sargasse. L’algue ne sent pas très bon, mais elle est très vite prise en charge (dans les plages privées par les hôtels) et donc enlevée. Pour les plages publiques c’est à prendre avec patience, la nature nous rend ce qu’on lui fait subir.

Les virus présents, Zika ou pas ?

Oui, il faut faire attention, prendre de bons anti-moustiques, faire attention aux enfants car ils ne sont pas tous adaptés mais on avait acheté des anti-moustiques de peau et de vêtements. 

Après, on a toujours fait attention, on s’en mettait aux heures les plus sombres des piqures de moustiques, soit tôt le matin, et vers 17/18h jusqu’à 19/20h

Sur trois semaines dont 1 en février et 2 en avril, on a été attaqués mais rien que des moustiques comme en France, par contre ils sont plus nombreux. Je ne sais pas si Zika, la Dengue etc sont fréquents dans cette partie du Mexique. 

Des vaccins avant de partir ?

On a rien eut à faire avant de partir, malgré que Lyanna est un enfant en bas âge (2 ans), que je suis enceinte et même en Février avant de le savoir. Rien.

Sécurité du pays, meurtre, trafic de drogues, enfants ?

Cette question est légitime puisqu’en Février, je me suis fortement disputée avec mes parents qui nous avait pris la tête car nous cherchions à partir au Mexique. Clairement les reportages sur TF1 faut arrêter les gars. Fiez-vous aux blogueurs qui visitent, aux familles, aujourd’hui on trouve de la vraie information facilement et gratuitement sans lavage de cerveau. Allez sur youtube, tapez vlog et la destination que vous envisagez, vous aurez énormément de vidéos, de témoignages de personnes qui n’ont rien à y gagner que de vous donner leur réelle expérience, vous aurez les bonnes et les moins bonnes expériences mais au moins elles seront plus fondées que celles qu’ils vous passent à la télé.

Bien sûr qu’il y a de la drogue, comme en France, bien sûr qu’il y a de l’insécurité par endroit comme en France, mais nous en trois semaines on a pas été s’aventurer dans des endroits peu fréquentables. Je vais vous publier l’article de tout ce qu’on a fait, qu’il faut faire, si vous faites comme nous, en soit, vous resterez dans des zones cool. 

Pas une fois dans les séjours je me suis sentie mal, en insécurité, jamais j’ai eut le sentiment de devoir attraper ma fille, mon sac, la main de Thib. J’étais pourtant en mini short, avec ou sans mon ventre de grossesse. Je/nous nous sommes toujours sentis bien. Chose que je ne peux pas affirmer en me baladant à la capitale ou dans certaine ville de France que nous faisons.

Pour ce qui est du trafic de drogue, d’enfant etc, j’suis désolée les filles, je n’ai pas cherché à être confronté à ça, et j’en ai pas ressenti ce problème. Je ne sais pas s’il y en a, sûrement, oui, je ne sais pas mais dans les endroits du Yucatan, on ne voit pas ce genre de problème. Par conte comme au Portugal on nous a proposé de la cocaïne sur la plage quand on se baladait avec Thib. Là oui, mais à Lisbonne c’était même quand on était avec la poussette.

Comment gérer l’organisation avec la chaleur et les enfants ?

Tout dépend quand vous partez, dans quel contexte, c’est-à-dire en mode voyageurs vadrouilleurs ou en mode farniente à l’hôtel.

Nous en mode vadrouilleurs, on avait juste notre poussette ou porte bébé avec un pars-soleil, des vêtements anti-uv pour Lyanna qu’on lui mettait toute la journée (maillot de bain), toujours un chapeau, des lunettes de soleil. Beaucoup d’eau pour boire. 

On faisait nos journées normalement, le matin les balades ou en milieu/fin de journée. On faisait faire la sieste à Lyanna aux heures les plus ensoleillées, ou alors on faisait en sorte qu’elle se baigne (avec crème, maillot anti-uv, chapeau, lunette etc) pour éviter les coups de chaud.

Comment faire si on tombe malade ?

Nous en amont on télécharge l’application LIVI qui est une application avec des médecins français, dispo aux heures françaises, et qui déjà, nous aide si besoin, nous oriente vers une urgence ou « juste » un besoin de médicaments car « petits maux » telle une gastro ou la tourista quoi. 

Sinon mon conseil, noter sur votre google traduction TOUT ce que vous ressentez, les moindres détails avec vos données (nom prénom le pourquoi de votre présence dans le pays telle que vacances etc), vous faites une capture d’écran de la traduction et vous foncez aux urgences en montrant la photo dans la langue du pays, vous verrez ils sauront quoi faire.

Quand réserver moins cher ?

Le plus tôt vous prenez : le moins cher ce sera.

Vol, hôtel, tout, c’est tjrs moins cher plus vite c’est anticipé. Mon amie a réussi à avoir un A/R avec AirFrance pour 450 euros en les achetant en mars pour décembre avec Noël dans le séjour. Bonheur !

Sinon les mercredi et jeudi en semaine c’est moins cher ^^ et les départs/arrivées hors vacances scolaire/jours fériés.

Meilleures saisons pour aller au Mexique ?

Disons que de Décembre à Mars il fait super bon, beau, chaud, c’est tenable, agréable, ça dépayse. Avril/mai il fait vachement plus chaud, on avoisine souvent les 40 degrés. Faut les supporter, mais c’est gérable. Après on entre dans des mois vraiment chaud, sec, difficile, et ensuite la saison des pluies et « ouragans ». Dans les caraïbes ce terme ne veut pas dire OURAGAN genre sauvez-vous, mais beaucoup beaucoup d’orages, de vent fort etc.

C’est d’ailleurs moins cher du coup ^^

 

Comment sont accueillis les enfants ?

SUPERBEMENT BIEN. Ils adorent les enfants, les hôtels notamment sont toujours aux petits soins, tout sourire, les restaurants c’est pareil, toujours équipés et le peu de fois où ça n’a pas été le cas, ils se sont pliés en 4 pour servir Lyanna, l’installer avec des coussins sur une chaise, ils lui ramenaient des petits trucs en plus pour lui faire plaisir. Franchement, des amours avec Lyanna, et en général de ce que l’on voyait. Après nous, on est pas des têtes de cons, on passe partout, Lyanna est souriante, je sais que partout où on va, ça se passe bien en général. 

Le coût de la vie en général ?

C’est donné. D’ailleurs en Espagne, et pire en France, on s’est dit mais c’est quoi ces prix mdr. Alors que c’est vraiment là bas que c’est donné. Un restaurant copieux (tous quoi) pour 4 avec cocktails, apéro (guacamole), plats : 1100 pesos soit à 5 : 50 euros, au maximum 85 euros un restaurant mais du coup, on est repartit en roulant, tellement on en avait trop prit, pensant que les prix si bas signifiait de petites portions.

Les courses, idem : le retour en France fait mal.

Les activités : jamais vu si peu cher ou alors c’est correct et justifié. 

Location de voiture ?

Nous avons prix Hertz, les prix semblent moins élevés qu’en France et ils sont négociables selon la durée de la location.

A titre d’exemple, nous avons payés 800€ pour 10 jours pour un véhicule 7 places de la marque DODGE avec la location du siège auto ainsi que la couverture maximale pour l’assurance. 

Les pourboires ?

Comme aux USA, les serveurs sont payés avec les pourboires, ils faut donc payer 10% supplémentaire à l’addition pour être correct envers le service.

Voilà voilà les copines, je pense avoir fait le tour, je pense que le Mexique n’a plus de secret pour vous, vous pouvez aisément prendre la sage décision d’y aller ou de vous dire que ce pays n’est pas pour vous. 

Nous, on est déjà entrain de penser à y retourner, mais bon, l’esprit vadrouilleurs que nous sommes nous pousse à découvrir d’autres endroits, ou région au moins que le Yucatan fait deux fois en 2 mois^^.

En tout : 3 semaines dans ce pays, avec 3 logements différents, 3 façons de visiter différentes, mais une seule pensée à la fin :

PUTAIN QUE C’ETAIT BIEN ! 

Qui aimerait y aller ? 

Je vous embrasse et vous remercie de m’avoir lu, merci à toutes celles qui partagent mes articles sur leur réseau sociaux, vous êtes des amours.

Merci beaucoup.

[wdi_feed id="2"]
%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube