Sexe de bébé, découverte, annonce, réaction Lyanna je vais tout vous raconter

Sexe de bébé les premiers signes

Je vous l’ai déjà dit plein de fois, une de mes meilleures amies a le don du pendule, jusque là, infaillible, elle m’a toujours dit ; deux enfants, une fille et … (si vous me suivez depuis longtemps vous savez sa deuxième prédiction^^).

Nous avions dans l’idée au début de faire la découverte avec tous nos proches, comme ma copine Valentine qui a lancé cette mode en France pour son deuxième fils Axel. Aujourd’hui ça a été repris de tous les côtés, mais tant pis, j’adore l’idée pour ma deuxième grossesse

Seulement, nous avions beaucoup de déplacement pro à faire pile à la date où nous allions savoir, et sincèrement, qui a envie d’attendre 2 mois avec l’enveloppe dans la maison, sans l’ouvrir ?

J’ai donc décidé, de l’ouvrir avec Thib, pour mes 30 ans, au Mexique, lors d’un dîner en Amoureux. Intimement, tous les deux, en amoureux.

Puis en juin, nous organiserons la fête, et nous révélerons à nos proches le sexe de notre bébé, puis à vous ensuite. 

Je dois vous raconter des choses plus personnelles…

Sexe de bébé

Le jour de l’écho est là, ça y est, nous précisons notre souhait au docteur, puis nous allons nous voir bébé… L’écho se passe merveilleusement bien, et Thib demande si le docteur a pu voir le sexe, il lui répond avec affirmation que OUI, c’est sur il l’a !

Thib commence alors ses pronostics, et on se contredit quant à l’interprétation de l’écho. Le docteur rigolait bien mais il est resté de marbre. Thib était à deux doigts, enfin non, il a craqué et a demandé au docteur de recevoir un petit message avec le sexe, qu’est ce qu’on a ri.

Nous sortons de l’écho, la lettre à la main, et nous rentrons. Hésitant à attendre finalement, mais Lyanna n’était pas dans une Good Mood, ça nous a direct refroidit en mode : pas ce soir !

Le lendemain, Véro m’écrivait, me demandant si on savait le sexe, je lui explique que non, qu’on a pas voulu savoir, elle me dit : menteuse, j’suis sure que tu sais… J’ai dû jurer par tous les dieux que non, je ne savais pas. Et là, j’ai été voir Thib et je lui ai dis, SURTOUT on n’ouvre pas l’enveloppe avant ce week-end, dans tous les cas, car on voit Véro et Erik et j’suis foutue, jamais je ne vais réussir à leur cacher si je sais ! Il a ri, et m’a dit oui.

J’ai annoncé ce même jour à mon papa que j’étais enceinte, et heureux comme tout, il m’a quand même dit, c’est pas une fille encore ? J’ai répondu qu’on ne savait pas. Puis on a parlé sexe bébé au repas, et il me disait, mais un garçon se serait bien, pense à Thib, il est très vieille école mon papa. Je lui ai expliqué qu’on avait aucune préférence, que les deux on avait des contres de toutes façons, donc on est vraiment heureux d’une fille ou d’un garçon, puis je ne choisis pas ! Il m’a aussi mis en garde que bébé 2 ne serait peut-être pas aussi parfait que Lyanna, qu’on avait de la chance exceptionnelle d’avoir un enfant si parfait, calme, éveillée, active, douce, sensible, qui fait généralement ses nuits, qui mange de tout, qui sourie tout le temps etc etc…

De là, je partais à Paris, et en marchant mon heure jusqu’à l’hôtel, j’ai repensé à tout ça…

J’ai même plus eu envie de savoir, j’ai compris, compris que je l’aimais déjà, sans l’avoir touché, sans l’avoir vu, sans en connaître « trop » sur lui, j’ai réalisé à quel point peu importe le sexe pour nous, on est tellement heureux d’avoir réussi à avoir bébé dans mon ventre, tellement je suis heureuse de revivre une grossesse, je n’ai aucune préférence.

J’ai été blessé d’entendre que peut-être mon enfant ne serait pas aussi parfait que Lyanna, car je ne le connais même pas, et pourtant c’est devenu la deuxième prunelles de mes yeux. Quoi, s’il pleure, s’il chouine, si il ne fait pas ses nuits, s’il a un RGO, s’il … quoi … Peut-être aussi qu’il ne vomira pas 4 fois par semaine car il a une lentille non passée, peut-être qu’il fera des grasse mat, peut-être qu’il ne sera pas souvent enrhumé. J’en sais rien, mais ce que je sais déjà, c’est que je serais là. Maux après maux, pleurs après pleurs, je ne le comparerai pas à Lyanna car ce sont deux personnes à part entière, qu’on ne vit pas souvent deux fois les mêmes choses, mais quoi ? Si j’avais eu ses peurs, je me serais arrêtée à un seul enfant. En vouloir deux, trois, c’est faire autant d’enfants que de personnalités différentes, en plus si les sexes sont fille/garçon. Comment pourrait-il être identique ? 

Je lui ai écris un message, lui expliquant que ; 

Mes enfants, aussi différents seront ils, ils seront la prunelle de mes yeux et je me battrais de toutes mes forces pour les apaiser dans leur maux de bébé. 

Fille ou garçon, je ne choisis pas, les deux me combleront, tu ne pensais pas aimer autant Lyanna qui est pourtant une petite fille, alors sincèrement fille ou garçon, sans savoir je l’aime déjà tant. Ce petit guerrier tant attendu, passé par tant de piqûres. Mes enfants, qu’ils soient ce qu’ils seront je les aimerais sans aucune préférence sans les comparer, je leur donnerai tout ce que j’ai donné à l’un comme à l’autre. Ce sont mes enfants, je ne choisirais pas leur maux mais je les affronterai avec détermination et amour. 

Stp mets toi en tête que peu importe le sexe, tu n’auras pas à être déçu. Je ne l’accepterai pas sur ton visage. Je ne suis pas comme ça, je m’en fous moi du sexe ! Je veux leur santé et leur bonheur. 

 

Je t’aime.

De là, il m’a répondu, que j’avais raison.. ça m’a apaisé.

J’avais envie et besoin de partager cette réflexion avec vous. Oui, c’est intime, mais nécessaire.

Je comprends maintenant les parents qui veulent la surprise, je n’en étais pas capable avant, c’était impensable, mais en réalité, si, j’aime prévoir, mais avec un enfant on ne prévoit rien, on avise. Et le sexe c’est pareil. Je me fais la joie de découvrir son sexe en amoureux avec Thib, mais l’attente ne me parait plus interminable, car je l’aime déjà bien tant, fille ou garçon, il est désiré notre bébé.

J’ai pas souhaité attendre la naissance, même si j’en ai parlé à Thib, lui disant que c’était une bonne idée pour que les gens restent dans des tons neutres et que forcément ça me plaise lol. J’avais cette soirée si spéciale dans ma tête, que j’ai voulu vivre avec mon Thib pour mes 30 ans, au soleil.

Sexe de bébé : découverte 

Mes 30 ans arrivent, le 19 avril 2019 se déroula au Mexique, pendant nos 2 semaines là bas avec mes parents… Une journée merveilleuse, Thib avait tout organisé, j’avais un moment avec chacun, jeux avec ma fille, massage avec ma maman, dîner avec mon Amoureux et activité après avec mon papa (les poissons nettoyeurs de pieds mdr).

C’est pendant notre dîner, après que Thib m’ait offert une sublime bague, au moment où on attendait le dessert que nous avons décidé d’ouvrir notre enveloppe…

Sacrée histoire… les boulets que nous sommes… mon Dieu que nous ne sommes pas doués. Si vous avez vu la vidéo de mon anniversaire, vous nous avez entendu dire « mais le stylo s’efface, on ne voit plus rien ». J’ai du couper la vidéo pour mieux regarder le papier. On a dû mettre le papier à la lumière pour voir écrit le sexe. On s’est alors dit « mais heureusement qu’on a pas attendu plus longtemps, on aurait pas su », on était mort de rire, on se disait que le docteur nous avait fait une blague… Trop des teubés, clairement. On était limite plus dans le « imagine on aurait encore attendu, genre nos 10 ans, le 29 avril, ça se trouve on aurait rien pu voir ». Et on rigolait. 

Le mieux c’était quand après 10 minutes, Thib a prit le post-it et a vu qu’en fait… le docteur avait mit le sexe sur le post-it du dessous, et qu’en fait il y avait un post-it au dessus qui cachait le sexe. Tout ça pour éviter qu’on ne triche dans l’enveloppe. Mon Dieu que l’on a rit de nouveau.

On était très heureux d’apprendre noir sur blanc non effacé, que nous serions les doux parents d’un petit homme. Le choix du roi comme on dit.

Nous avons trinqué à l’eau pétillante YOUHOUUUU, et nous avons rejoint mes parents.

Une petite farce s’imposait… 

Mon père demande directement à Thib si on a ouvert l’enveloppe, Thib répond que oui, et mon père lui dit « alors ». Ce à quoi Thib répond, bah je connais déjà. Mon père se remet à manger en rigolant de ses conneries avec ma mère et l’alcool (si vous avez vu la vidéo vous savez de quoi je parle)

Thib part se chercher une veste, mon père m’en parle ensuite, et me dit que Thib lui a dit, j’lui dis, ah il t’a dit quoi… J’lui dis ok. 

Il me dit c’est une fille alors ? 

J’lui fais promettre de ne rien dire à personne, que même si je le mets dans la confidence, il devra être là pour la révélation de sexe avec tous nos amis

Il accepte, et je lui révèle que c’est un petit garçon. Il a littéralement gueulé YES, et m’a dit de suite, j’suis content car j’avais raison, j’étais persuadé que c’était un petit gars, demande à ta mère qu’il me dit, et elle affirme qu’en effet, il en était sûre. 

Je ne suis pas sûre que mon père ait compris que son nom ne serait pas le même que le sien, mais ma foi, mdr, il voulait un petit garçon depuis longtemps (j’ai une demi-soeur qui a une fille également). Malgré tout, il aime Lyanna comme il ne nous a je crois même pas autant aimé nous.

C’est surement normal…

Sexe de bébé: annonce

Arrive cette journée de juin que je vous raconte ici, ma GENDER REVEAL !

Du 19 avril au 22 juin, rien ne s’était passé de très particulier, j’avais pas envie de l’annoncer à mes meilleures amies car je savais qu’elles seraient là et le sentiment qu’elles puissent vivre le suspens à travers la journée était plus intense que l’envie de leur en parler. Je pouvais leur dire qu’on galére pour le prénom, leur raconter la découverte, tous les détails sans pour autant donner le sexe de bébé, j’avais vraiment en tête une journée spéciale, et l’annoncer avant n’aurait pas eu grand intérêt. C’était dur j’avais peur de les vexer, mais j’ai tenu. Et ce ne sont pas mes meilleures amies pour rien, elles ont comprit mon choix. 

Les seules à qui je l’ai dis c’était mes meilleures copines de blog absentes pour la journée. A quelques exceptions, elles l’ont su la veille. 

J’ai fait sous forme de jeu la révélation, pas un indice avant, pas un seul, j’ai tenu et j’en avais marre de préciser « le bébé » et enchainer ma phrase pour le pas sous entendre « il » : « lui », « le petit gars »

On a fait un jeu, (que vous retrouverez en image ici et ici), il y avait une planche de bois avec plein de ballons noirs accrochés dessus, qui détenaient une couleur : rose ou bleu. Il y avait 17 ballons en tout dont 9 bleus et 8 roses. Oui je voulais le suspens jusqu’au bout ahah. 

J’avais prévu de faire péter deux canons à confettis bleus avant la fin du jeu, pour faire un petit bouquet final ^^

Il ne restait que deux ballons, j’ai dit à Thib une fois qu’ils en pètent un de plus, on fait péter nos canons. On était sur le qui-vive ! On a fait péter et mission accomplie, ils étaient en feu pour nous ! 

On s’est tous fait un câlin, des rires, des larmes, de la joie, c’était génial ! 

Je suis vraiment mais vraiment heureuse d’avoir fait cette fête de cette façon, d’avoir tenu ma langue même aux plus proches, le résultat était vraiment chouette, l’émotion était là, c’était génial. 

On a enchainé sur la demande du parrain et de la marraine. On avait acheté autant de cartes que d’invités, tous avait le même texte derrière sauf deux…

Je leur ai demandé d’ouvrir en même temps les cartes, et cela disait : 

Actuellement, vous êtes entrain de lire cette petite carte de remerciement, mais aussi ce qu’il se passe c’est que Véro et Lolo Bovitch sont entrain de lire une demande pour devenir parrain et marraine, alors souriez pour eux, ils ne s’y attendent pas ^^

On vous remercie tous d’être présents aujourd’hui, merci pour votre amitié, toutes ces années ensemble. Et toutes les prochaines. 

On vous embrasse, Thib, Lyanna, BabyBoy et moi, on vous embrasse mille fois. On vous aime. 

Pour la marraine, elle, elle lisait : 

Ma choote, devenue Tatie Véro, tu penses qu’on t’écrit pour te remercie d’être la tatie parfaite, attentionnée, toujours présente pour nous, celle qui compte définitivement le plus pour ma fille. Oh ça oui on te remercie toi, la marraine de coeur de Lyanna, mais aujourd’hui, on aimerait que tu dises « oui » pour être officiellement celle de notre petit garçon car définitivement, tu es la meilleure personne pour nos enfants ? 

N’oublies jamais que je t’aime ma soeur.

Le parrain avait un texte écrit par Thib que je n’aie pas mais vous avez compris l’idée.

Comment vous dire comme ils ont pleurés. Comme on a tous pleurés en vrai, même les non concernés. 

Je suis sérieusement, honnêtement, intimement, heureuse de cette journée avec mes proches. Mes exceptions de la vie. Il en manquait, mais qu’importe, eux, étaient là, et mon dieu que je les aime, et qu’ils me manquent au quotidien.

Sexe de bébé, réaction Lyanna

Avant le 22 juin, nous n’avons jamais demandé à Lyanna si elle préférait un petit frère ou une petite soeur, jamais. On ne voulait pas qu’elle se mette en tête qu’elle préférait une soeur et qu’elle ait un frère, puis on ne voulait pas lui dire pour pas qu’elle le dise, car oui c’est un enfant et elle n’aurait jamais su se taire, ce qui est normal.

Je suis très sensible de bien faire pour qu’elle accueille son petit frère du mieux qu’elle puisse, je ne voulais pas qu’elle soit « déçue » si pendant des semaines elle pensait à une petite soeur et qu’elle aurait un petit frère. On a dit le bébé tout ce temps et elle n’a jamais rien demandé de plus.

On lui a annoncé, le jour J, lui disant qu’elle allait avoir un petit frère comme Eden et Maé, évidemment comme elle était pile dans le jeu avec eux, ses frères de coeur, elle était heureuse comme tout. Même si je ne pense vraiment pas qu’elle se rende vraiment compte pour le moment.

On parle du bébé à Lyanna avec modération, on en fait pas tout un fromage, on essaye d’être dans le juste milieu. On lui rappelle qu’il y a un bébé dans mon ventre, mais on lui dit avec modération qu’il arrivera quand elle ira à l’école, qu’elle pourra lui donner le bain avec moi, qu’elle jouera avec lui, je lui dis, oui, mais pas trop souvent, je suis très prudente pour Lyanna. Je vous explique.

J’ai une partie de moi qui veut et doit la préparer au fait qu’elle aura bientôt un bébé, qu’on ne pourra plus faire certaines choses ou qu’on en fera d’autres, ou alors différemment, qu’elle aura un vrai bébé à s’occuper, je lui montre son évolution sur l’application, elle vient aux examens avec moi etc. Mais je fais toutes ces choses sans abus, sans lavage de cerveau, parfois je ne lui en parle pas de la journée.

Lyanna n’a pas besoin d’être sensibilisé à outrance car elle est déjà méga prête, ça se voit, tout le monde me le dit, elle n’a aucune jalousie en elle, sur rien, elle est câline comme pas deux, attentionnée avec tous les bébés et très sensible aux pleurs et mal être de ceux qui l’entourent.

J’ai ce sentiment de devoir la protéger, la préserver de tous problèmes qui pourrait survenir, on est à l’abri de rien dans la vie, je ne veux pas qu’elle l’attende comme le Messi avant qu’il soit né, présent et en bonne santé. Il deviendra son Messi naturellement, comme une relation frère soeur que l’on mettra en avant, nous en tant que parent, mais imaginons que comme pour Lyanna il parte en néonat, qu’elle ne puisse pas le voir, le porter avant plusieurs jours, ou pire, on ne sait pas. Je ne veux pas lui faire de mal, je veux vraiment la préserver au maximum. Alors je fais un juste milieu, qui me semble important. Je ne sais pas si j’ai raison, si je fais bien, si c’est bien, normal, sain, j’en sais rien et je m’en fous de ce que pense les gens, je suis maman, et c’est ce que je ressens à l’heure actuelle. Alors je m’écoute moi. Puis je ne suis qu’à 5 mois de grossesse, il s’en découvre des choses à ce stade encore. Je ferais ce qu’il faut x 1000 à la naissance de bébé, mais avec Lyanna, vous savez, vu l’attention qu’elle éprouve déjà naturellement, je n’ai pas une seule once d’appréhension à ce sujet.

Voilà les filles, voilà un peu le déroulement de tout ça, le sexe de bébé, sa découverte, l’annonce, la réaction Lyanna, je vous ai tout raconté.

J’espère que vous avez les réponses aux questions que vous me posiez sous mes photos instagram. En tout cas n’hésitez pas, je vous répondrais 🙂

Je vous embrasse les filles.

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram Access Token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on YoutubeVisit us on Pinterest