Exotique

épicée

Simple

Z

Gourmande

Je reviens d’un week-end dans ma famille de coeur : et ils sont réunionnais.

Je n’avais jamais dû vous le dire, mais ma foi, c’est chose faite ^^

Cette fois, j’étais là à temps pour préparer avec la chef de maison, le traditionnel « Rougail » de chez eux.

Je n’ai jamais eu l’habitude de manger épicé chez moi, mon père ne trouve pas cela bon, car il dit que ça couvre tout le goût des aliments et en plus, il le supporte plutôt mal, il devient tout rouge, il transpire, bref, il n’aime pas mais son corps non plus ^^.

Cependant, moi j’adore ça. Moutarde, épices, piments, alors croyez-moi, quand je dîne chez ici, c’est la folie pour moi.

Cela fait très longtemps que je voulais la recette, mais pas simplement l’avoir mais surtout la pratiquer avec Evelyne, la maman des filles donc.

A peine rentrée, je m’attèle en cuisine à tout refaire et vous partager la recette, bon, vous n’aurez pas sa technique mais c’est plus simple que ce qu’on ne le croit.

Le rougail tomate réunionnais est une véritable institution sur l’ile de la Réunion, dans la cuisine créole en général en fait !
Le rougail tomate ressemble à une salade de tomates mais c’est plus un condiment pour accompagner les viandes grillées, les poissons, les currys mais surtout le riz ! Je ne mange que très rarement riz et pâte, et jamais à l’extérieur car je préfère profiter des autres plats proposés, mais alors chez eux, le riz c’est une vie : je ne le mange que si y’a un rougail tomate avec !

Ingrédients

  • 2 grosses tomates
  • 1 échalotes
  • 1 morceau de 2 cm de gingembre frais (au pire une grosse càc de gingembre en poudre)
  • 1 càs de gros sel (j’en ai pas mis moi, mais initialement, il le faut).
  • 6 mini piments verts (pour ma part, j’en avais pas donc j’ai mis de la pâte à piment).

 

Ustensile :
Un Pilon ou un mixeur (mais faites attention, on ne fait pas de la confiture ^^).

 

Recette :

Dans le pilon :
Déposer le sel, les piments et le gingembre (au préalable épluché et coupé en petit bouts) : piler jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse.
Couper en petit l’échalote et piler avec le rester de la préparation.
Couper les tomates en petites et ajouter à la préparation : piler

Attention comme dirait la maman des filles ; « Mary, ça ne doit pas être de la confiture ni de la soupe ». Vous comprendrez donc que l’on doit bien distinguer l’échalote et la tomate dans le récipient, le but du mélange est de donner le goût pimenté à la tomate.

Gouter et ajuster le rougail. Si c’est vraiment trop piquant, ajuster en ajoutant de la tomate et c’est prêt !

Mélanger avec du riz, sincèrement c’est un régal !

Vous ne pourrez plus manger votre riz sans ce condiment ! Après libre à vous de le pimenter davantage ou non.

Voilà les filles, une autre recette, qui vient s’ajouter à mes articles, je veux arriver à faire : un jour : un article

Je vous laisse, je file tester une pépite sportive qui vient d’arriver par le facteur, je vous en parlerai sur le blog. Pour le moment, je ne dis rien haha. En tout cas, c’est en rapport avec le « sport ».

Des bisous !

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube