Coucou les filles,
 *
Nous revenons du Portugal, Bébé a fait son premier vol en avion, et nous aussi du coup lol, notre premier vol avec un Bébé. Comment ça s’est passé, que prendre avec soi, comment gérer quand on allaite, je vous raconte tout, tout comment nous nous avons fait et ce que nous changerions si besoin était.
 *

Nous sommes déjà parti plusieurs fois avec Lyanna en séjour, long week-end, et à l’étranger mais c’était toujours en voiture, donc on charge un peu tout et n’importe quoi sans trop se poser de question. Mais en avion, le poids est contrôlé alors il faut trier…
 *
Quelques jours avant de partir, je mettais posé pour envisager plusieurs situations qui pourraient se produire et y répondre une à une avec des solutions. Simples et rapides si possible !*
 *
Déjà comment est mon Bébé à Moi ?
 *
-Elle ne boit pas son biberon si ce n’est pas chaud ou au moins tiède,
-Elle est calme mais à la bougeotte,
-Elle ne pleure pas souvent,
-Elle dort parfois peu mais elle sait dormir partout.
-Lyanna peut dormir dans un lit parapluie ou sinon on s’adapte elle dort entre nous ou avec moi et je sécurise son côté ou on sécurise les deux côtés du lit. On se débrouille.
-Lyanna boit encore beaucoup en quantité de lait car elle ne prend jamais ses portions de bouillies en entière.
-En extérieur si on a pas de baignoire pour elle : Lyanna se lave avec moi en douche ou en bain.
 *
-Lyanna mange des bouillies et compotes « homemade ». Mais comment faire en vacances? Je ne sais pas le matériel qu’il y a dans la location, est ce que je vais trouver du bio? Ce sera facile ou pas?
 *
Autres facteurs à prendre en compte :
 *
-J’allaite ma fille, mais plus au sein pour différentes raisons que je vous explique dans un prochain article, alors je dois tirer mon lait si je ne veux pas avoir des ballons de baudruches trop gonflés,
Lyanna n’a jamais bu autre chose que mon lait maternel, sauf que mon corps ne produit pas assez « vu qu’elle est censée » boire moins et manger plus de solide, et jusqu’à temps que c’est comme ça, je complète avec le lait que j’ai stocké depuis sa naissance au congélateur, sauf que là, je ne peux pas en emmener avec moi, d’habitude quand on part chez nos familles ou chez les copains j’en décongèle pour avoir de l’avance et ensuite en tirant c’est tout bon, je ne sais pas si vous comprenez bien 🙁
Lyanna n’est pas gourmande et manger est secondaire pour elle, donc elle mange un peu de petit pot puis est vite saoulée et préfère prendre un « gros » biberon d’un coup.
Là avec l’avion je ne pouvait pas emmener de biberon avec des glaçons congelés ; En soute : ça aurait été trop long la chaîne du froid était morte, et en cabine on ne peut pas passer avec plus de 100ml (c’est ce que je croyais mais c’est différent avec la nourriture de bébé).
Donc il me fallait une solution pour ce problème pour débuter le voyage. Puis, n’étant pas chez nous, je n’aurais pas de glacière ni de pain de glace pour conserver les biberons de lait maternel quand on part en balade. Problème à résoudre…
 *
-Je dois tirer mon lait toutes les 4h environ (+ou- en fonction des situations en règle générale c’est 8h/12h/16h/20/22h30), il faut absolument que j’ai de quoi bien tirer pour ni « foirer » mon allaitement ni me retrouver avec des engorgements (jamais arrivé encore).
 *
-Nous partons dans un pays chaud, que prendre, pour la journée, le soir, s’il fait trop chaud, si ça se rafraîchi ?
 *
Une fois ce genre de situation posée, je devais y trouver des solutions…
 *
Quelques achats me paraissaient inévitables !
 *
Pour la température des biberons :
Il me fallait un chauffe biberon nomade. Sans prise, sans électricité, et utilisable à l’infini. C’est ici que je l’ai trouvé !
En avion, balade, voiture, sortie, j’étais sereine, 20 Minutes pour chauffer un bib, 12 pour un petit pot : TOP !
 *
Elle est calme mais à la bougeotte
Il me fallait des jeux pour l’occuper, pas beaucoup mais de quoi changer quand elle a fait le tour, pas bruyant pour les gens, et facile à nettoyer s’ils tombent par terre.
 *
Elle ne pleure pas souvent, voir « jamais »
Top !
 *
Elle dort parfois peu mais si on s’y prend bien elle dort partout
Je devais partir du fait que j’allais être susceptible de lui chanter « la ritournelle » plusieurs fois et dans plusieurs situations, ensuite je sais qu’en Poussette et porte Bébé elle s’endort niquel.
*
Nous allons dans une ville site « aux 7 colline » donc avec de nombreuses côtes. Comment gérer ?
Le porte Bébé serait de la partie (le notre est celui-ci).
 *
Notre Poussette est trop grosse pour venir en cabine avec nous, mais vu le prix ; impossible de la mettre en soute, puis il nous en fallait une dans l’aéroport…
Un nouvel achat : une Poussette toute petite, qui se plie bien et facilement et agréable ! C’est ici ! Et le prix est vraiment canon !
 *
Lyanna boit encore Beaucoup en quantité de lait car elle ne prend jamais ses petites bouillies en entière
Il me faudrait bien penser à prendre les bons biberons pour tirer, conserver et lui donner.
 *
En extérieur si on a pas de baignoire pour elle : Lyanna se lave avec Moi en douche ou en Bain
Top, on saura gérer. Sinon vous pouvez carrément prendre ça ou ça.
 *
Lyanna dort dans un lit parapluie ou sinon on s’adapte elle dort entre nous, avec Moi et je sécurise son côté, Ou on sécurise les deux côtés du lit. On se débrouille
Top, besoin de rien mais on a posé la question quand même aux propriétaires deux jours avant. Sinon on a ce genre ci.*
Lyanna mange des bouillies et compotes que je lui fait seule à la maison. Mais comment faire en vacances?
Une vente privée est passée par là, la marque « Good Goût ». Une petite commande pour dépanner, compote et purée pour les occasions de ce type. Oui j’aurai pu cuisiner, mais je n’ai pas honte de dire que non je n’avais pas envie. Lyanna ne mange pas Beaucoup, donc cuisiner x temps par jour pour la voir manger 10 cuillères et repousser le reste, Non. Pas en vacances, dans un pays étranger, où je devais batailler pour comprendre si c’était bio ou pas, et je ne savais pas quel genre d’ustensiles j’aurai sur place, comme objet pour conserver, j’ai vraiment bien fait de faire comme ça, car pour faire simple : y’ avait rien !
 *
Comment lui donner ses petits pots ?
En poussette même à la maison ou dans son siège auto que nous avons loué pour la voiture.
 *
Que prendre pour se poser dehors, pour le froid, le vent? Si le soleil tape trop?
Une foutas pour se poser dans les parcs, dans l’appartement pour qu’elle joue par terre et développe sa mobilité, une couverture pour la fraicheur des soirs et deux langes pour le soleil et protéger la poussette feront l’affaire > Rien que ça ! ^
 *
Je dois tirer toutes les 4h et bien tirer :
Mon tire lait medela serait lui aussi du voyage. Ainsi que mon nomade sur batterie. Le gros étant une location je devais en prendre soin, impossible qu’il aille en soute, puis ce fut une super idée. J’ai pu tirer à l’aéroport le matin du départ avant d’embarquer et ça a vraiment été judicieux ! Non pas de honte encore, je ne le fais pas par plaisir de paraître bizarre, mais pour nourrir ma fille du mieux que je puisse, que si je ne le fais pas, ils pèsent une tonne et ce n’est pas agréable. Puis je ne savais pas comment allait se passer l’arrivée là bas, si ça allait être long ou pas. Perte de bagage à envisager toujours, récupérer sa Location de voiture facilement ou pas…
*
Comment gérer ma production insuffisante de lait ?
Et bien, ça y est, Lyanna aura ses premiers biberons de lait industriels à son 6 ème mois. C’est un pot que j’avais acheté en précaution si jamais l’allaitement n’avait pas fonctionné, de la marque HIPP. Bon c’est un lait 1er âge et elle devrait avoir celui au dessus, mais le docteur m’a dit que pour les quelques biberons par ci par là, ce n’était pas grave.
Je n’emmène pas le pot en entier de presque un kilo mais dosettes pour quelques biberons seulement.
 *
Nous allons au soleil, avec les bons et moins bons côtés :
Crèmes solaire, moustiquaires sur la poussette, spray Bébé anti moustique, grignoteuse pour les dents et manger des fruits frais qu’elle adore, doliprane (toujours en avoir avec soi), dolodent, thermomètre, chapeau, lunette de soleil, une couverture polaire pour les soirs en Poussette, un plaid pour protéger la Poussette lors des prise de repas.
 *
J’ai fait une liste de courses pour ne rien oublier là bas, les choses à acheter que je n’emmenais pas car je les trouverais facilement sur place et qui seraient utilisées rapidement comme :
Couche, spray thermale, bouteille d’eau, coton, lingette (normalement on utilise du liniment mais en vadrouille on s’adapte au plus pratique mais toujours le meilleur pour son petit cul^^).
 *
Nous emmènerons :
LE CARNET DE SANTE HYPER IMPORTANT ! + PASSEPORT (ou LIVRET DE FAMILLE si vous partez en France).
Biberons, deux tétines vitesse 2 & 3, ses petits sachets de purée et compotes (la marque les fait comme ça et niveau poids c’était parfait), jeux, titi, naissains, tire lait nomade et électrique, chauffe biberon normal et le nomade. Un petit bol pour ses petits pots et sa petite cuillère. Sa tente anti UV et sa bouée. Des dosettes pour laver son linge vu qu’il y avait une machine à laver.
 *
Le reste ce ne sont que les affaires normales type bavoirs, body manches longues et manches courtes, maillot de bain, short, petits hauts, robes, fringues plus chaudes, petites vestes, sa vitamine D.
 *
Nous n’avons pas pris son sac à langer à proprement parlé. Nous en avons « constitué » un avec un sac à dos pour que l’on l’emmène partout et facilement. Nous n’avions pris que 10 couches de chez nous qui sont testées et approuvées sur leur capacité afin de faire l’aller et le retour en avion sereinement. Un paquet de lingettes neuf que nous renouvellerons si besoin sur place.
Nous n’avons pas pris de serviette de bain et de plage car c’était mis à notre disposition dans la location.
 *
Voilà en ce qui concerne notre organisation niveau des choses à emmener et à acheter sur place, on ne voulait pas blinder les valises de choses que l’on trouverait dans la capitale car nous préférons prendre davantage de fringues pour se parer à toutes les situations climatiques, les fringues à racheter sur place pour elle m’ennuyait car elle en a déjà une tonne et je ne lui ai même pas encore tout mis. puis, si on peut éviter de se charger les valises pour « rien » c’est tout aussi bien. On savait qu’on mangerait les 3/4 du temps à l’appartement donc, il nous faudrait des courses, j’avais regardé en amont où était les supermarchés par rapport à notre adresse.
 *
Dans l’aéroport, Lyanna était cool, elle a dormi en poussette presque tout le long de l’attente, sinon elle mangeait et nous l’occupions par divers grimaces ^^ La vraie vie de parents hihi
 *
Le vol avec Lyanna était top, il a suffit de lui donner de quoi déglutir tout le long du décollage et de l’atterrissage, il fallait qu’elle déglutisse souvent pour qu’elle n’aie pas le temps d’avoir cette gêne dans les oreilles qui les font pour souvent paniquer.
Je l’ai endormie dans mes bras ensuite et nous avons fait la sieste en amoureuse tout le reste du vol.
 *
La poussette Squizz a vraiment été parfaite, la compagnie m’a demandé si elle passait dans les portiques, j’ai dit oui oui comme la « YOYO », ils n’ont pas cherché plus loin et top de chez top. Lyanna étant dedans au moment de passer les contrôles ils ne font pas défaire les bébés. Puis elle passait de toute façon. Je vais vous faire un article sur cette poussette, un peu plus détaillé.Ce que je changerai :
Pour le retour, l’heure du vol était à 21H30, Lyanna n’avait pas dormi de la journée, donc le retour a été plus difficile, il aurait pu être simple si je l’avais laissé gérer en acceptant de la laisser se marrer tout le long avec les voyageurs et hôtesses de l’air, mais je voyais qu’elle luttait et était exténuée, du coup j’essayais par dessus tout de l’endormir, en plus le vol avait 1h de retard à cause d’une défaillance, donc j’ai passé une heure de plus dans l’avion avec Lyanna qui pleurait/riais en fonction de ce que je faisais d’elle. Je n’ai pas lâché l’affaire car elle DEVAIT vraiment s’endormir, comme à l’aller : elle était dans mes bras, elle s’est endormie, puis je n’ai pas voulu la remettre dans sa poussette en arrivant, j’ai préféré la porter jusqu’à ce que le parking vienne nous chercher avec son cosy afin de limiter le changement bras/poussette/cosy/lit à la maison.
Une fois endormie, elle ne s’est pas réveillée, ma pauvre coeur était vraiment exténuée.*

Lyanna n’a pas le sommeil qui change en voyage, car elle a toujours des phases où elle fait des nuits d’un trait  (21H/8H) pendant 3 semaines, puis pendant 10 jours refait des réveils vers 5/6h du matin, après tout dépend comment le prend, nous on s’en fiche, donc même si elle le fait en voyage, ça ne nous plombe pas le moral. C’est d’ailleurs pour ça que vous ne m’entendez jamais parler de ses nuits sur Instagram, car ici, on ne panique pas d’un côté comme de l’autre, on s’adapte et en gros « on ferme notre gueule » mdr. C’est un bébé, elle dort comme elle peut, car vu qu’à nos âges on ne fait pas ce qu’on veut alors aux leurs…^^

*
Que dire d’autres… Je ne sais pas, je pense avoir fait le tour, n’hésitez pas à me poser vos questions, je vous répondrais en mettant à jour mon article.
 *
Des bisous,
 *
à très vite.

Photo qui pour certaine est honteuse et dossier, mais qui pour moi est un beau souvenir du premier vol avec ma fille.