Hello les filles,
**
On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article concernant les recommandations et conseils que je pourrai vous donner pour que vous puissiez visiter, et profiter à fond d’un lieu que vous ne connaissez pas et où vous allez séjourner quelques jours.Pour ma part, j’applique cela aussi bien pour nos escapades le temps d’un week-end que lorsque nous partons en vacances.

Tout d’abord, je n’ai pas beaucoup voyager avec mes parents, à mon plus grand regret. Mes parents ont crées leur propre entreprise et ils étaient toujours soucieux pour notre avenir, du coup, ils ne s’accordaient pas beaucoup de temps personnel, ils travaillaient beaucoup, et le peu de vacances qu’ils avaient étaient destinées à aider mes grands-parents dans les nombreuses tâches qu’ils ne réalisaient plus seuls.

*

Non, je ne m’égare pas haha, je partage avec vous hihi ^^

*

Quand j’ai eu l’âge, je suis partie en voyage avec mes amies, plusieurs années, mes premières vacances en gros, et je trouvais ça dingue !!! Puis est venu le moment de partir en voyage avec Thibault : aux Iles Canaries, des vacances toutes nouvelles (première vacances en Amoureux), nous sommes partis sur les Iles Grecques l’année suivante, tout mes voyages jusque là étaient dingue à mon sens. J’allais à la mer, j’étais au soleil, cocktail, piscine et mer à 100 mètres l’une de l’autre, buffet à volonté, rencontre avec d’autres vacanciers, c’était l’éclate totale.
*

Puis l’Eté 2012, nous sommes allés passer nos vacances sur la Côte d’Azur, deux couples de nos meilleurs amis étaient parti y vivre, alors nous leur avons rendu visite pendant deux semaines. Ils travaillaient la journée, vivaient en appartement, et à 30 minutes à pieds de la mer, ce n’était plus le même environnement que ce que j’avais eu l’habitude de vivre depuis plusieurs années maintenant. Mais comme « un chat retombe toujours sur ces pattes » (oui je nous ai comparé à un chat ^^), nous avons commencé à vivre des vacances toutes autres, et qui aujourd’hui sont une priorité pour nous.
*

En effet, nous étions descendus en train, les copains avaient besoin de leurs voitures pour aller travailler, nous étions donc à pieds. Heureusement, nous avions pris nos paires de baskets (je ne courais pas comme maintenant à cette époque, si je faisais 10 minutes de course sur un tapis c’était : l’exploit du siècle, car avant, je préférais les cours collectifs, comme quoi, les préférences changent et évoluent). Nous avons commencé par demander aux copains ce que l’on pouvait faire aux alentours, les endroits à voir, les balades à faire, les activités à proximités… Puis nous avons fait nos propres recherches avec internet, et là… des découvertes à n’en plus finir, des balades dans des lieux sublimes, un peu reculés, alors certes on marchait pas mal, mais ce qu’on découvrait, valait tellement la peine. Les sentiers qui longent tout le littoral, les marchés, les ports, les vieux centre ville, les petites ruelles cachées… On a commencé à être un peu plus débrouillards, autonomes, apprendre à se repérer seuls, suivre des balisages, et simplement à se suffire à nous mêmes…
*

Depuis ces vacances, nous vivons nos vacances différemment. Plus uniquement aller-retour piscine-mer-« crêpe » au soleil > même si je n’ai jamais réussi à tenir en place et que j’allais toujours vadrouiller et faire les activités proposées par l’hôtel.

Nos vacances sont rythmées par l’envie de découvrir. Quitter les lieux en se disant : « wah on a fait ça, et ça et ça, on a été voir ça, on a découvert ceci, on a goûté à cette spécialité, et ce restaurant typique tu te souviens? ». C’est ça que je recherche dans mes vacances maintenant. En prendre plein la vue, avoir le souffle couper par les merveilleuses choses que nous découvrons.
*

Quand j’écoute mon frère, mes amies ou des collègues raconter leur vacances, je leur demande toujours s’ils ont fait autres choses que la plage et les bars du soir, et quand ils me répondent : « oui, on a été au centre aquatique et commercial aussi », je rectifie ma question et leur demande : « vous avez été visiter un peu les alentours, la ville la plus proche, une balade le long de la mer, une marche/randonnée dans le coin où vous étiez? », souvent ils sont étonnées, et me répondent qu’eh bien non, ils n’ont pas fait tout ça, ils avouent même, ne même pas y avoir pensé. Limite s’il y avait pensé, il l’aurait fait ou au moins ils se seraient renseignés.

 *

Oups, tout ça pour en venir au sujet de l’article… (mon Dieu que je suis pipelette hein^^) 

*

Ce que je vous recommande donc de faire quand vous partez en vacances dans un endroit que vous ne connaissez pas pour pouvoir profiter à fond, et AUSSI pouvoir anticiper quelques petits désagréments.

 *
Premier réflexe : quand vous êtes sur le point de réserver vos vacances/séjours : regardez bien ce qui est proposé aux alentours quand vous tapez dans google : le nom de la ville où vous allez réserver. 
Ce qui vous permettra déjà de voir en un seul coup d’oeil (sans partir dans de grandes recherches en fonction de ce que VOUS aimez) ce que vous réussirez à faire facilement dans cet endroit.
 
 *

Avant un départ à l’étranger, il vaut mieux être informé sur :

* 
• La monnaie utilisée et où pourras-tu échanger ton argent là bas etc (astuce : retirer son argent en France et faire l’échanges directement dans le pays où tu te rends, car ils font souvent 0% de commission, il faut juste vérifier que le taux de change n’est pas exorbitant, mais jusque là, on a toujours trouvé que c’était plus intéressant là bas. ATTENTION : ne pas échanger dans l’aéroport, il y a des taxes).
• Si le marchandage se pratique ou pas, afin de pouvoir s’adapter et marchander les prix si c’est la « coutume », ou bien de payer sans rien dire si c’est mal vu.
• Quel est le décalage horaire pour appréhender ta fatigue et s’il y en a un, n’oublie pas d’en informer ta maman (oui même à 27 ans, je préviens ma maman de toutes ces choses car elle peut faire une crise de panique si je ne réponds pas et qu’elle ne savait pas que pour moi, il était 2h du matin…^^).
• La prise électrique car il y a vraiment plusieurs sortes, et certains pays nous étonnent sur ce point.

• Si le permis français est reconnu dans ce pays et si oui, de quel côté de la route roulent les citoyens.

 
 *
Avant tout départ, il vaut mieux être informé sur :
 
 *
• Se renseigner des activités à proximités en fonction de ses centres d’intérêts
• Se renseigner sur le jour du marché local (c’est tellement intéressant, je trouve, d’être avec tous les locaux, les entendre se parler, découvrir leur mode de consommation etc).
• Les monuments incontournables à visiter ou à voir simplement sans forcément y entrer
• Les lieux typiques, comme certaines places, ruelles ou encore certains villages
• Les spécialités culinaires (vous éviterez les mauvaises surprises en tout genre ainsi que celle du succulent beignet pour lequel on craque car on comprend que c’est un incontournable, mais qui s’avère être à base de piment fort hihi)
• Se renseigner sur les tarifs et les avis des excursions organisées avec l’hôtel et comparer avec les sites des locaux (parfois l’hôtel n’est pas plus avantageux).
 *
Normalement, après avoir checker tous ces points, vous êtes sûr de ne pas passer à côté de quelques choses de culte, LA chose qu’il fallait voir en vous rendant là bas ^^ et surtout vous allez minimiser les mauvaises surprises comme la prise électrique qui n’est pas compatible avec vos appareils et où vous vous retrouvez dans l’incapacité de pouvoir recharger votre téléphone sans aller en acheter une à un prix exorbitant ^^
 *
Vous n’aurez rien à regretter, et si d’après vos recherches, vous n’avez rien trouvé qui vous intéressait, vous pourrez rester tranquillement toute la semaine à l’hôtel sans penser à lever le petit doigt lol
 *
Nous concernant, si nous ne trouvons rien à faire en dehors de l’hôtel, que le logement que l’on regarde est éloigné de tout, nous ne le validons pas, et nous en cherchons un autre.
 *
Et vice et versa, si vous n’aviez pas prévu de visiter quoi que ce soit, mais que finalement après avoir lu quelques sites internet, vous êtes bien tenté de partir en terrain inconnu, et bien vous en serrez contentes à votre retour, car vous aurez découvert du pays et ce ne sera pas lors de votre retour quand vous parlerez avec votre entourage que vous vous rendrez compte que « mince, mais y’avait autant de choses à voir là bas… ».
 *
Pour moi, c’est devenu incontournable de faire mes recherches en amont, être sûr que là où nous partons, nous allons en prendre plein la vue, et nous remplir de souvenir.
 *
Ne vous y méprenez pas, j’aime aussi être « OKLM » ^^ avec un bon bouquin sur un transat face à la mer, avec le bruit des vagues et juste être là et me sentir bien. Cependant, il me faut toujours cette dose d’aventure et de découverte par jour. Je sais que j’ai la « bougeotte » pour deux raisons : d’une part comme je vous l’ai expliqué, j’ai découvert ce qu’était le fait de VOYAGER assez tard donc comme toute chose que l’on découvre tard, on en profite 10 x plus après. &… ma meilleure amie a fait des voyages incroyable, en Malaisie, en Inde et j’en passe, quand elle me raconte ce qu’elle y a vécu, ce qu’elle a découvert, quand elle me fait les récits de ces journées, elle me fait totalement rêver. Alors, quand nous partons, je repense à tout ce qu’elle vit, et cela me donne l’envie de pouvoir découvrir (à mon échelle) moi aussi un maximum de choses^^.
Voilà les filles, un peu (beaucoup) de ma façon de voir les choses concernant les voyages, et les recommandations que je peux vous faire pour les vivre différemment vous aussi (si ce n’est pas déjà le cas^^).
 *
Je vous embrasse,
 
Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube