Hello Girls !
 *
Comme vous le savez, j’ai soufflé une nouvelle bougie et plus les années passent et plus je gère ma vie différemment. Je vois les choses avec un autre regard. Alors est-ce le fait d’avoir eu ma fille, ou pas, on en parle dans ce bilan, mes 27 bougies, les faits marquants…
*

Instagram c’est certes mon réseau social favoris, mais est ce que je vous parle vraiment de tout ce que je fais ? Ce que je ressens ? Ce qu’il se passe ? Eh bien pas toujours, j’ai aussi un jardin secret, non que je ne veuille pas en parler puisque je vais le faire aujourd’hui, mais parfois j’aime profiter des choses de la vie sans en parler sur le l’instant, car il faut l’avouer que tout partager c’est aussi vivre à moitié. Sur le coup on ne s’en rend pas bien compte mais après en y repensant on se dit qu’on était pas à 100% dans le moment présent et cela me dérange. Du coup, je me fais des moments hors connexion. Régulièrement mine de rien…
 *
Je vous ai écris les étapes un peu de façon décousues, comme elles me viennent en fait, mais au moins c’est avec le coeur, et toujours sans relecture…
 *
Mes 27 ans ont été marqué par divers événements tant psychologique, physiologique que physique.
 *
Alors allons-y, parlons-en…
 *
Tout d’abord, après 13 mois de sommeil, mon appareil de reproduction (valorisant ce terme n’est ce pas) s’est remis à fonctionner, j’ai senti mon corps revivre, renaître. Et pour cause, le traitement de la stimulation ovarienne fonctionnait : je venais d’ovuler le 18 avril et nous étions le 19 : jour de mon Anniversaire l’an passé.
Ce jour là, je sentais donc bien le changement, mais hors de question de me faire de fausses joies, puis on peut ovuler sans tomber enceinte, alors quoi? Me « priver » encore ? Tomber de haut et me ramasser à la petite cuillère ? Non ! J’étais en arrêt pour me reposer, souffler, décompresser de tout ce qu’ils me faisaient vivre, alors pour mon Anniversaire, pendant ce petit restaurant où m’avait emmené mon Thib, j’ai bu ma traditionnelle coupe de champagne (un des seuls alcools que je bois jamais d’alcool fort pour moi depuis bien 6 ans) à l’aise et sans scrupule ^^
Je ne pensais même pas à « et si j’étais enceinte » non ! Tant pis ! Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, mais je me suis juste dis :  » normalement je ne devrais pas savoir que j’ovule et que potentiellement je pourrai tomber enceinte là maintenant, alors bon » : j’avais juste envie de vivre comme toutes ces femmes pour une fois, qui vivent normalement, sans piqure, sans penser, sans rien…. Ma 27 ème année a donc commencé comme ça, en mode, allé stop, on verra bien, j’en ai marre de me prendre la tête, de trop penser…
*

Peu de temps après mon Anniversaire j’ai eu un moment clé de ma vie alimentaire : j’ai arrêté ma consommation de viande/poissons et crustacés partout et plus uniquement chez moi. C’est là que je suis rentrée dans la case : végétariquoi? Végétarienne ? Mais Pourquoi ? Et qu’on commencé tous ces débats autour de pourquoi, quels buts, mais les carences, mais on ne t’a pas élevé comme ça (mdr), mais attend si je vais t’acheter de la viande de chez le producteur local tu vas la manger ? Que de questions/débats qui vont avoir un an bientôt et qui persistent toujours et saoulent tant mon mari que Moi. Oh oui hein, merde 2017, on a tous accès à l’information (la vraie hein pas la télé) pour se renseigner de la merde qu’on bouffe, le Pourquoi devenir végé(arienne ou lienne), et que dans la vie oui, on est élevé d’une façon mais est ce que ça veut dire qu’on ne peut pas s’envoler ou simplement ÉVOLUER? 27 ans, je m’envole et j’assume, merci mon psy…Ha bah oui, à 27 ans, j’ai vu pour la première fois un psy, mais un « psy quoi »? Eh bien un psychologue ET un psychiatre, oui mesdames, quand on veut aller mieux, on ne fait pas les choses à moitié chez moi ^^ tout ça, dû aux problèmes que m’apportaient mon travail. Oui, je n’ai pas honte de le dire, j’ai vraiment été au plus mal, et j’avais besoin d’enfin en parler.

*

27 ans, je serai maman, j’ai donc appris l’existence de ma Lyanna d’amour mais ça vous le savez toutes bien trop lol. C’est là que nous avons fêté nos 7 ans avec Thib et nos 2 ans de mariage

 *
Nous avons fait notre première séance photo de couple, j’en rêvais depuis tellement longtemps, avoir des souvenirs de nous, jeunes et « beaux » haha.
*
J’ai voulu reprendre le travail, me sentant mieux, étant enceinte, je me sentais de retrouver une place professionnellement parlant, seulement j’ai été accueillis comme la pire des merdes, la gestapo aurait été moins horrible. J’ai donc dû être ré-arrêté car les médecins m’ont informé que vu l’état dans lequel ils me mettaient si je ne me reposais pas loin d’eux je perdrais mon Bébé. Alors je me suis retrouvée arrêté une nouvelle fois et ce, jusqu’à la naissance de Lyanna.
 *
Une grande étape, je me suis lancée, j’ai décidé d’ouvrir mon Blog dans mon année de mes 27 ans. Je voulais écrire, laisser une trace, aider peut-être celles qui me sollicitent souvent individuellement, en me disant que d’autres n’osaient peut-être pas m’écrire, je voulais aussi faire un suivi sur ma grossesse, partager cette expérience qui aura été pour moi une révélation sur le plan humain. Aujourd’hui, à peine un an après son ouverture, j’ai plus de 1 200 visites par jour, je peux compter plus de 401 000 visites depuis son ouverture. C’est fou, pour moi, à ma petite échelle, c’est fou, bien-sûr si une grande logeuse voit mes chiffres, elle se dira surement « ouais ok : je fais ça au mois ma petite, tu as de la marge encore avant de t’enflammer » mdr, mais pour moi, ce sont des chiffres de folie, et je vous en remercie infiniment.
 *
J’ai fait la douce rencontre de mon petit Maé, le deuxième bébé de mon amie dont je vous parle très souvent ici, j’ai patienté grâce à lui de voir ma Lyanna, je me souviens le tenir contre moi, sur mes genoux, le voir dans son berceau espérant qu’il se réveille pour pouvoir le prendre et m’en occuper 🙂 Le fort besoin de donner tout l’amour qui grandissait en moi.
 *
J’ai aussi revu Londres, la Sardaigne et la Crête, a des périodes que vous ne soupçonnerez même pas, sans parler de Saumur, Orléans, et Barcelone ^^ Voyager c’est la vie !
 *
J’ai regardé « Baby-Boom » pour la première fois, heuuu oui, faut être vraiment chelou pour refuser de regarder cette émission depuis des années, mais se taper des replays à quelques semaines d’accoucher ^^ (J’aime trop savoir ce qu’il peut se passer dans ma vie, je veux être préparé à tout ce qui est possible ^^ ).
*
J’ai rencontré de nouvelles personnes grâce à Instagram, des personnes avec qui j’ai aujourd’hui des contacts quotidiens, des filles que j’apprécie énormément. Même Thib me demande de leur nouvelle, et de leur petite, c’est assez marrant. C’est tout le charme que procure les réseaux sociaux selon moi, on s’échange un bon plan, on s’envoie juste un message de soutien, puis au fur et à mesure, on prend des nouvelles, on garde contact, puis on entame des conversations plus personnelles, puis on se parle tout les jours en s’inquiétant vraiment quand on a pas de nouvelles, comme si c’était une amie de longue date. Enfin pour moi, la date d’amitié n’existe pas vraiment, on est copine/amie où on ne l’est pas, ce n’est pas parce que je connais quelqu’un depuis 5 an ou une depuis 6 mois que je serai moins investie dans la relation d’amitié. Bon après oui, y’a celles à qui tu passes tout, celles qui ne sont plus des amies mais des soeurs, c’est encore différent. Mais pour moi l’amitié n’a pas d’âge, à partir du moment où c’est sain des deux côtés, que la bienveillance reigne, je me plierai en quatre pour une copine/amie. Et je vois, que malgré la barrière de l’écran, de la distance qui fait qu’on ne se rencontre pas (pas encore qui sait), je rencontre des filles bienveillantes, adorables, inquiètes réellement et ce même plus que des copines/familles physiquement « présentent ».
 *
J’ai aussi fait une très Jolie rencontre grâce aux ateliers de la clinique Sainte Marthe, que je vois toutes les semaines depuis un moment maintenant et avec qui le contact est vraiment top.
*
Durant ma 27ème années, j’ai aussi retrouvé une de mes meilleures amies, que mon franc parlé et mon envie de la protéger avait fait s’éloigner. Croyez-moi que cette étape est une des plus marquante, qu’est ce qu’elle m’avait manqué.
 *
Grâce à ma grossesse j’ai également renoué avec une ancienne amie, partie vivre à la Réunion depuis plus de 3 ans maintenant, nos vies avaient prit un chemin différent, puis finalement, on se retrouve avec bien plus de points communs que lorsque nous étions amies.
 *

La vie m’a étonné cette année, la vie m’a envoyé des moments de purs bonheur, je ne sais pas mais cette année aura été pleine de rebondissements, de nouveautés, d’excitations et d’émotions.Vivre pleinement ses amitiés, en retrouver, en créer de nouvelles, c’est à mon sens si important, le monde est parfois si horrible, que de se rendre compte que l’on est bien entouré ou que l’on peut encore élargir son champs d’amitié est réconfortant, tout n’est pas si pourri dans ce monde finalement… L’espoir !

*
Han, aussi, j’ai annoncé ma grossesse à mes proches, et voir mon papa et ma maman pleurer d’amour, de joie, de soulagement aura été pour moi un moment plus que mémorable et touchant. J’en frissonne encore…
 *
Eh oui, je vous l’ai dis, 27 ans, je m’envole ; j’ai donc fait des choix grâce à mon hygiène de vie comme allaiter mon enfant, chose à laquelle je n’avais jamais pensé avant.
 *
J’ai fait, pour la première fois des choses à la main, sans dégainer ma carte bleue pour plus de facilité haha.
 *
J’ai accouché, je suis devenue Maman. 27 ans, maman, ça y est, je le suis, moi aussi… Sans surprise, la plus belle chose qui me soit arrivée cette année. Ma Lyanna, mon Amour.
J’apprends et découvre chaque jour les craintes, les peurs, les joies, le bonheur d’être maman, je murie, je change, je vois mon caractère évoluer, s’apaiser, prendre beaucoup de recul sur les choses de la vie, ce qui se présente à moi, je n’affronte plus toujours pour défendre mes convictions, j’essaye de relativiser, ignorer et effacer sans attendre les gens, les choses, les conversations qui m’apportent plus de mauvaises que de bonnes ondes.
Le fait d’avoir su que j’avais en moi un petit être, mon petit être, tant désiré, que j’allais devoir l’élever, l’éduquer, je me suis demandée comment, dans quel environnement, avec quelle valeur, quel exemple je voulais lui montrer, alors petit à petit depuis le 29 avril 2016, je change, la plupart de mes réactions sont tournées vers l’avenir de Lyanna, ce que je veux qu’elle voit, qu’elle apprenne, je me sens bien plus sage, posée, dans mon monde, notre monde, notre famille. C’est un long passage qui nécessiterait un article, pour tout vous avouer, j’étais partie dans un récit et je viens de tout effacer car je m’égarais de « mon bilan de mes 27 ans » lol.
 *
Bref, cette 27ème année nous aura aussi emmené une mauvaise nouvelle, sur le plan santé de mon amoureux, je ne peux/veux pas en parler ici, ce n’est pas quelques choses dont il aimerait que je partage avec vous, mais juste ça aura marqué cette année malgré qu’aujourd’hui il aille « mieux ».
 *

La vie est faite ainsi, elle nous apporte la plus belle des nouvelles, mais à croire que ça va de paires avec la suivante qui ne sera que plus mauvaises…On aura fêté le Réveillon de Noël en Amoureux pour la première fois, sans ma famille qui sera venue le lendemain uniquement, et j’aurai été à ma première Messe « de minuit » le 24 au soir.

*
Durant mes 27 ans, je me suis aussi fortement rapproché de la religion, j’ai toujours été très croyante oui, d’où notre mariage à l’Eglise, mais pas tellement pratiquante et aujourd’hui je souhaite élever ma fille avec davantage de valeurs dont plus de valeurs religieuses, avec ce monde actuel qui me fait peur, la tournure qu’il prend. Je pense que la foi pourra l’aider, je l’espère en tout cas.
 *
Nous avons d’ailleurs décidés de nous confirmer avec mon mari, la confirmation c’est en fait la communion plus poussée pour schématiser simplement. Mon mari n’était pas baptisé, il souhaite se rapprocher également de « tout ça », je dis « tout ça » car je ne veux pas paraitre sectaire, d’un coup, et parler religion à tout va, c’est quelques choses de personnel, qui ne regarde que nous. Mais bon, partager ses préparatifs de mariage, de baptême sans jamais parler de sa foi, je trouve cela un peu étrange, pour ne pas dire faux… Après chacun baptise son enfant pour les raisons qui lui son propre et cela ne me regarde pas, mais nous concernant, vous comprendrez que l’on ne baptise pas Lyanna pour la beauté d’un baptême, mais que par ce geste, nous avons bien une croyance. Bref, passons ce chapitre qui devait être expliqué car c’est une grande ligne de mes 27 ans, mais ce chapitre n’intéressera pas grand monde (après je m’en fiche que ça intéresse ou pas, c’est plutôt que c’est personnel comme choix hihi).
 *
Cette année aura donc été marquante, étonnante, et enrichissante. Sur tous les plans.
Je me suis sentie évoluer, j’ai revu mes positions, j’ai appris à parler avec plus de retenue mais en exposant et assumant toujours mes pensées, mes idéaux et mes convictions.
J’ai aussi appris à me taire, à laisser parler « le sourd » qui se trouve en face de moi, et pour qui le dialogue n’existe pas. Je me suis rendu compte que parfois, avec certaines personnes, il faut vraiment LAISSER TOMBER, ignorer, fermer les écoutilles, et faire comme si « de rien n’était ». Sinon, clairement, avec certaines personnes, on ne s’en sort pas. Pourtant, j’aime parler, échanger, donc avoir des conversations pendant des heures ne m’a jamais déranger, seulement, les débats eux, me fatiguent, j’ai envie d’autres choses, j’ai besoin d’autres choses, comme si je n’avais plus rien à prouver à qui que ce soit, je prends tout moins à coeur, comme si « plus » rien ne m’atteignait. Je ne suis pas devenue mollassonne, Oh que non, j’ai toujours mon fort caractère je sais l’exprimer celui-là, mais j’essaye aussi de me sentir plus ouverte, avec plus de recul, j’essaye de me mettre davantage à la place de ceux qui m’entourent, de comprendre de quel point de vue ils se sont trouvés pour penser ou réagir ainsi, et comme ça, on se comprend mieux, j’essaye de ne plus partir au quart de tour, et je me sens mieux. Les comprendre ne veut pas dire accepter et me plier en quatre si jamais je ne suis pas du même avis, cependant, mes réactions sont plus détentes quoi. Je ne vais plus aux conflits, j’ai compris ce que la personne peut avoir ressentie, je vais m’excuser pour la maladroitesse (oui, je ne suis pas quelqu’un de fier, m’excuser si j’ai été maladroite n’est pas un problème du tout) de mes propos ou fait, mais si j’estime que y’avait rien de mal, je ne change pas. Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce que les gens comprennent… Donc oui pour m’excuser et faire comprendre que y’avait rien de mal, mais non, je garde mon identité, sinon je me plie à chaque personne et je n’ai plus la possibilité de penser et de m’exprimer. J’ai lâché prise, pris du recul, sans pour autant être dégoutée ou déprimée de tout, et au contraire, je trouve que je vis mieux, moins énervée, moins révoltée, bien sur que certains sujets m’enflamment et me prennent par les tripes mais comparé aux nombres que cela représentaient dans une journée, je sais que, j’ai changé.
 *
27 ans, il m’aura fallut vivre cette 27ème année pour me sentir mieux, plus libre, alors qu’avant je me pensais libre vu que je donnais haut et fort mon avis, mais en fait, est libre celui qui n’a plus rien à prouver…
 *
Enfin voilà, encore une année qui est passé bien vite, trop vite, qui m’approche de ce cap des 30 ans, qui m’inquiète, me fait peur, c’est surement cool d’avoir 30 ans Valentine, je n’en doute pas, mais d’un oeil extérieur à ce cap encore, il rebute vachement^^
 *
Vous savez tout, tout ce qu’il y a à savoir sur cette année, beaucoup d’évolutions, beaucoup de changement, et je pense que ce n’est que le début. Le début d’une vie plus sage, je l’espère, car qu’est ce qu’on se sent mieux, je ne mets pas la tête dans le sable, mais en tout cas, je ne mets plus le coup de pied dans la fourmilière …
 *
Je vous fait à toutes des bisous, merci encore pour vos nombreux messages en l’honneur de cette bougie supplémentaire, je vous dis à demain pour un petit article sur nos 8 ans de relation, oui c’est « tout confidences » là ^^

 

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube