Ce titre est sympa non ? Il reflète en tout cas mot pour mot ce que je veux partager avec vous aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreuses à me lire, à me partager, à parler de mon blog autour de vous, je vois plein de nouvelles personnes chaque jour, alors j’ai jugé bon de faire cette petite carte d’identité qui pourra répondre à bon nombre d’interrogations ! Ma carte d’identité façon Blogueuse

Pour suivre une personne, il faut la connaitre, un peu, beaucoup, ça dépend de chaque personnalité et ce qui est attendu, mais personnellement, j’aime bien suivre quelqu’un entièrement, apprendre à la connaître davantage. Habituellement je vous dirais de lire mes articles humeur, grossesse, et vous comprendrez vite qui je suis, ceux sont ceux où je prends le plus la parole et me livre, malgré que même pour une recette, je ne sais m’empêcher de mettre mon grain de sel ^^ Mes articles, au fur et à mesure que vous les lirez, vous apprendront en profondeur qui je suis, ma personnalité, ce qu’il y a dans mon coeur. Mes lectrices depuis des années, me connaissent, me cernent, m’apprécient pour tout ça, mais vous, nouvelles copines, et bien j’ai envie de vous donner ces informations échappées par ci par là sur mes différents réseaux sociaux au fil des années.


Qui suis-je, tout d’abord

Au delà d’être la blonde un peu (beaucoup) boulet, je suis une nana, avec ou sans chichis, bah oui, j’suis une femme à la fois nature peinture,et à la fois une femme qui prend soin d’elle.

J’suis excessive aussi, mais j’apprends à relativiser, me calmer, prendre du recule, bref, j’apprends à grandir et murir lol.  Là, typiquement comme vous le voyez, j’ai encore été bavarde, çar je dois me faire violence pour aller à l’essentiel, alors je reprends, on va faire ça sous forme de questions/réponses, simples, « rapides » (selon mes capacités ^^), que vous ayez une vue d’ensemble pour commencer et à continuer de lire d’articles en articles mes récits, conseils et astuces.

Mon âge

Pff, 29 ans, je suis du 19 avril 1989

Mes études 

J’ai eu un parcours un peu laborieux, jusqu’en 6 ème c’était parfait niveaux notes, les appréciations ont toujours été « TROP BAVARDE » donc, je ne suis pas exemplaire ! C’est une fois en 6ème que le passage a été dur, la transition a été dure, vraiment, je m’en souviens comme si c’était hier, j’avais beau réviser, ça ne rentrait pas et mes notes atteignaient la moyenne avec difficulté ! J’ai passé mes années, puis c’est en 4ème que je me suis dis stop, je veux redoubler et comprendre ce qu’il se passe car j’aurai jamais mon brevet.

Depuis quand je suis avec mon mari 

Vous comprendrez donc que je suis mariée, j’ai voulu faciliter le nombre de question, lol. On est ensemble depuis 9 ans, nous nous sommes mariés en 2014 après 5 ans d’amour.

Notre histoire :

Nous étions amis, nous nous racontions nos vies, puis un jour, il m’a dit « c’est toi, avec toi que je veux être » ! Je n’y ai pas cru et à cela, il a subit une batterie de tests « il est sérieux ou il fait comme toujours il se moque de moi », il s’est avéré que c’était vrai…

En 2013, Thib demande ma main à mon papa et en 2014 nous nous marions dans notre ville de jeunesse « Sens ». Nous sommes partis vivre à Dijon en Aout 2014 pour diverses raisons professionnelles. Après notre lune de miel aux Maldives en Mars 2015 nous avons  décidés d’agrandir notre « nous », et c’est après beaucoup de pleurs et de peur de ne jamais y parvenir qu’en Avril 2016 j’annonce à Thibault que ça y est, on va avoir notre bébé, j’étais enceinte. Lyanna est née le 27 décembre 2016 avec un petit poids d’amour, à 38 semaines sous un déclenchement d’accouchement.

Les réseaux sociaux et moi ?

Alors, alors, du plus loin de mes souvenirs, j’ai toujours été connectée, j’ai toujours aimé partager et parler. Instagram c’était au tout début un filtre pour mes photos, pour les retoucher. Je crois qu’on a toutes téléchargé cette application dans ce but. Puis, je me suis laissée inspiré par des comptes, et j’ai commencé à poster dans un but de partage, de raconter quelques choses. Etant une personne hyper honnête, quand je fais quelque chose par envie et passion, je ne sais pas mentir, me cacher et ne pas en parler. Mes amies vient donc toutes mon compte, et malheureusement leur incompréhension, leur jugement : « mais pourquoi tu postes cette photo », « non mais Mary tu parles à qui dans tes descriptions », « T’as vu la photo de Mary, elle est sérieuse », toutes ces remarques ont fait que j’ai délaissé ce réseau, je postais mais vraiment pas comme j’en aurais eut envie. J’avais beaucoup de retenue !

Une fois arrivée à Dijon, j’me suis retrouvée avec beaucoup de temps libre car je n’avais plus mes amies quotidiennement, alors je me suis tournée vers lui, Instagram, mon pote ! J’ai passé mon compte en public puis en Mars 2015 (voyages Maldives), j’ai alors commencé à avoir mes premières « autres » copines ! « Vous »…

C’est en Avril 2016 que j’ai ouvert mon blog, quand j’ai su que j’étais enceinte, en Juin 2016 je vous le rendais public et là, mon compte instagram et mon blog ont prit un nouveau tournant.

C’est en novembre 2017 que j’ai ouvert ma chaine Youtube, ma maman m’en avait parlé en 2015, je lui avais dis timidement, arf, non tu sais je ne m’y vois pas. Et puis tu sais, Thib ça va le saouler. J’étais encore entrain de penser aux regards des « autres » avant de penser à moi, avant de me lancer dans des aventures qui me plairaient, si ma mère m’en parlait alors que ce n’était pas de son époque, c’est qu’elle le ressentait pour moi. Ceci dit, je n’aurais jamais sauté le pas sans un projet auquel j’ai été lancé, et qui n’aura finalement jamais vu le jour, j’avais bossé des heures sur l’ouverture d’une chaine Youtube, on venait de me planter, tant pis, temps investi pour temps investi, j’ouvre et on verra bien.

Voilà où j’en suis, et le déroulement est là.

Mon métier hors blog 

Je suis Conseillère en Banque.

J’ai démissionné ?

Non, je suis actuellement en congé parental pour élever Lyanna, mon but ultime.

Je mets Lyanna à la crèche pourtant 

Oui, cela fait partie de l’éducation déjà, pour la sociabilité, l’éveil et j’en passe. Cependant, j’ai mis Lyanna qu’à partir de ces 9 mois, et elle y va 4 fois dans le mois en moyenne. Pendant une période elle y allait le double de fois, mais mon manque d’organisation m’a fait oublié de l’inscrire tellement de fois, qu’au final, j’ai trouvé une organisation avec Lyanna, c’est paradoxale. Du coup, je l’inscris un après-midi, ou un matin par ci par là, ce qui me permet de faire d’autres choses plus longue sur le blog, Youtube, ou dans la maison.

Je vous partage beaucoup de vadrouille, voyages, week-end et bébé alors ?

Nous faisons à chaque fois le choix de l’emmener avec nous. Beaucoup de raisons à ça, tout d’abord on ne conçoit pas notre vie sans elle, de plus, pour son éveil, pour se forger/former son caractère c’est très bien. J’ai d’autres théories et convictions à ce sujet mais ce n’est pas l’objet de cet article lol.

Je suis blogueuse alors ou je travaille en banque ?

L’un empêche t’il l’autre ? NON ! L’un est une sûreté, l’autre est une passion. Je pourrais me reposer et simplement kiffer la vie, mais moi, ne rien faire ne m’anime pas, j’aime me sentir utile, partager, parler, rire et chanter, lol. Tout ça pour dire que ma vie durant ma grossesse a prit un autre tournant, j’avais des choses à vous partager, j’avais envie de motiver, d’écrire en fait, d’où le nom de mon blog au début : Comme dans un livre ouvert. De fil en aiguilles, j’ai partagé encore plus, toujours plus, et encore plus régulièrement.

J’ai commencé à avoir donc de nouveaux supports pour échanger encore plus et plus longuement.

Youtube alors, j’y reste ?

Oui ce n’était pas prévu, non je ne regrette pas. Oui on m’a mis un plan, non je ne lui en veut pas. C’est la vie, et il faut savoir justement prendre le négatif et le transformer en positif. Aujourd’hui, on est 1500, et vous êtes là que grâce à ce que je vous partage, et pour personne d’autres et ça je ne le dois qu’à vous, qu’à moi. Je m’éclate à filmer, bien moins à monter car j’ai toujours des problèmes, mais j’adore lire vos retours, j’adore créer des souvenirs pour nous pour plus tard.

Mon rythme sur les réseaux sociaux

Instagram, c’est normalement une photo par jour, mais parfois, dans la semaine je ne vais pas poster car je suis la tête ailleurs ou parfois même, je n’ai pas envie car j’ai un coup dans le moral perso et donc pas le coeur à dire quelques chose qui reste. Parfois aussi je peux poster 3 photos, car j’ai plein de trucs à dire, plein… Mais typiquement c’est 1 photo par jour.

Youtube, je me cherche encore, eh oui, ce n’était pas le projet de départ, alors je suis un peu là comme un cheveux sur la soupe. Malgré que depuis l’ouverture de ma chaine, je partage deux fois par semaine systématiquement ! Depuis 9 semaines, je vous publie une vidéo avec les grand moment de ma semaine, et une autre vidéo à thème, d’ailleurs dans une semaine je sortirai un nouveau format qui j’espère vous plaira.

Blog, lui, mon chouchou, je fais en sorte de vous écrire 5 fois par semaine, c’est le support sur lequel je suis la plus efficace, celui qui me branche le plus, Youtube pourrait me brancher de dingue mais pour le moment je passe encore trop de temps (15h par vidéo) pour pouvoir vous les partager, alors bon, le ratio temps/production n’est pas du tout bon et cela est une prise de tête sur le coup. Bref, le blog, vous trouverez ici, un article par jour en semaine, et repos le week-end. Normalement c’est ça, mais encore une fois, parfois je peux attendre de poster un article car il sort en même temps que ma vidéo le samedi et donc je saute le vendredi. J’espère que je suis claire ^^.

Je peux vous expliquer mon raisonnement, mais là on part pour un monologue qui n’est pas le but de cet article encore une fois.

Partenariat, collaboration, j’en ai ?

Oui, évidemment, cela arrive forcément quand on a une communauté réceptive à ce qu’on partage.

Ce que j’aime le moins dans ce métier

Oui, c’est un métier, je n’ai jamais autant travaillé que depuis que j’ai mon blog. On est blogueuse par définition dès qu’on a un blog, cela ne veut pas dire qu’on en vit, et encore une fois, cela dépend de la nuance de chacun, je peux considérer en vivre si un Smic me suffit, comme l’inverse et considérer en vivre que si je gagne 5 fois ma paye de banquier. C’était une petite aparté, comme c’est étonnant lol.

Ce que j’aime le moins, c’est tout ce qui n’est pas du partage comme le traitement des mails, la gestion des factures. J’ai du mal avec les montages aussi car c’est beaucoup de temps de galère, et pas de temps pour partager une astuce, un message. 30h par semaine pour monter deux vidéos, c’est tout ce temps à ne pas échanger avec vous, vous donner encore plus d’astuces. Bah oui, c’est forcément, ensuite, le temps qu’il me reste je l’utilise à faire des choses avec ma famille, partager des choses avec elle, en toucher, en palpable.

Ce que j’aime le plus dans cette passion qui est devenue un métier

Eh oui, c’est forcément évidement que ça en découle. Une passion peut devenir un métier, on est suivi car on motive, on partage, on donne envie de quelque chose, alors on devient une cible pour les marques qui veulent qu’on parle d’eux. On a donc beaucoup de travail entre les publications pour le plaisir et celles qui nous seront rémunérées. Le principal est de toujours être là pour les bonnes raisons. Je partage toutes les semaines, plusieurs fois par jours, sur plusieurs supports en même temps, il est évident que j’aime le partage, que j’aime échanger avec ma communauté de copines, que j’aime ce contact.

Ce que je pense de cette phrase « Instagram ce n’est pas la vraie vie »

Elle est chelou cette phrase ! Rien n’est la vraie vie alors, qui invite des amis a manger chez lui alors que c’est Bagdad ? Qui appelle ses parents pendant que bébé fait une crise de nerfs ? Instagram, c’est un réseau social, les choses y sont améliorées parfois en abus (comme celles qui se mincissent), on le sait, mais aussi parfois les choses sont juste la réalité de ce que nous faisons tous, ranger un endroit, une pièce avant de faire venir des gens au même titre alors de ranger avant de faire une photo. Se maquiller avant d’aller faire une photo d’identité alors qu’on a passé 3 jours sans make-up, au même titre alors que pour tourner une vidéo. Bref, tout est à prendre avec bon sens, et seul votre jugeote sait qui abuse de vous, et qui est Nature Peinture ! Tout comme être nature peinture ne veut pas dire ressembler à un zombie toute l’année. Il faut prendre la globalité d’une photo, d’un article, d’une vidéo et voir si c’est un partage honnête, si c’est pas écrire pour dire qu’on a écrit, si c’est pas poster une photo pour dire « voilà, j’ai fait mon post du jour ». Bref, c’est un ensemble de choses.

Alors pour moi, qui en plus passe énormément de temps sur Instagram, qui répond à tous mes commentaires, sur mes trois réseaux principaux, qui réponds (même en retard) à TOUS mes MP, je sais que je ne suis pas là juste pour brasser de l’air, car selon vos retours, d’une façon ou d’une autre je vous sers à quelques choses, Motivation, Astuces, Rigolade, Passe Temps. On en a tous besoin, dans notre vie, donc c’est bien ça « la vraie vie » ^^

Ce que j’attends de tout ça 

A la fois je n’attends rien, car c’est vrai, je n’attends rien, je partage. Tous les jours, sans passer mon tour, je partage des recettes, des astuces, des humeurs, je partage avec le coeur. La chose par contre que je sais, c’est que je suis la plus heureuse quand je vous lis, quand je lis que je vous ai aidé, quand je lis que vous avez donné mon blog en référence à votre amie, que vous avez trouvé important, intéressant de partager un de mes contenus car j’ai visé juste en pensant que cela vous intéresserait.

Malgré tout, je sais qu’au fond de moi j’attends quelques choses, une histoire m’a toujours plu :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :
« Je le sais, mais je fais ma part. »

Pour ma part, je fais ce que je peux à mon échelle pour donner de la motivation, de la confiance, du partage, je fais ce que je peux pour faire rire, pour dédramatiser, je fais ce que je peux pour faciliter la vie de mes lectrices en testant à leur place, alors plus nous sommes ici, plus je vois que j’aide, et plus cela me rend heureuse. Voilà.

J’espère que vous aurez appris quelques lignes me concernant et que vous aurez envie de me lire, me partager et m’écrire.


Je vous souhaite la bienvenue, et pour celles qui me liront ce jour malgré leur fidélité de longue date, MERCI.

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube