Coucou les filles,

*
Aujourd’hui on se retrouve pour que je vous raconte ce petit séjour à Marrakech, ce premier séjour sans mon enfant aussi. Oui même quand je vous parle au début de mon article je me dois de vous le dire c’est mon premier séjour sans mon enfant avec des jours complet sans me voir. Alors non je ne vais pas vous en parler tout les articles puisque le but est quand même de vous faire un carnet de voyage, mais sachez toujours qu’elle a été sans cesse dans mes pensées.
 *

 *
6 décembre 2017 :
Nous sommes arrivés en fin de journée, il faisait déjà nuit sur Marrakech, le taxi nous a déposé à quelques rues, ou plutôt à quelques mini rues de notre Riad, c’était affolant le monde qu’il y avait, en fait c’est comme si vous prenez tous les gens sur les Champs Élysées, quand il y a foule touristes et que vous les mettiez dans des petites rues dans un petit quartier. Et bien à l’échelle de Marrakech ça donne ça une fourmilière. C’était assez ouf, j’ai été directement confronté, (le mot confronté n’est pas péjoratif), à la réalité à cette vie dans cette ville de ce pays.
Il y avait des gens de partout, des personnes qui poussaient leur brouette, des centaines de Mobylettes, les motards sans casques avec trois personnes dessus, dont un enfant, parfois même de l’âge de Lyanna, sans pression.
 *
C’est avec Les yeux ébahis que nous avons suivi un homme qui est venu nous chercher, et qui avec sa brouette prenait nos deux valises. Il nous a emmené jusqu’au riad, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai pu filmer dans le vlog car je me suis sentie protégée. Malgré que ce n’était juste qu’un transporteur et je ne sais pas mais en tout cas je me sentais assez en sûreté pour pouvoir sortir ma caméra de vlog. Je ne l’ai pas refait de nuit le reste du séjour lol. Nous arrivons au riad qui était superbe vraiment et d’un très bon accueil.
*
On a pu discuter avec lui des choses à faire à Marrakech, il nous a aussi dit quelques petits conseils que je vous dirai plus bas, nous nous sommes installées dans notre chambre et nous sommes redescendues pour dîner. Un bon tajine d’ici.
 *
Ensuite nous avons vaquer à nos occupations, on s’est installées tranquillement, on s’est douchées, on a aussi eu l’envie de faire un petit tour dans le jacuzzi qui nous a très vite passé, car il faut savoir qu’au mois de décembre à Marrakech il fait froid le soir, la journée il fait bon mais le soir et le matin il fait froid, très froid, j’ai choppé un rhume lol.
 *
Petit Mot sur le Riad Dar-Ten :
Des personnes charmantes et accueillantes. Le Riad était très propre, bien placé dans la Médina. Se privatise pour 500 euros la nuité pour 14 personnes. Vraiment une bonne idée si on veut venir faire un week-end en famille pour les 30 ans par exemple. Ou un EVJF.
 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 *
7 décembre :
Nous avons très bien dormi, nous nous sommes levé assez tôt le matin, car nous avions dans une activité : dromadaire, déjeuner (chez l’habitant) et Quad.
 *

 

 *
Nous avons pris un petit déjeuner préparé par le propriétaire du riad.
*

 

 

 

 

 

 *
Ensuite nous sommes parties, nous avons rejoint une grande place, où nous devions trouver un café, et devant : nous attendait le vanne pour nous emmener à l’excursion.
 *
Autant vous dire que ce petit passage sur la place a été vraiment mais vraiment très très très étrange, j’en rigolais sur le moment, car je n’étais pas seule et je n’étais pas en famille. Mais si ça avait été le cas je n’aurais pas aimé je pense. Il faut savoir qu’on ne peut pas demander son chemin, quand on est touristes parce que on nous demande tout de suite de l’argent pour l’information que l’on vient de recevoir.
*
Les regards des hommes sont très insistant sur nous les femmes, et pourtant je ne me suis pas habillée comme quand je suis en vacances croyez-moi lol c’est assez déstabilisant, je me suis aussi fait toucher, le bras attention mais d’une façon voilà.   Pas respectueuse.
*
Toutes les 30 secondes tout le monde nous demande de nous arrêter pour entrer dans les boutiques, pour acheter leurs épices, pour regarder leur show avec des serpents, c’est toutes les 30 secondes et après de l’argent pour avoir regardé les shows par exemple.*
Bref, une fois enfin le vanne trouvé, direction « les dunes et désert ». On arrive là-bas tout de suite accueillies avec un petit thé à la menthe, c’est vraiment la spécialité, et c’est vraiment chaleureux comme moment.
 *
Nous avons été faire notre balade en dromadaire, très cocasse comme situation, comme moment, on a beaucoup rigolé, on a eu un petit peu peur, mais c’est quelque chose de super sympa à faire.
Et pourtant je suis « contre » ce genre d’activité notamment en Thaïlande avec la maltraitance des éléphants. Je n’ai pas eu l’impression que les dromadaires étaient mal en point ou maltraités. Mais je ne m’avance pas sur le sujet, car je sais que certaines ne vont pas être d’accord et je le conçois totalement.
*

 

 

 

 

 

 

 

 

*
Nous devions avoir le Quad l’après-midi, mais finalement les plans ont changés.
 *
Nous sommes donc allés dans le Palais Selman, qui nous a été présenté, nous avons pu passer du temps à la piscine (impossible de s’y baigner en décembre car beaucoup trop froide), et tester le restaurant le soir, cet hôtel était magnifique. Un petit peu en dehors de Marrakech. L’hôtel est tenu par une famille aisée de Maroc, il y a des chevaux pur sang arabes, les lieux sont sublimes, grandioses en fait tout simplement.
*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 *
Nous avons pu visiter une suite, le palais est loué ou privatisé par de grandes familles du Qatar, ou Américaine, pour des mariages, des événements, des soirées presses, des défilés.
Des choses qui ne sont pas montrer au grand public car ce sont des moments privés, par exemple que des marques font pour remercier leurs clients lors de soirées très très très huppées.
 *
Nous avons ensuite dîner, le restaurant était juste dingue, je ne parle pas du lieu, je parle vraiment de la qualité des produits, des plats, des saveurs, de la cuisson, de tout. On a adoré. Nous avons profité des lieux, car je vous avoue que niveau wi-fi on a pas eut beaucoup de chance. Nous sommes rentrées vers 22h30, et là il a fallut s’aventurer seules dans les ruelles jusqu’au riad. Vu que l’heure était assez tardive il n’y avait presque personne dans les rues, Le presque est très important, lol.
 *
En effet, quand il y a beaucoup de monde on peut avoir le sentiment d’être protégées par la foule, à l’inverse quand il n’y a que quelques personnes, qui passent à côté de nous, qui nous frôlent, et que ce sont les seules personnes que l’on voit à 100 mètres, en pleine nuit, dans un pays qui n’est pas le nôtre, que l’on ne connaît pas, on peut avoir un petit peu peur.
 *
Attention je l’ai pas dit qu’on avait eu un problème, je vous dis juste la réalité, le sentiment qu’on a en tant que femmes qui passent dans les rues de la médina seules le soir. Ça ne craint pas en tout cas je ne sais pas si ça craint  Nous sommes rentrés sans embûche à notre Riad. Il est l’heure de fermer les yeux après une bonne douche. On se les cailles à Marrakech lol
 *
8 décembre :
On se lève, enfin plutôt je me lève, et je suis montée sur le toit de la terrasse pour regarder le lever du soleil, et sentir le soleil sur ma peau qui se réveille doucement (je parle aussi bien du soleil et de ma peau qui se réveillent lol).
 *
Je redescends pour que nous allions déjeuner. J’aime leurs petits pains, moins les crêpes trop grasses pour moi. Le thé à la menthe (sans sucre pour moi) est délicieux mais leur café une horreur. C’est une généralité ! A part ceux des grands Palais, les autres sont horribles selon mes goûts.
 *
Nous avons ensuite prit quelques petites affaires et nous sommes sorties dans les ruelles de la Médina. On a fait le souk, la « place des épices », le « café des épices » et la place « Jamel ef Na ».
 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 *
À Marrakech, il y a full de personnes pour un espace vraiment réduit. Je n’ai jamais vu autant de monde dans les rues, sur une place. Les mobylettes, vélo nous frôlent. Les taxis, voitures, charrettes roulent dans tous les sens.
Les gens nous accostent tous les mètres, « Sakira », « charlotte aux fraises », « gazelles » c’est vraiment constant. Il y a énormément d’hommes dans les rues, et très peu de femmes.
 *
Nous avons fait les boutiques, de la médina, nous avons pris un thé dans un café sur la terrasse, nous avons admiré les toits du Maroc et plus précisément celle de Marrakech lol.
 *
Nous sommes rentrés faire nos valises car nous changions de riad, nous faisions deux nuit dans un et deux nuits dans un autre.*
Il a fallu nous rendre au Palais Namaskar, autant vous dire que ce moment était vraiment horrible, les taxis ne savaient pas où il était, nous n’avions pas l’adresse, on s’est fait balader de taxi en taxi, et avec agressivité il faut l’avouer, car ils nous demandaient des sommes folles, nous déclinions leur proposition de nous emmener, et du coup on se faisait engueuler, suivre et ils se paissaient le mot ne pas nous prendre car nous ne voulions pas payer 20€ (ça ne coûtait pas du tout ce prix même pas de nuit).
 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 *
Après plus d’une heure à galérer, nous avons fini par trouver un taxi, on est arrivées au palais, nous étions attendus pour prendre le déjeuner, autant vous dire que ce fût l’heure du goûter.
 *

Après avoir passé l’après-midi au palais, nous sommes rentrés et nous avons rejoint notre second riad.Riad Quara : Un peu excentré dans la médina, pas au coeur même, mais d’une beauté. La terrasse à l’étage est sublime.*

La propriétaire met en place des activités telles que le yoga pour satisfaire ses hôtes. Il y a aussi un accès massage, spa dans ce Riad, mais je ne l’ai pas testé.

*La propriétaire était d’une gentillesse remarquable, on a pu papoter un peu ensemble et j’ai adoré. Elle était vraiment agréable comme personne.

*

 

 *
9 décembre :
Pour notre dernier jour plein à Marrakech, nous avons décidé de tout faire à pied, nous en avions marre de nous faire embêter par les taxis, de devoir négocier, de nous faire disputer (embrouiller), du coup nous avons été visiter la médina, et le quartier de Hivernage à pieds. Nous avons aussi fait les tombeaux Saariens. C’était vraiment très beau.
 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*
Passer de la médina au quartier de l’hivernage c’est comme passer de l’été à l’hiver coup, ces quartiers pourtant dans la même ville n’ont absolument rien à voir, je vous laisse le découvrir dans le vlog et dans les photos.
 *
Nous sommes rentrés vers 16h, exténuées, nous avons profité de notre chambre, de la wi-fi lol c’est important quand on est «blogueuses ».
*
Nous n’avons pas dîner ce soir là non plus, pas du tout envie de ressortir dans la foule, de trouver un taxi, de négocier avec le taxi, et inversement pour rentrer.
 *
10 décembre :
Au petit matin nous avons déjeuné, un homme en taxi est venu nous chercher et nous a été apporté nos bagage jusqu’à l’aéroport.
 *
Et c’est ainsi que mon récit de voyage se termine, alors qu’est-ce que j’en ai pensé :
 *
Le Maroc est un pays que je voulais voir depuis très longtemps, évidemment le Maroc ne sait résume pas à Marrakech, qui est une ville très touristique et comme toutes les villes très touristique il y a de la « perversité ». On essaye de se payer la tête des touristes.
 *
J’ai aimé visiter les monuments, les palais, j’ai aimé l’architecture de la ville, l’histoire, j’ai aimé l’accent, non ce n’est pas du tout péjoratif, au contraire c’est très rigolo j’aime beaucoup, car c’est dépaysant.
*
Cependant, je n’ai pas aimé avoir peur, je n’ai pas aimé être sans cesse agressée, je n’ai pas aimé être exténuée ou être démotivée à sortir a cause des transports. Je n’ai pas apprécié non plus être une bête de foire parce que je suis une femme.
 *
C’est dommage, je serais malhonnête de dire que j’y retournerai, peut-être les autres villes ne sont pas comme ça, certainement et je l’espère, mais il y a tellement de choses à visiter dans le monde, qu’aujourd’hui au moment où je vous parle je ne suis pas sûre d’avoir envie de reprendre des jours pour revisiter ce pays.
 *
Moi qui tannait Thibault depuis des années pour y aller je pense que la meilleure chose qui me soit arrivée c’est d’y aller sans lui, car sincèrement il aurait détesté être là-bas avec moi et ça aurait été source de disputes.
*
C’est vraiment l’agressivité qui m’a refroidit. Devoir payer pour avoir un chemin à suivre, pour prendre une photo, pour regarder des serpents en liberté sur une place, ça m’a vraiment peiné. J’aime voyager, j’aime le partage, j’aime l’échange, et ça n’a pas été le maître mot de ce séjour.
 *
Cependant et bien évidemment je remercie tous les lieux qui nous ont accueillis, qui nous ont chouchoutés, qui nous ont rassurés, qui ont prit du temps pour nous.
 *
Le Riad Dar-Ten et Quara, le Palais Selman et le Palais Namaskar, ainsi que l’agence Dunes et Désert pour leur gentillesse et leurs sourires.
 *
Sachez que vous pouvez également allez dans les palais. Ils proposent des formules pour y passer la journée et avoir accès aux espaces comme la piscine.
 *
Je vous publierai les choses à voir à Marrakech, dans un prochain article, il est déjà prêt, mais je voulais laisse le temps de lire celui-ci de voir le vlog. Cela vous fera un petit récapitulatif des points essentiels à voir à Marrakech, et que pour la plupart on aura vu.*
 *
Les petites astuces :
Il faut faire semblant que l’on connaît Marrakech, qu’on a pas peur. Répondre en arabe un ou deux mots pour faire genre « ça va je connais tranquille ».
 *
J’espère que mon récit vous aura plu, mn vlog également, j’ai été en avance rapide à de nombreux moments ne voulant pas qu’il dure trop longtemps et parfois cela peut être ennuyant quand on visite par vidéo en avance « normale ». Dites moi si vous préférez plus long en durée mais avec une vitesse plus lente, ou si ainsi c’est parfait pour vous.
 *
Je vous embrasse,
*

 

*

A très vite.