Hello les filles
*
Je voulais vous raconter comment j’ai appris que j’étais enceinte, car encore une fois, ça n’a pas été simple ^^
Je me dis que peut-être cela pourra aider certaines d’entre vous le jour où ce moment sera venu et que les éléments seront en contradiction avec votre instinct.
 *

 *
Pour vous re-situer un peu mon parcours, j’ai arrêté ma pilule en revenant de notre voyage de Noce en mars 2015, car je souhaitais mettre mes organes de reproduction en action et sans les déchets que créait la pilule. Seulement voilà, vous n’êtes pas sans savoir que suite à de nombreux soucis liés à mon environnement de travail, j’ai mon cycle menstruel qui s’est bloqué, depuis Mars 2015, je n’ai jamais retrouvé mes règles.
 *
J’ai vu un médecin généraliste en juillet 2015, qui m’a dit de patienter et de ne m’inquiéter que dans 1 an, 1 an et demi, car le cycle menstruel pouvait mettre du temps quand on arrête la pilule après plusieurs années (pour info : j’avais la pilule depuis 7 ans). Sa réponse ne m’a pas du tout rassurée, et j’ai décidé de prendre rendez-vous avec un gynécologue. En lui expliquant que je n’avais pas de cycle depuis Mars, il m’a donné un rendez-vous dans la semaine directement.
 *
Et de là, on commencé les traitements, simple au départ comme « dufaston »et « clomid » en cachet sur quelques jours. Cela n’a bien-évidemment rien fait malgré plusieurs tentatives, nous avons donc dû passer à plus coriace, avec les piqures qui stimulaient mon hypophyse (glande qui génère la libération des hormones de reproduction) et qui faisaient évoluer mes follicules afin que l’un d’entre eux arrivent à maturation et libère un ovule (l’ovulation était déclenchée elle aussi par une piqure). Je n’ai jamais réussi à ovuler avant Avril 2016 et ce malgré les piqures.
 *
Il aura donc fallut que je sois en arrêt en Février 2016, pour que mon corps se calme et se remette à fonctionner. Les traitements ont réussi à fonctionner d’un seul coup, fin mars/début avril, et j’ai eu mon ovulation de prévue le 18 avril (suite aux piqures).
 *

Lundi 18 avril 2016

*
Jour où je devais ovuler, et où j’ovulais hihi, et oui, je le ressentis, quelque chose se passait dans mon corps, j’avais un symptôme que je n’avais jamais eu auparavant… Très mal dans le bout de mes seins, ça tirait comme ce n’était pas permis.
 *
Dans mon fort intérieur, j’avais espoir, je me disais cette fois c’est la bonne !
 *
Je faisais semblant de ne plus y penser auprès de Monsieur, afin que lui ne s’inquiète plus pour moi. Nous avions déjà passé un an de galère avec les traitements qui ne faisaient qu’échouer alors je voulais garder les espoirs pour moi afin de ne pas lui en créer de faux.
 *

Jeudi 21 avril 2016

 *
C’est l’heure de la prise de sang pour savoir si j’ai bien eu une ovulation… TIC TAC… Le suspens était au plus haut, et bien-sûr une fois les résultats sur le net, nous n’étions pas certains de l’interprétation que nous en faisions, alors nous n’avons plus voulu y penser.
*

Dimanche 24 avril 2016

*
Lors d’un repas pour la préparation au mariage d’une de mes amies, je reçois un message de mon gynécologue, qui venait de voir mes résultats et m’informait que j’avais bien eu une ovulation et que j’avais toutes mes chances d’être enceinte ou bien que j’aurai mes règles le 1er Mai.
 *
Il ne restait plus qu’à attendre…
*

Lundi 18 avril 2016

*
Je sortais d’un rendez-vous médical, et sur un coup de tête, je me suis arrêtée à la pharmacie qui se trouvait sur ma route pour rentrer chez moi, j’y ai acheté deux tests de grossesses précoces* (oui deux, car je me suis vu faire tomber mon unique test dans les toilettes quelques mois auparavant, alors que nous étions en plein stress avec mon mari pour savoir si les stimulations avaient fonctionné ou non, bref, deux valent mieux qu’un et vous verrez par la suite pourquoi c’est d’autant plus vrai, rien n’est simple avec moi…) afin de les avoir sous la main le jour où je déciderai de les faire.
 *

Jeudi 28 avril 2016,

 *
Je me lève comme chaque matin de cette semaine ci, seulement là, j’étais seule, ma mère était rentrée, mon mari travaillait, il était l’heure de savoir si mes ressentis étaient exacts…
 *
Je n’ai pas voulu attendre que mon mari soit là, car nous avions déjà vécu ce stress du test, et à cette « époque » (en octobre 2015), je n’avais aucune chance d’être enceinte puisque je n’avais pas ovulé.
 *
Un stress monstre pour rien, et en aucun cas je voulais qu’il le revive aussi. Autant en épargner un sur deux.
 *
Bref, cette fois ci, d’un naturel étonnant, je prends un premier test et… je fais pipi dessus…
 *
J’essayais de me raisonner, me disant que malgré que là j’avais des symptômes, ce serait trop beau que je sois enceinte du premier coup, alors j’ai vadrouillé dans la maison, en faisant comme si je m’en fichais (comme si…), puis arrive les 5 minutes écoulées…
 *
*
Le test n’était pas très clair, la deuxième barre étaient à peine visible mais quand même visible un peu, que penser…
Je ne me dégonfle pas, et j’envoie cette photo à la pharmacie pour savoir ce qu’ils en pensaient ! En leur précisant que passé le cap des 10 minutes la seconde barre se voyait vraiment mieux. Leur verdict : la seconde barre ne se voit pas assez dans les 5 premières minutes, le test est négatif ! et je ne devais pas en tenir compte après ce délai.
 *
Bon, ok, perplexe je l’avoue, je me dis que tant pis, ce sera pour une prochaine fois.
 *
Malgré tout, j’avais un symptôme encore inconnu au bataillon de mon corps, et ceux qui présageaient auparavant l’arrivée de mes règles étaient aux abonnés absents.
 *
Me voilà à lire des forums sur les tests, des blogs et tout ce qu’il s’en suit, sauf que, le plus dur était de ne rien dire à mon mari avant d’être vraiment sur de la réponse.
 *
Le jeudi finit par se passer, faisant place au jour suivant…
*

Vendredi 29 avril 2016 – Nos 7 ans de relations

 *
Il était déjà au travail quand je me réveillais, et cette fois encore, tout naturellement, je me rendais mon second test à la main pour faire pipi dessus.
 *
Même déroulement que la veille, et même résultat… La bande était trop claire au début, et se voyait mieux 10 minutes après.
 *
Seulement là, je ne savais plus quoi penser, alors me vient l’idée farfelue d’aller avec mes deux tests en pharmacie pour leur montrer directement et en acheter un troisième pour le tester dans de l’eau, voir si après 10 minutes la seconde barre apparaissait aussi (peut-être dû à l’humidité du pipi qui faisait dégorger la barre rose, je ne savais pas, je ne savais plus).
 *
> PITIE ne me prenez pas pour une folle mdr

*

J’arrive donc à la pharmacie, je montre mes tests, j’explique que j’en veux un troisième pour faire mon « expérience » lol
*
*
Seulement, dans cette pharmacienne là, me regarde et me dit : « Félicitations, vous êtes enceinte, c’est sur »
 *
WOH ! Je l’a regarde, en me demandant « mais qu’est ce qu’elle me dit elle? »
 *
Du coup, gros froid, elle pense avoir dit une bêtise et que cela n’était pas la réponse que j’attendais, je la rassure directement en lui disant que bien au contraire, j’en rêve mais que je ne veux pas m’emballer, car la pharmacienne de la veille m’avait dit que c’était négatif.
 *
Elle me rassure 10 fois et me promet que je suis bien enceinte, moi très têtue et surtout voulant me protéger d’une fausse joie, je lui demande quand même un test pour faire mon expérience et un test clearblue digitale qui écrit en toute lettre « enceinte ou non enceinte », que je réservais pour le lundi 1 mai (jour où j’aurai dû avoir mes règles).
 *
Je file donc faire mon expérience, et là, TADAAAAAM, le test était purement négatif sans l’ombre d’une deuxième barre même 1h après !!!!
 *
Vite, me voilà dans l’excitation, la joie, le bonheur absolu, il me fallait une idée pour l’annoncer à Thibault, et quoi de mieux que de lui annoncer qu’il va être Papa, le jour de nos 7 ans.
 *
J’ai donc filé chez « cultura », acheter un porte clé en bois, de jolis feutres, et de la peinture blanche.
 *
Je suis rentrée, j’ai fait à manger comme chaque midi, nous avons déjeuner et j’ai attendu qu’il aille se reposer pour préparer son cadeau.
 *
J’ai pris la boite dans laquelle il y avait les piqures des stimulations, je l’ai peinte en blanche, et j’ai écris dessus quelques mots doux pour nos 7 ans, et à l’intérieur, j’y ai déposé les deux tests de grossesses positifs ainsi que le porte clé qui disait « Tu vas être Papa ».
 *
Le réveil de la sieste avait sonné, je lui demanda de me rejoindre afin que je lui donne un petit cadeau qui ne payait pas de mine, mais qui valait quand même d’être ouvert…
 *
Et, voilà, c’est à ce moment, en ouvrant cette petite boîte qu’il découvrit que l’heure avait sonné pour nous de vivre cette joie si immense d’apprendre que dans 9 mois, nous serons 3…
 *
Lundi 1 mai 2016
*
Je vous laisse comprendre seulement en regardant la photo hihi ^^
*
Test du lundi 1 mai 2016
 *
___________________
 *
Voilà les filles, mon aventure, comme quoi, parfois les fausses joies existes, mais parfois aussi il faut se fier à son instinct de femme.
*
Je ne pense pas être la seule à avoir vécu ce genre de péripéties et je ne serai pas la dernière non plus, alors si mon expérience peut vous apporter de l’aide au moment venu, c’est avec plaisir.
 **
Et surtout, ne perdez pas espoir, et pensez à vous. Rien n’est plus important que de se sentir bien, j’ai beaucoup culpabilisé d’être arrêtée durant 3 mois de février à avril, mais en voyant les résultats à suite à cette « pause », j’ai bien compris que si on ne s’écoute pas, on ne peut rien faire de notre corps. La santé est le plus important et on ne le répètera jamais assez…
Je souhaite à toutes celles qui passent par les mêmes épreuves que nous, de trouver la force dans votre amour avec votre partenaire pour survivre cela, la force de trouver de l’espoir et de positiver malgré que ce soit difficile.
Ainsi que je ne souhaite à personne même pas à ma « pire ennemie » de vivre cela, c’est vraiment traumatisant comme expérience, d’en arriver à se demander si l’on pourra un jour être maman, si l’on ne doit pas penser à faire les tests de stérilité ou non. Vraiment, savoir garder le moral n’est pas chose simple, mais bon, il le faut pour que cela fonctionne, et surtout en mettant toutes les chances de son côté, en faisant des choses qui nous plaisent, nous apaise etc.
 *
Je vous dis à bientôt pour mon bilan du 2ème mois de ma grossesse, puis le 3ème arrivera ensuite aussi, j’espace un peu que vous ne soyez pas saouler par mes articles ^^
Arriveront aussi, les articles sur l’organisation du mariage, les tenues à éviter et celles à privilégier lors d’un mariage, et bien d’autres encore comme des recettes, pourquoi je suis devenue végétarienne… etc
 *
Restez connectées ^^
 *
Des bisous les filles.

 

*
*
*
*Test de grossesse précoce : Les tests de grossesse se perfectionnent toujours plus. Plus sensibles, des tests dits précoces permettent désormais de détecter l’hormone de la grossesse jusqu’à 4 jours avant la date des règles.

*Stimulations pour être enceinte : La stimulation ovarienne est notamment recommandée en cas de troubles de l’ovulation. L’objectif est de stimuler la production d’ovocytes afin d’optimiser les chances de grossesses.Dans un cycle menstruel normal, l’ovaire produit un follicule. Au moment de l’ovulation, celui-ci expulse un ovocyte, qui sera, ou non, fécondé par un spermatozoïde. La stimulation ovarienne consiste à administrer des hormones à une femme pour reproduire cela. Le but de ce traitement étant d’obtenir la maturation d’un follicule, et donc de permettre une ovulation.

 

 

 

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube