La Guadeloupe, apparemment, je vous ai donné envie, mais genre vraiment envie. Et savoir que je vous partage des choses qui vous plaise, bon oui, en même temps sinon pourquoi être avec moi, lol, mais quand même, on a tous au fond ce petit truc qui est heureux, même fier de savoir qu’on donne « envie » (dans le sens envie de faire hein, pas envie la jalousie lol), qu’on motive à sauter le pas etc. Alors, comme vous êtes nombreuses à partir en Guadeloupe sous peu, ou l’année prochaine, il faut que je vous dise… Ce qu’il faut savoir, les activités à faire, en famille…Tout sur la Guadeloupe

La Guadeloupe est une île qui ressemble vue du ciel à un papillon

Sur une aile ce qu’on appelle « Basse Terre » et sur l’autre « Grande Terre ».

Pour différencier un peu les deux parties de l’île :

Basse Terre :

Basse Terre est très végétale comme partie de l’île, c’est d’ailleurs là où nous avons fait nos randonnées, pour vous en dire un peu plus sur cette aile, voici ce qu’on y trouve :

De jolies plages comme celle de Deshaies que nous avons faite et adoré (merci Alex), des plages prisées par les locaux et c’est selon moi la meilleure façon de découvrir une île.

Le volcans « La Soufrière » qu’il faut faire en randonnée si vous le pouvez.

Vous avez plus des dizaines de randonnées possible sur cette partie de l’île. Une magnifique cascade dites « Cascades aux écrevisses » très très rapide et facile d’accès !

Vous trouverez aussi plein d’activités comme le Zoo de Guadeloupe, le Jardin Botanique, des « vélos volants » (je vous laisse voir ahah), le musée du Rhum, et j’en passe.

Vous avez aussi la ville de Bouillante qui a un attrait très particulier avec une rivière naturelle dite « thermale » qui vous offre une eau à 80 degré et dont les vertus sont donc thérapeutiques. Oui oui, il faut s’allonger dedans et cela enlèverait (ou diminuerait) les rhumatismes, et lutterait contre ceux-là. C’est très très réputé et reconnue apparemment là bas. Je recommande le Bain du Curé et la Fontaine Thomas.

A côté de Bouillante, il y a la réserve naturelle maritime, en fait des lagons protégés, afin de préserver les espèces qui y vivent, pour faire simple lol. Une belle randonnée se fait pour longer la côté et avoir de nombreux point de vue merveilleux.

Bref, vous l’aurez compris, à Basse Terre, il y a de nombreuses choses à faire. Si vous êtes dans une optique de marcher, bouger, faire des randonnées, c’est ici que je recommande de séjourner.

Grande Terre

Grande Terre est une partie de l’île plus touristique, il faut l’admettre.  Il y a cependant et heureusement de merveilleuses choses à découvrir aussi.

Comme la Pointe des Château qu’on a adoré faire en balade avec le porte bébé, et ensuite partir se poser sur la plage plus loin, les marchés nocturnes de Sainte-Anne (jeudi à partir de 17h) et de Saint-François (mardi à partir de 18h) qui sont vraiment typiques, à faire, celui de Sainte-Anne est relativement petit cela dit.

Vous avez Le Moule : Cette plage vraiment sympa, avec plein de restaurant dont un que nous avons testés et appréciés. Nous avons adoré voir les locaux, parler avec eux, même si de premier abord : ils ne sont pas hyper avenants, une fois la barrière tombée, c’est beaucoup de rire.

Vous avez de très belle Anse (plage, on dit Anse car ça fait un arrondi, c’est pas linéaire la vue) comme Anse Bertrand qu’on a fait et adoré, Anse du Souffleur également ! Je vous les recommande vivement !

Il y a aussi ici, une maison, dite hantée La Maison Zévallos pour la petite histoire, après c’est la version que j’ai retenu, mais peut-être qu’il s’en dit d’autres et des « vraies » mais bon, celle que j’ai et c’est la seule entendue : on dit que la maison est hantée à cause du massacre qu’il y a eut. A l’époque de l’esclavage, une famille y vivait, avec « ses » esclaves. Leur fille serait tombée amoureuse d’un, les parents l’ont su, et l’ont exécuté. La jeune fille se serait suicidée à la suite de cela par amour et tristesse. Les autres esclaves se seraient vengés et auraient tués les parents, qui avaient des fils et en rentrant auraient à leur tour tué tous les esclaves ! L’histoire bien glauque mais qui ne m’étonne pas avec l’Humain, et l’époque dans laquelle cela se serait passée. Bref, vous avez entendu ou vous croyez en une autre version ?

En tout cas, nous n’avons pas visité a maison, la question ne s’est pas posée : elle n’était pas ouverte au public quand nous sommes passées devant, j’ai juste prit une photo, et Thib et Bébé sont restés dans la voiture. C’est sur une route avec pas mal de circulation.

Sur cette partie de l’île vous avez aussi des plages très connue comme celle de Caravelle, et de Bois Jolan ! Qui sont vraiment magnifique c’est vrai !

Si vous êtes dans une optique de farniente, Grande Terre est très bien.

Les petites choses à savoir – Guadeloupe 

Comme toute île, il y a peu de grandes routes et peu de route tout court lol, donc sachez que par aller d’un point A à un point B c’est vite le double (voir plus) que le temps qu’on met en métropole.

Les embouteillages sont le matin et de 15h à 20h… Oui oui, sacré fourchette. Cependant, nous en avons fait et c’est pas classé noir, départ en vacances hein lol. C’est embouteillé, ralenti quoi.

Il est préférable de venir en Guadeloupe de Décembre à fin Mars, le climat est le plus appréciable. Il fait soleil mais pas humide, il fait chaud mais pas intenable. Il fait bon le soir et y’a pas une invasion de moustiques au cm carré.

Vous pouvez toutefois aller en Guadeloupe les autres mois, mais justement, il y a toutes ces choses un peu moins agréable, l’humidité (donc on pègue, on poisse dès le réveil) juillet-aout avec beaucoup de moustiques. Septembre c’est la tendante des cyclones, attention cyclone ne veut pas dire qu’on a forcément une maison qui s’envole, c’est un climat cyclonique donc, des averses et coups de vents d’un coup, puis un grand soleil, etc.

Où dormir en Guadeloupe, vous aurez plein de possibilités, hôtels, locations de particuliers à particuliers, hôtels clubs et ce que nous avons fait : les villages vacances, celui de Pierre et Vacances est top, je vous mets le lien de mon article sur le sujet ici.

Louer une voiture est vraiment nécessaire si vous voulez bouger, les bus et taxis sont très chers et mettent du temps. Nous avons choisi : C’était vraiment bien, ils sont venus nous cherche à l’aéroport, nous a emmené à notre location (Pierre et Vacances) et on a récupéré sur place notre voiture louée. J’ai adoré l’idée car du coup, on a pas du prendre la voiture de but en blanc comme ça, faire les papiers en sortant de l’aéroport, non, là, on a pu se poser tranquille en voiture, repérer un peu les environs, voir où était notre location, et ensuite les gars on fait les papiers pendant que Lyanna et moi on a été se présenter à la réception de notre village vacances.

Si sur un côté de l’île il fait beau, cela n’est pas forcément le cas à l’autre bout, donc n’hésitez pas à bougez quand le temps tourne au gris. Mais sachez aussi que ce n’est pas forcément gris pour la journée, ça varie et change vite. d’ailleurs, il fait je trouve plus soleil à Grande Terre qu’à Basse Terre.

Nous on a pas trouvé que les plages craignaient la journée, on laissait nos affaires et on allait se baigner tous les trois sans flipper, on était quand même avec la vue dessus et pas à l’autre bout de la plage mais en tout cas, on a pu se baigner tous les trois sans faire du à tour de rôle.

Niveau vaccin : RAS, pas de spéciaux à faire.

Décalage horaire par rapport à Paris : -6 heures en été et -5 en hiver. Quand il est midi à Paris, il est 6 heures du matin à Pointe à Pitre. La nuit tombe très rapidement vers 18h. C’était pareil aux Maldives.

Attention, c’est pourtant du ressort de l’éducation mais je vais le préciser quand même (et je trouve cela vraiment triste de penser à préciser cela mais bon). Ici, c’est pas Paris, il n’est pas « normal » d’entre quelques parts (resto, commerce) sans dire Bonjour !

Côté Bouffe, le poisson est délicieux, la viande apparemment moins. Je trouve que le mieux est de manger local, notamment les fruits et légumes, comme la banane, le coco (noix de coco, chair de coco), la goyave, le « pain », la patate douce, etc. Attention, ils ont des spécialités qu’on ne connait pas, c’est-à-dire manger du Cabri, c’est pas manger « du fromage de chèvre » mais bien la petite chèvre ! Je me suis fait avoir et croyez-moi, que j’ai très mal vécu ce moment, entre laisser le plat, être mal polie du coup car c’était un tout petit petit restaurant, gâcher la nourriture, et manger une petite chèvre, j’ai jamais voulu en reparler. Merci de ne pas m’écrire à ce sujet !

Les restaurants en général, ne payent pas de mine, ceux que nous avons fait était de petit bouibouis, mais sincèrement, la qualité était là (que personne ne pense au Cabri, s’il vous plait) ! Ne soyez donc pas surpris en arrivant devant les devantures un peu « ah bon c’est un restaurant », car oui ça en est bien un, et vous ne serez pas déçus (on ne pense toujours pas au Cabri, svp).

Les marchés alimentaire : N’achetez rien si le prix n’est pas affiché clairement, sinon c’est qu’il sera fait à la tête du client. Idem si vous prenez de l’eau de coco faite devant vous, demandez à voir la bouteille dans laquelle l’eau de coco va être récoltée. C’est fréquent que le remplissage débute avec 1/4 (voir plus) d’eau normale. Donc bon…

Religion : En Guadeloupe, c’est le Christianisme, même les témoins de Jéova ! D’ailleurs à Pacques, la tradition est que tout les locaux partent en vacances en famille quelques jours et font la fête. Avant c’était sur les plages mais malheureusement, à la fin des festivités aucuns déchets n’étaient ramassés. Les autorités ont dû interdir cette coutume.

Combien de temps partir, selon moi, si vous êtes avec un bébé 15 jours, trop de facteurs sont à prendre en compte et du coup réduisent les activités à enchaîner. Enfin, après si vous aimez enchainer, voulez enchainer et que vous avez un bébé qui dort toute la journée, c’est vous qui voyez. Mais ici c’est pas le cas, elle aime bouger, marcher, se dépenser donc on pense à son bien-être. De plus, entre les heures les plus chaudes du soleil, les heures d’embouteillages, les heures de repas à respecter (qu’on ne fait pas quand on était que tous les deux), les siestes un peu plus confortables que dans un porte-bébé, l’envie de farniente, le temps de route. Beaucoup de facteurs qu’on a pas quand on est sans enfant, par contre, avec enfant c’est merveilleux de faire tout ça. Et donc, si vous êtes en couple, entre copines que vous ne voulez pas faire que de la farniente, 7 nuits c’est carrément faisable de tout faire.

La Guadeloupe est une île, oui, et les îles n’ont pas exactement les mêmes façons de faire que sur le continent, en métropole. Malgré que les lois soient pareilles pour toutes la France et les DOM-TOM, il y a une réalité qui est différente que sur le papier.

Je trouve que c’est important de vous partager tout ce que j’ai vu, vécu mais aussi appris et cela en discutant avec les « nouveaux locaux » que l’on m’a dit tout cela, quand je dis nouveaux locaux se sont les personnes venues depuis la métropole travailler ou passer leur retraite en Guadeloupe. Cependant, ce n’est vraiment pas ce qui ressort de notre séjour vu que nous n’avons pas eut ce genre de situation. Le point à suivre est vraiment un petit plus dans mon article, et seul le point des sorties est important pour moi car vous allez y aller en famille, entre amies et ne pas vous partager le point qui craint, c’est pas correct.

Bon, et voilà ce qu’il en est ressorti de mes discutions avec les nouveaux-locaux : 

Eviter de sortir en pleine nuit dans les rues, et Pointe-à-Pitre serait à éviter la nuit tombée. Si vous souhaitez y vivre et monter un commerce c’est très long et il faudra penser à employer des locaux sous réserve de ne pas avoir les autorisation pour ouvrir (je ne peux pas vous dire les exactitudes, je n’ai pas cherché à y ouvrir mon commerce lol). Là bas, un vol de voiture c’est « pas de problème » dit en créole : le va voleur va vous la ramener. Et « l’enquête » s’arrête plus ou moins là lol.

La Guadeloupe en Famille

Les activités que nous avons faite

Tout d’abord, au village vacances où nous étions, nous avons fait la plage, la piscine, chaque jour, l’un ou l’autre et parfois même les deux.

Une fois baignée, Lyanna dormait sans problème dans sa poussette à l’ombre. On a donc été bien moins embêtée que si ça n’avait pas été le cas. Cependant, on évitait les heures pleines soit de 12h à 15h car au delà des rayons, la chaleur était aussi bien plus forte.

Pour les visites hors Pierre et Vacances ; Nous avons commencé par faire une autre plage, celle de Deshaies, qui est au Nord de Basse-Terre. Nous sommes partis après le déjeuner, pensant que Lyanna dormirait en voiture mais RIEN ! Ce sont ce genre de facteur qu’on doit prendre en compte quand on a un bébé, la sieste prévue de loupé c’est forcément un décalage dans l’organisation de la journée. On est arrivés à Deshaies, on y a passé une partie de l’après-midi, c’est d’ailleurs ici que Lyanna aura joué la première fois dans le sable et aura A-DO-Ré !

Nous avons un autre jour fait :

La randonnée La Maison de la Forêt qui se fait super bien avec un porte bébé. La végétation est resplendissante, c’était merveilleux ! Nous avons enchainé avec la Cascade aux Ecrevisses qui était juste à côté.

Nous sommes ensuite partis à Bouillante, où nous y avons déjeuné : le restaurant s’appelait Chez Dada Qu’on se le dise clairement, il ne paye pas de mine, mais c’était bon ! Par contre, la dame n’était pas des plus souriantes, ma foi. J’peux pas m’empêcher de dire les choses, j’lui ai demandé de la salade à la place du riz et sans viande mon plat, elle m’a dit non ! La salade coûte plus cher que le riz, donc non, et la viande c’est avec ! Bon, et bien je vais manger et sourire lol.

Nous avons ensuite, fait la plage « Le Moule », cette plage est idéale pour un pic-nic, il a plein de maisonnette en bois avec table et bancs. Franchement, j’ai adoré cette plage. Nous n’avions pas prévu de pic-nic alors nous avons choisi le premier restaurant en partant de la plage. Franchement rien à redire, bonne nourriture, prix vraiment abordable surtout pour un restaurant qui nous fait manger limite les pieds dans le sable.

Nous avons fait les deux marchés nocturnes de Sainte-Anne et Saint-François. Celui de Saint-François fait plus « safe », même si celui de Sainte-Anne aussi, mais j’sais pas, le ressenti, il est plus petit et étroit. Mais très culturel.

Nous avons été sur une plage qui s’appelait L’Anse du Souffleur et l’Anse Bertrant vers Port-Louis, nous avons fait l’une puis l’autre et nous avons fait déjeuner Lyanna. Cette Anse était vraiment merveilleuse. J’ai adoré, la couleur de l’eau, les vagues, on s’était trop bien marrés.

Nous avons également fait la randonnée (la marche plutôt) qui lie la plage de Pierre et Vacances à celle de Bois Jolan jusqu’à Sainte-Anne. Hyper simple en porte bébé, peu ombragée mais vraiment des vues sur des plages, des surfeurs, des criques magnifiques.

Nous avons fait la marches des Châteaux, nous sommes montés tout en haut, le point de vue c’est très beau, faisable en porte bébé : très simple. Nous avons été sur la plage d’à côté. En passant on a prit un sorbet coco fait par une dame comme ça devant nous, un régal ultime !

Nous avons visité Sainte-Anne.

Les activités que nous aurions aimé faire

On aurait adoré faire le musée du Rhum, de la canne à sucre, on aurait aimé aller sur les îles qui entourent celle de la Guadeloupe, notamment « Petite île » mais nous n’avons pas eu de chances, nous avons eut des algues qui ont envahies toutes les côtés de la Guadeloupe et des îles, donc aucun intérêt de s’embarquer en mer pour voir des algues mortes partout.

On aurait aimé aller au volcan, faire des randonnées autour. Le temps nous a manqué.

Les activités à faire

Clairement, il n’en manque pas en Guadeloupe. Les cours de plongées, le Zoo, le Jardin Botanique, le jet ski, le bateau en verre pour découvrir les fonds marins. La pêche en mer. Les randonnées, le snorkelling, l’accro-branche. Il y a vraiment pour tous les goûts. N’oublions pas quand même de profiter de la beauté du paysage, que ce soit la mer, la chaleur, le soleil.

Je pense que c’est aussi très important. Enfin, pour le coup, je vous dis ça, car c’était vraiment notre Mood pour ce voyage.

On essayait de s’imposer de ne pas prévoir de choses à l’avance, et de toute façon avec un bébé comme je vous le disais, c’est pas vraiment possible, trop de facteurs qui font changer les plans, les inverser avec le lendemain, il faut juste se sentir flexible dans sa tête, dans ses plans.  C’est important quand on a un enfant. En tout cas, Lyanna du haut de ses 15 mois, n’a pas été un poids avec nous, pas du tout, on a quand même fait des choses, on a bien pensé à prendre le porte-bébé, on a pu faire des randonnées, de la plage, on a pas été une fois « coincés » en appartement, on s’est adaptés comme chaque séjour, on a fait au mieux, et on a pensé famille surtout, car c’est ce qu’on est ^^

Petit bilan :

Nous avons adoré la Guadeloupe, avec ou sans enfant c’est parfait, il y a beaucoup de choses à voir, à faire, il suffit de se renseigner un peu avant, je vous mets quelques liens et photos plus bas pour que vous vous fassiez une première idée. Il faut selon moi, juste prévoir quelques jours de plus sur place quand on a un bébé si on veut bouger et visiter, à contrario si vous voulez juste de la farniente, restez sur la même durée initialement prévue. Bon, comme c’est mon blog, je me permets de dire que c’est fort dommage de partir si loin et de rester dans l’hôtel à lézarder, c’est cher payer le soleil lol. Non, vraiment, ça vaut vraiment le coup d’aller se balader, même louer une voiture que deux jours et pas la semaine.

En tout cas, on a adoré, et on admet être tristounets de ne pas avoir pu tout faire, on aurait aimé rester trois jours de plus.

Mais franchement, génial ce voyage !

Il restera gravé, d’ailleurs pour voir notre petit vlog de vacances c’est ici :

Je vous laisse avec des photos, en vrac, en famille, en paysage.

N’hésitez pas à partager mon article sur votre Facebook, cela me fait toujours ultra plaisir et s’il peu aider d’autres personnes, j’adore et c’est fait pour ça.

Des bisous à toutes