Hello Girls !
*
Comme promis depuis plusieurs mois et beaucoup demandés par un grand nombre d’entres vous, voici les quelques étapes par lesquelles on passe pour organiser son mariage, je vous livre quelques conseils, et comment j’ai fait pour organiser le mien…
 **
Attention, prenez un thé, des petits biscuits car vous en avez pour l’heure qui suit…

Conseils :
 *
N’hésitez pas à réserver dès que possible les prestataires qui vous tiennent à coeur, c’est-à-dire si vous avez tel traiteur en tête ou tel DJ, pour la simple et bonne raison que vous serez très déçue si celui-ci est déjà réservé pour un autre évènement que le vôtre.
 *
N’hésitez pas à vous procurer un organisateur de mariage, c’est en fait un classeur (vous en trouverez dans le rayons librairies des supermarchés ou chez la fnac) qui recense toutes les étapes à ne pas oublier dans les délais moyens pour s’en occuper avant le jour J, c’est une aide précieuse, croyez-moi.
*

 

 *

La demande en fiançailles :

*
D’après la tradition, votre homme lorsqu’il veut vous demander en fiançailles, il doit d’abord demander votre main à votre papa. Cela était incontournable du temps de nos parents et de nos grands-parents (et avant), mais cette tradition c’est un peu perdue avec les années.
 *
Cependant, cela reste un acte très noble je trouve, car l’homme prend son courage et met déjà un pied dans l’engagement en « affrontant » le père de sa future.
 **
Une fois l’accord obtenu du papa, votre cher et tendre va vous organiser le moment où il souhaite vous demander à vous cette fois si vous souhaitez devenir sa femme.
Une demande de fiançailles est une promesse de mariage dans l’année qui suit (normalement, et en fonction des finances et « obligations » de chacun).
 *
Une fois votre « Oui » prononcé à la mythique question : « Veux-tu m’épouser ? », il vous faudra l’annoncer à votre entourage. Famille dans un premier temps c’est toujours plus logique (si vous vous entendez bien avec eux bien-sûr), vos amis ensuite et le reste de la planète car vous êtes aux anges et voulez le crier sur tout les toits.
 *
Cette annonce auprès des familles se fait souvent lors d’un repas, afin de célébrer cet engagement  pour votre futur union. L’annonce pour les amis est moins traditionnel, mais une fois encore cela dépend de l’attachement que vous avez avec eux. Une soirée très festive peu être organisée, il n’y a pas de règles qui l’interdisent ^^
 *
# Mon histoire :
Mon papa est de la vieille école, et il m’a enseigné cela, du coup, il était évident que Thibault devait lui demander ma main avant de me demander en mariage.
Cela s’est fait lors d’un week-end au ski, à Vichy, nous étions partis avec mes parents le temps de quelques jours, pour profiter d’un spa et d’une journée au ski. Thibault avait fait en sortes de se retrouver seul avec mon papa, afin de lui demander sa permission. Mon père est très proche de Thibault, il l’aime comme son second fils, il était donc évident qu’il lui donne ma main sans hésiter. Malgré cela, mon mari ne faisait pas le fier, cette tradition ne lui a pas semblé si facile ^^
 **
C’est donc le lendemain, lors de nos descentes en ski que Thibault me fit sa demande. Je n’y ai vu que du feu, il m’a bousculé afin que l’on se chamaille dans la neige, puis en tombant (très très glamour avec mes lunettes de ski, ma cote, et j’en passe ^^), il a commencé à me dire toutes ces choses sur nous, sur ce que je lui apporte dans la vie, la place que j’ai pris… et… je l’ai vu chercher dans son gros blouson, et sortir cet écrin, en me demandant si j’acceptais de devenir sa femme…
Dès notre retour chez nous, nous avons organisé un déjeuner avec nos deux familles, afin de célébrer tous ensemble notre engagement. Nous avons fait un message commun à tous nos amis afin qu’ils soient tous au courant en même temps, une fois que nous avions annoncé tout ça aux parents de Thibault.
 *

Le choix de la date

*
Une fois les fiançailles célébrées, la première chose à faire c’est de trouver et de définir la date à laquelle vous allez vous marier.
Cependant, la date peut-être choisie en fonction d’autres critères essentiels, par exemple vous avez une salle en tête et pas une autre, vous pourrez définir votre jour en fonction des dates disponibles pour la location de la salle.
*
# Nous avons choisi le mois de Juin, car nous voulions qu’un maximum de nos invités puissent venir, en juillet et août c’est souvent plus compliqué pour eux car ce sont leur période de vacances et certains se voient décliner l’invitation car malgré qu’ils soient prévenu un an à l’avance (ou 3 mois pour les moins proches), ont des habitudes de congés qu’il est parfois difficile de faire changer et cela se comprend. De plus, nous sommes originaire de Bourgogne, et dans cette région, le mois de juillet/août ne sont pas forcément les plus cléments, on a eut ses dernières années plus de beaux temps en juin et en septembre (oui très étrange et bien chiant mais bon c’est comme ça).
Ce fût donc prévu pour le 07 Juin 2014, nous aimons partir en vacances hors saison car c’est plus intéressant niveau tarif et ne dépendant plus des périodes scolaires, autant en profiter, donc début Juin nous laissait le temps de pouvoir s’organiser juste après, un petit voyage de « Lune de Miel » en attendant notre destination de rêve.
 **

Diffusion de la date choisie

Il est important de prévenir dès que possible les personnes auxquelles il est important pour vous qu’elles soient présentes lors de cet événement (pas par faire-part de mariage, mais divulguer la date). Plus vite vous en parlez, plus tôt la date est  enregistrée et réservée pour cette occasion.
 *
La diffusion peut se faire par différents canaux, et un « Save The Date » est très à la mode. C’est une sorte de faire part qui indique simplement que vous allez vous marier à telle date, et que le faire-part avec les informations importantes telle que l’heure, le lieu, suivront dans les mois à venir.
 *
# Nous n’avons pas fait de « Save The Date », simplement car je n’y avais pas pensé à l’époque, j’avais simplement informé mon entourage, en leur indiquant de bien le répéter et insister sur la date, chaque fois qu’ils en avaient l’occasion, malgré que nous ayons eu à nos côtés toutes les personnes cher à notre coeur, j’aurai dû faire un « Save The Date » afin de ne pas « stresser » sur la mémorisation de la date pour nos invités en attendant le faire-part officiel.
*

 

 *

Le faire-part

*
Votre faire-part se fait en fonction de votre thème, il serait décousu de le faire en couleur sombre, si vous avez choisi d’avoir un thème avec des couleurs claires et pastels ou bien d’avoir un faire-part de couleur rouge si votre thème (donc la décoration de votre salle) est sur votre futur voyage de noce dans les îles.
Votre faire-part est justement là (hors le fait qu’il doit annoncer les informations importantes de votre journée, mais on y revient juste après) pour donner les couleurs de votre journée, en effet, les invités aiment bien (pour certains) connaître le thème ou du moins en avoir un avant goût afin de vous faire honneur en s’habillant dans les tons.
 *
Sur le faire-part, évidement il vous faudra indiquer le jour du mariage, l’heure à laquelle ils sont attendus à la mairie, vos coordonnées pour vous répondre, la mention : « réponse souhaitée avant le … », pourquoi pas un plan d’accès à la salle, mairie etc… et pour certains il faudra ajouter un petit carton supplémentaire qui indique que la journée se poursuivra autour du diner et de la soirée. Pour les autres uniquement que vous les attendez pour trinquer au lieu indiqué.
*

Religion, Athée, Lieu de culte ou simplement à la Mairie

 ***
Je n’ai aucun conseil à donner, je pense que si vous êtes fiancés à l’heure qu’il est, vous avez déjà parlé de cette partie indispensable dans le mariage.
# Pour notre mariage : Chrétienne depuis toujours, j’espère un jour être pieuse, mais aujourd’hui j’en suis encore loin. Cependant, il était évident pour moi de me marier à l’église afin que notre union passe devant Dieu.
Mon mari, malgré qu’il n’est pas trop d’avis sur l’existence de Dieu, a trouvé évident de suivre mes croyances, sachant que lui, n’avait pas d’avis sur le sujet. Le débat n’avait pas lieu d’exister en fait, ce fut une évidence ^^
*

 

*

Définir un budget maximum

*
C’est une étape importante, que ce soit vous ou vos familles qui financiez le mariage, il faut en discuter et établir un budget maximum par thème. En effet c’est difficile de sortir un chiffre comme ça pour la totalité du mariage. Il vaut mieux d’abord définir les sommes que l’on accepte de débourser pour chacun des prestataires. Ensuite faire le rapport total et ré-évaluer si la somme totale dépasse de bien trop ce que votre épargne/budget le permet.
 *
Ce qu’il faut que vous ayez en tête, et ce n’est pas négligeable, on parle de coût du mariage, on entend toujours que c’est très élevé, que les sommes dépassent parfois l’entendement, c’est vrai que misent bout à bout, à la fin des 1an/1an et demi de préparation cela fait une SOMME. Mais en réalité, l’a sentez-vous réellement passer?
 *
Et bien pas tellement ! Pourquoi? On dit qu’il faut minimum un an pour organiser et préparer son mariage, et bien c’est le temps que vous avez pour payer. Les prestataires vous demandent souvent des acomptes, des paiements au fur et à mesure que le temps avancent. Ce qui signifie que si vous vous y prenez « bien », vous n’aurez jamais à payer deux prestataires en totalité ni en même temps.
 *
La petite astuce pour les budgets serrés : à chaque mois, son prestataire
 *
Par exemple, vous allez réserver votre salle, vous allez avoir un acompte de 30% à lui verser le 01/03/N-1, et vous convenez d’une seconde date pour le reste de la somme.
vous allez réserver votre DJ, vous allez lui verser un acompte de 30% le 01/04/N-1, vous conviendrez avec lui, d’une seconde date pour le reste de la somme qui sera un mois différent que le versement de celui de la salle.
et ainsi de suite…
 *
Mon conseil :
Faites une « cagnotte », de toutes les « fin de sommes » à verser, afin de pouvoir tout payer le lendemain du mariage, ce qui vous permettra aussi de garder le « pouvoir » sur vos prestataires afin que ceux-ci ne fassent pas une prestation médiocre car ils n’ont plus rien à perdre, ils ont déjà été réglés en totalité.
 *
# Pour notre mariage, nous avons toujours payés les acomptes comme je vous l’expliquais, à chaque  mois : son prestataire. Ce qui nous a vraiment permis de moins sentir les dépenses, et ainsi continuer de vivre pendant ces 16 mois de préparation.
*

Définir le thème / couleur

 *
Une étape cruciale pour pouvoir choisir ensuite tous les éléments de votre mariage comme le lieu où vous célébrerez votre fête. Les couleurs de votre faire-part, les tenues de vos témoins, le style de vos tenues à vous également.
 *
En effet, si vous voulez un thème « champêtres », une idée de célébrer votre vin d’honneur dans un champs est une idée sublime, ou de faire le repas sous des chapiteaux et non pas dans une salle des fêtes lambdas.
 *
Le thème est propre à chaque couple, il peut définir un trait de leur personnalité (romantisme, loufoque…), une passion commune (les voyages, le sport, le cinéma, la musique, la nature…), leur job (bibliothécaires, opticiens, professeurs…) etc. Il se doit d’être à leur image, et non un copié/collé d’une autre cérémonie, quelques choses dont ils ont toujours rêvés ou auquel on les imagine bien.
 *
Il y a l’appellation du thème et sa mise en scène. Ces deux choses sont très différentes. La mise en scène relève vraiment de l’imagination et de la personnalisation des mariés, le « nom du thème » est commun à beaucoup de personnes.
 *
#  Pour notre mariage : nous avions choisi le thème : « Romantisme », car c’est un fort trait de ma personnalité, je suis très fleur bleue, naïve, aimant faire plein de jolies surprises à mon Amoureux. J’aime d’ailleurs plus en faire qu’en recevoir, parfait pour lui vous me direz ^^
 *
Je voulais un mariage de princesse, un mariage tout de blanc et de rose pâle, des bougies, des guirlandes illuminées, une ambiance qui nous transporte, comme dans un comte de fée.
*

Trouver le lieu

*
Il faut s’y prendre rapidement, et oui, les mariages sont à 90% célébrés entre mai et septembre, et les meilleures salles de réceptions sont très très rapidement réservées.
 *
Que ce soit dans une salle des fêtes, dans un relai, un château, une plage privée, une résidence louée, un domaine et j’en passe, si vous savez déjà où vous rêvez de vous marier, réservez dès que possible. Au risque que la date convenue pour votre mariage soit déjà prise, et soit vous devrez la changer, soit changer vos projets pour la salle. Dans les deux cas, cela ne fait jamais plaisir.
 *
# Pour notre mariage : c’est bien un des points que j’ai trouvé le plus difficile. J’ai rarement assisté à des mariages aux alentours de chez nous, ce qui faisait que je ne connaissais aucune salle. Je savais ce que je voulais, et surtout ce que je ne voulais pas, mais à part toutes les visiter, je n’avais que très peu d’option.
Le peu que j’ai pu visiter ne me plaisaient pas du tout, elles faisaient vraiment salle des fêtes, d’école, ou de comité de chasse.
Mon mari et ma maman m’ont parlé d’une salle de réception qui venait d’être racheté par la Mairie mais qui à la base était une salle à un particulier. Du coup, niveau tarif elle était abordable, et le cadre se rapprochait de mes idées. Cependant, je leur ai fait complètement confiance, puisque je n’ai regardé que les photos sur le site internet, et je n’ai pas demandé à aller la visiter. De toute façon, il ne restait plus que celle-ci dans mes critères de beauté et de budget lol.
 *
Je l’aurai découverte uniquement, la veille du mariage. Oui, oui… Je n’étais pas stressée comme mariée ^^
*

Le traiteur

*
Un choix crucial est à faire, que ce soit buffet froid, chaud à se servir seul ou des plats servit à table, le choix de celui qui va vous faire votre repas est important. C’est à croire que les invités ne viennent que pour manger, car croyez-moi, ils vont y aller de bon train sur les critiques des plats, ils sont très à cheval sur ce point. Sachez plusieurs points sur le traiteur, vous pouvez demander à assister à la préparation d’un mariage qu’il organise, afin de voir comment il travaille et ainsi pouvoir gouter quelques mets qu’il sert lors du vin d’honneur ou bien demander à ce qu’il vous fasse  quelques plats que vous souhaiteriez et vous les dégustez chez vous tranquillement afin de pouvoir prendre votre décision.
 *
N’hésitez surtout pas à vous renseigner sur la réputation du traiteur, à demander à assister à une partie de sa prestation, voir des photos de ses réalisations, et surtout les gouter. Ce n’est pas que dans les films croyez-moi.
 *
Concernant les choix des plats, ce que je peux vous conseiller, rester dans du général (sans partir sur de la « bonne franquette » hein « ), mais j’ai pu remarquer et les traiteurs vous le diront, quand ça sort trop de l’ordinaire « gratin dauphinois », « pain surprise », « verrines saumon avocat » (j’exagère que très peu), les invités ne goûtent même pas et n’hésitent pas à laisser dans l’assiette votre poêlée de légumes, vos verrines betterave/radis ou encore vos brochettes apéritives sucrées/salées. Malheureusement, malgré que les mentalités tendent à évoluer et à s’ouvrir sur la nouveauté culinaire des saveurs, la majorité reste sur leur position avec les classiques et ne testent même pas, alors qu’ils ne payeront pas plus cher hein lol.
 *
Donc ne vous tracassez pas de fou pour l’élaboration d’un menu qui sorte de l’ordinaire, il y a fort à parier que vous aurez beaucoup plus de « déception » que « d’agréable » retour sur l’originalité.
 *
Idem pour le côté alcool, même si vous prévoyez un apéritif unique genre à thème : par exemple sur les « îles » et que vous faites un ti’punch pour tout le vin d’honneur, n’oubliez pas quelques bouteilles d’alcools traditionnels, comme une bouteille de ricard, une de whiskies, une de vodka… Les anciens apprécieront cela et ça vous évitera des remarques désobligeantes sur la diversité de l’apéritif.
 *
En ce qui concerne le repas, c’est vous qui voyez quels vins accompagneront les étapes de votre menu.
 *
Si je peux vous donner un conseil pour le champagne, ne faite pas servir des magnums sur chaque table pour les invités, réservez-les uniquement pour le spectacle lors de la traditionnelle fontaine de champagne (verres empilés où les mariés versent le champagne sur le sommet jusqu’à remplir la totalité de la pyramide). Chaque table va ouvrir la bouteille pour se resservir un verre de champagne mais tous les convives de la table ne se resserviront pas forcément, et si c’est une grosse bouteille vous risquez d’avoir beaucoup de perte. Alors quand on voit le prix d’un magnum de champagne, c’est dommage ^^
 *
Concernant : « l’after », et oui, même lors d’un mariage il y a ce que l’on appelle « l’alter », c’est le moment où les plus fifous dansent encore, et aiment accompagner leur déhanché d’un peu d’alcool, et ils apprécient énormément la simple et traditionnelle bière, soit en tireuse pour le « kiff » ou e bouteille en livre service, vos convives adoreront. Le jet27 aussi fait fureur passé une certaine heure. Cela évite les alcool trop fort et les risques d’accidents pour ceux qui rentrent ensuite ou d’avoir trop de malades à la fin de la soirée.
 *
Un petit plus aussi, renseignez-vous, mais certains traiteurs proposent aussi des rafraîchissants pour la fin de soirée comme un stand de glaces, les candy-bars pour aller grignoter en dansant, cela fait fureur également.
 *
Sachez également, que vous n’avez aucune obligation de prendre l’alcool avec le traiteur, vous pouvez vous fournir ailleurs, c’est souvent le cas pour le champagne et la bière de fin de soirée.
 *
Le traiteur est vraiment une étape importante, et un point à ne pas négliger, de même pour le lendemain, et oui, ne l’oubliez pas celui-là, le lendemain c’est aussi un moment incontournable et que l’on apprécie fortement. Souvent seuls les proches sont conviés, les très proches je parle, où ceux qui ont pris un logement pour pouvoir assister à votre union. Vous n’avez pas d’obligation de réinviter la totalité de vos convives malgré qu’il est partager avec vous le dîner de la veille.
 *
Lors de ce « lendemain », faite simple, c’est très bien, les buffets froid classique ou les brunchs sont très appréciés. Quelques choses où chacun se lèvent pour aller faire sa petite popote. Les restes du vin d’honneur (s’ils sont encore frais) peuvent également être représentés sans problème. Ainsi que les restes d’alcool entamés la veille feront l’affaire.
 *
# Pour notre mariage : Nous avions choisi un traiteur qui proposait une prestation intéressante.
Je vous explique :
Souvent les mariages étant en été, période assez chaude, les convives arrivent assoiffés après les cérémonies. Du coup une des astuces de notre traiteur était d’attendre nos invités avec une trentaine de sirops à l’eau afin de les désaltérer avant que le début du vin d’honneur alcoolisé. Cette astuce évite (du moins retarde ^^) d’avoir des invités qui se précipitent sur l’alcool par grosse soif et donc le risque de les retrouver en état d’ébriété trop rapidement ^^
Ensuite, nous avons pu lancer le vin d’honneur, avec pleins de différentes verrines, et une animation cuisine en live avec un cuisinier qui préparait devant nos yeux des gambas flambées au whiskies.
Nous avions choisi un alcool unique : la soupe champenoise et 5 bouteilles d’alcools traditionnels pour ceux que nous savions qui ne supportaient pas le champagne.
A suivi ensuite le repas, entrée, trou bourguignon, plat : le tout servi à l’assiette et à table.
Le fromage accompagné de salade servi d’une part à l’assiette puis qui se complétait en buffet afin d’éviter les gâchis, car il est difficile de choisir trois fromages à l’assiette au vue des goûts très divergents concernant celui-ci.
Nous n’avions pas voulu de pièce montée, mais une pyramide de macarons, accompagnée de  d’un wedding cake de deux sortes de gâteaux (tout chocolat et tuti-fruiti) et différentes verrines sucrées, des minis pâtisseries (éclairs café, chocolat, tartelette fraise, mini paris-brest etc).
Le vin et l’eau quant à eux étaient servi à discrétion, c’est à dire que chaque fois qu’une bouteille était vide, elle était remplacée par une pleine (tout cela compris dans la formule du traiteur).
 *
Vers 2h du matin, le stand de glaces a été mis à notre disposition fin de nous rafraîchir en dansant, nous devions avoir les bières également avec notre traiteur, mais nous avons eu le droit à une mauvaise surprise de sa part… et oui, les aléas d’un mariage…
 *
Nous avions pris le champagne par nos propres moyens grâce à une occasion qu’avait nos parents.
 *
Le lendemain, nous avions conviés nos proches, afin de nous retrouver en petit comité et pouvoir plus profiter de chacun. Ce fut lors d’un buffet froid que nous avons pu nous remémorer les souvenirs de notre si belle journée d’union.
*
oui, le champagne, moi j’aime bien ^^

 

 

très déçue de mon weeding cake, il est minable !
*

Le photographe / Le cameraman

 **
Hors le fait de choisir ce prestataires dans les premières étapes de votre mariage, le fait de bien regarder son site internet pour voir si les clichés vous correspondent, les formules qu’il a, et peut-être réussir à négocier d’avoir toutes les photos pour quelques euros de plus et pas de devoir en sélectionner qu’une pacotille sur les centaines qu’il aura prises.
Je tiens à vous donner quelques petits conseils qui me semble important pour avoir des photos de tous vos convives.
 *
Privilégiez le fait de faire vos photos de couple un jour avant ou quelques jours après le mariage mais pas pendant. C’est un temps long, qui ennuis vos convives, et vous fait perdre du temps avec eux, déjà que la journée va passer extrêmement vite alors si vous vous éclipsez une heure pour faire des clichés qu’à deux, c’est une heure en moins de partage avec vos proches.
Surtout qu’après vous n’avez pas fini les photos, il faudra faire les photos avec vos proches. Photos de famille, avec les parents, les beaux-parents, juste les témoins, les groupes d’amis différents, les grand-parents, les frères et soeurs etc etc… D’ailleurs pour que tout soit fluide, n’hésitez pas à établir une liste par ordre d’importance des personnes que vous voulez voir appeler pour faire une photo avec vous, ensuite vous chargez une personne de faire venir au tour à tour les noms que vous avez noté, ce qui évite de les chercher partout, de courir après papa parti boire un coup, sa meilleure amie parti s’occuper de changer les fesses de sa petite etc etc ^^
De même, qu’il est vraiment sympa d’établir un trombinoscope avec tous les membres importants que votre photographe doit reconnaître pour les photos (mère, père, frère, soeur, témoins) afin qu’il sache que quand vous êtes avec ces personnes il faudra vous mitrailler de photos ^^
 *
# Pour notre mariage : je n’avais pas pensé à faire un trombinoscope ni même d’établir une liste avec les personnes a appeler pour faire des photos avec nous, ce qui a fait deux regrets pour ma part. Le premier c’est qu’en plein milieu d’une conversation avec un proche j’étais appelé pour faire une photo, donc c’était décousu d’organisation, je n’ai pas aimé, et le second, le pire pour moi, c’est que je n’ai pas de photo naturelle ou même posée avec uniquement ma maman, et ça je suis très triste car elle est si importante pour moi. Enfin, ne reproduisez pas mes erreurs, si vous ne souhaitez pas avoir de fâcheux regrets…
*
*

La robe

*
L’étape tant attendue pour nous les futures mariées hihi
Alors là, c’est à l’appréciation de chacune, et aux goûts de chacune surtout. Mais si je peux vous donner quelques conseils :
  • Ne vous arrêtez pas à celle de vos rêves, car croyez-moi, 99% du temps, quand on accepte d’essayer des modèles auquel on avait pas pensé, c’est ceux qui nous vont le mieux, et oui il y a une différence entre nos rêves et notre morphologie.
  • Privilégier ce moment avec votre maman et/ou vos demoiselles d’honneurs. Si possible les deux car votre maman est certes la personne avec qui (en général hein) on veut partager ce moment de princesse mais elle a surement aussi des goûts plus « passés » si je puis dire.
  • N’allez pas choisir votre robe plus d’un an à l’avance, car en un an, la silhouette peut changer et vos goûts surtout aussi.
  • 8 mois c’est suffisant pour passer commande, cependant, vous pouvez commencer à regarder et essayer 10 mois avant, je vous conseille vers octobre car vous avez le choix sur deux collections, celle qui arrive et celle qui vient de « passer », le choix est donc plus grand et c’est appréciable.
  • Pensez à votre coiffure, ne prenez pas une robe juste pour la beauté du dos nu si les cheveux attachés ne vous vont pas. C’est tout bête mais pas négligeable ^^.
*
# Ma robe : j’ai commencé les repérages en juillet 2013 (je me mariais en juin 2014), les essayages en septembre 2013, puis j’ai passé commande fin octobre 2013.
J’avais toujours eu envie d’une robe de princesse, bien meringue, bien imposante… Puis finalement, cela ne me mettait pas du tout en « valeur », les robes sirènes rendaient très bien également, mais je ne souhaitait pas, cela changeait vraiment trop du rêve que je mettais créer durant toutes ces années, et malgré que je trouve les mariées magnifiques dans ces robes, je voulais pour cette journée unique, une robe unique, que je ne pourrai jamais remettre tellement elle faisait robe de mariée. Les robes sirènes (pour moi, et je parle bien pour moi) pourraient se remettre lors de grandes occasions, comme le baptème de son enfant, une soirée mondaine (si seulement je pouvais en vivre tient ^^), un cocktail classe… Vous voyez ce que je veux dire, du coup, mon choix s’est porté sur une robe bustier en dentelle avec de la tulle et des paillettes, oui oui, des paillettes tout plein ^^
J’avais une traine, un voile et un cerceau sous ma robe. Autant vous dire que j’avais la panoplie quoi ^^
 *
Mon mari n’a pas vu ma robe avant mon entrée dans l’église, en effet, j’avais une robe blanche courte et serrée pour la mairie, style tailleur, que j’avais trouvé chez zara. J’ai été me changer pendant que nos invités se plaçaient dans l’église, puis je suis arrivée une fois que mon mari était lui aussi rentrer sur la musique que nous avions choisi pour les témoins, lui et sa maman, son papa et ma maman.
 *
Puis nous sommes entrés mon papa et moi, sur la traditionnelle musique de mariage, comme dans les films… ^^
*

 

 *

Le DJ

*
Elément clé pour une fête réussie, le choix ne se fait pas à la légère.
Pour une soirée qui vous correspond le mieux n’hésitez pas à :
  • faire une playlist de toutes les chansons qui vous tiennent à coeur et dont vous souhaitez danser dessus pendant la soirée
  • à l’inverse faire une blacklist de toutes celles que vous refusez catégoriquement d’entendre, ainsi que le genre de musique qui ne vous convienne pas pour votre soirée
  • déterminer des ambiances pour les différents moments de la journée (vin d’honneur, musique de fond durant le repas…)
  • les animations que vous souhaitez et que vous ne voulez absolument pas, le DJ doit en être informé afin de faire barrière aux demandes de vos convives.
  • faire un récapitulatif détaillé de quelle musique doit passer à quel moment important, il vaut mieux être trop précis que pas assez, par exemple, quelle musique vous souhaitez pour l’installation des convives à table, celle sur laquelle vous allez entrer dans la salle, celle de votre ouverture de bal etc.
 *
# Pour notre mariage : Nous avions fait une playlist et surtout une blacklist qui comprenait tout types de slows, de valses, d’accordéon, de Patrick Sébastien etc.
Alors oui, Mamie a demandé une valse et ça lui a été refusée, car mamie est vraiment gentille mais une fois sa valse terminée elle va aller se coucher et en attendant que son moment de gloire se fasse, tous mes invités se seront carapatés dehors pour aller s’en griller une, ou auront eu le coup de mou de milieu de soirée, idem pour les slows, désolée aux amoureux mais nous ne voulions pas casser l’ambiance, c’est souvent le moment où pour certains c’est le choc du : « et moi, je vais trouver l’amour quand? », non, nous ne voulions pas de moment de déprime, de coup de mou, on célébrait notre amour, notre union, on voulait uniquement faire la fête jusqu’au bout petit matin, et ça a été le cas ^^
Après chacun est libre de faire ce qu’il veut mais pensez bien à tout ces aspects, et surtout pensez à vous, c’est votre journée/soirée.
*
 *

La décoration / le thème

*
Vous avez une panoplie de possibilités, que ce soit en lien avec votre boulot, votre passion, votre plus beau voyage, un rêve, une ambiance qui vous tient à coeur.
Je vous conseille de regarder sur le célèbre site « Pinterest » et de vous faire des tableaux afin de vous aider à mettre en image ce à quoi vous rêveriez pour cette journée.
 *
Il est aussi de plus en plus fréquent de faire appel à une décoratrice qui suivra à la lettre vos désirs mais qui est professionnelle et pourra vous conseiller et vous orienter sur certains choix.
 *
La décoratrice peut se charger d’énormément de choses, comme les croquis et la mise en place de la salle la veille, vous louer la décoration (ce qui vous évite d’investir dans les achats de 20 centres de tables dont vous ne saurez quoi en faire une fois le mariage terminé), s’occuper des fleurs et de la compositions, des dragées, du livre d’or, des marques places, plan de table, bouquet de la mariée et des demoiselle d’honneur, des animations en sortie d’église (confettis, lâché de colombes ou de ballons), ça peut vraiment être une aide précieuse et un gain de temps, car elle regroupera plusieurs tâches et vous, vous n’aurez qu’elle en interlocutrice.
 *
# Pour notre mariage : j’ai fait appel à une décoratrice, je lui ai donné toutes mes directives, elle m’établissait des croquis de mes tables et je lui faisais changer ou je validais si cela me correspondait. Elle s’est occupée (sous mes goûts) des fleurs, de mon bouquet, de celui de mes témoins, des animations durant les photos, des confettis en sortie d’église, de l’animation en lumière lors du gâteau, j’ai choisi auprès d’elle mon livre d’or, elle m’a créée mon plan de table, on a fait un photo boots, mes marques places, mes faire-parts, mes remerciements, mon urne, ma décoration de salle… Bref vous l’aurez compris, je suis passée par elle, en prenant la formule « tout inclus » à 1000€ pour avoir toutes les prestations. Je n’ai absolument rien rajouter ni pour les achats de fleurs, accessoires du photo-boots, la décoration de la salle etc, tout était compris dans le prix de la formule. J’étais sereine, j’avais juste à expliquer ce que je voulais, donner mon feu vert sur ses propositions et tout se faisait. Je ne regrette vraiment pas ce service, puis entre nous, je ne suis ni créative, et à l’époque je faisais les aller-retours à Paris matin et soir et je n’avais absolument pas le temps et encore moins l’énergie pour m’occuper de tout.
*

 

le cadeau que nous faisions à nos invités filles

 

le cadeau que nous avons fait à nos invités garçons

 

la décoration de nos tables

 

la table de Thibault et moi

 

 

 

 

 

la salle de mon amie

 

ma salle lors de mon mariage
*

Les fleurs

*
Elles devront être en harmonie avec votre décoration et votre thème, et surtout faite attention à la saison à laquelle vous vous mariez, car toutes les fleurs ne sont pas disponibles en même temps et vous risquez soit d’être très déçue de devoir changer ou vous allez les payer un beau billet car il faudra les faire importer et c’est aussi à vos risques et périls pour la qualité…
*

*

Les superstitions

*
Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a des « règles » ou plutôt des superstitions à respecter dans l’élaboration d’un mariage…
Je vous rappelle les 3 plus courantes :
  • la mariée ne doit pas dormir avec son futur la veille de leur union
  • la mariée doit avoir un « objet » neuf, un prêté, un vieux et un bleu sur elle le jour de son union
  • le futur mari ne doit découvrir la robe de la mariée que le jour J.
*

Les indispensables

*
Dragées :
Vous avez plusieurs possibilités, soit les traditionnels au chocolat ou aux amandes (essayez de les prendre dans les couleurs de votre thème), soit plus originaux comme les m&m’s personnalisables sur leur site internet.
 *
Les dragées se donnent aux invités du vin d’honneur et du diner, cependant n’oubliez pas de les distribuer aux convives du vin d’honneur au moment de leur départ (oubli tr!s fréquent, je sais de quoi je parle ^^)
Vous pouvez également les mettre en libre grignotages sur les tables, ce qui évitent à vos invités de devoir ouvrir leur contenant, ainsi ils vont pouvoir conserver vos dragées en souvenir chez eux.
 *
# Pour notre mariage, nous n’avions donné des dragées qu’aux invités du vin d’honneur afin qu’ils puissent repartir avec un souvenir de notre mariage, nous avions mis en libre-dégustation sur chaque table des dragées et nous avions offerte petits cadeaux personnalisés en guise de souvenir (les femmes avaient un petit savon en forme de rose, et les hommes avaient un bouchon en acier  en forme d’oiseau pour leurs bouteilles de vin entamées). Nous souhaitions des petits cadeaux dont ils pourraient se servir plusieurs temps après le mariage afin de se rappeler de cette journée.
 *
Livre d’or :
Vous en trouverez un peu partout, pas besoin de prendre un spécial mariage, mais simplement un livre avec un couverture qui vous plaise.
Laissez-le en libre accès, et bien visible afin que vos invités n’oublient pas d’aller vous laisser un petit mot, si vous pouvez lui trouver une place où vous êtes sûr que chaque invité va passer à côté c’est parfait. Comme sur un stand avec une seconde animation (comme un photo-boots etc) qui va attirer vos convives et en profiterons pour vous laisser quelques écrits.
 *
N’hésitez pas, surtout, à le faire tourner sur les tables lors du repas, cela les occupera lors des « entractes » ou dans l’attente des animations/des plats ou tout simplement, ils prendront une grande partie de rigolade à la table en vous laissant des âneries.
 *
Plan de table :
C’est bien là, une des parties les plus compliquées dans la préparation d’un mariage, que ce soit la disposition des tables (en « U », en tables rondes ou carrés individuelles) le plan de table, dès que vous avez toutes les réponses, attelez-vous à le mettre en place, il y a toujours une personne très compliquée à placer et qui suscite de nombreux changements dans ce que vous pensiez être évident.
 *
De plus, vous devrez réfléchir au fait de diner avec vos témoins à la même table ou si vous préférez diner qu’entre époux afin de pouvoir être libre de quitter la table dès que vous allez être sollicités (soit 90% du temps). Ce qui évite les espaces vides entre vos invités que vous devrez laisser très souvent au cours de la soirée.
 *
# Pour notre mariage, nous avions choisi des tables rondes de 8 personnes (dont nous adaptions le nombre en fonction des affinités, parfois il y a avait des tables de 6 par simplicité, nous ne souhaitions pas nous prendre la tête sur le plan de table), et nous avions une table de jeunes mariés, mon mari et moi, afin de pouvoir aller et venir comme bon nous semblait sans avoir l’impression d’abandonner nos amis qui nous entouraient lors du diner. Nous avons trouvé cela plus agréable et plus pratique pour tous.
 *
Marque place :
Ce n’est pas une obligation mais cela reste très fréquent, une fois le plan de table établi et en  placé en évidence à l’entrée de votre salle, vous pouvez soit attribuer les places de chacun à table soit laisser vos convives se placer où ils le souhaitent sur la table qui leur ait consacrée. C’est vous qui choisissez.
 *
L’urne ou la liste de mariage :
C’est selon vos préférences, certains désirent partir en voyage et donc recevoir une contribution pour leur destination, et d’autres auront besoin de présent bien précis pour compléter leur maison.
L’un ou l’autre vous devez « prévenir » vos convives par le biais de vos témoins, familles, de ce que vous désirez pour votre mariage. Ce n’est pas déplacé, ne vous inquiétez pas, les invités attendent justement vos « souhaits » afin de vous faire plaisir.
 *
L’ouverture de bal :
C’est vous qui choisissez encore une fois, ce qui vous ressemble le plus, avant le dessert ou après, une danse avec votre époux classique et magnifique ou bien quelques choses de plus foufous. La seule chose à retenir est que vous devez vous sentir bien et capable de danser sans stress.
 *
# Pour notre mariage : j’ai ouvert je bal avec mon papa sur une chanson qu’il avait choisi, puis ensuite il m’a donné à mon mari sur une autre musique qui s’est vite coupée afin de faire place à une flash dance que nous avions organisée avec tous nos témoins pour ensuite finir en fiesta et inviter tous nos convives à nous rejoindre sur la piste. C’était fou.
*

 

 

oui j’étais vraiment très émue à notre mariage, en fait, mes proches m’ont fait pleurer 90% du temps

 

 *

Les alliances

*
Cette étape se fait environ trois mois avant le Jour J, n’hésitez pas à aller essayer des modèles en bijouterie, de vous renseigner absolument sur toute la bague (nombre de carat, taille, clarté, diamètre etc) et ensuite de regarder sur les sites en ligne tel que Maty car vous trouverez beaucoup de code de promotion sur les sites internet que vous n’aurez pas en magasin.
 *
# Pour mon alliance j’avais fait trois bijouteries, afin de bien comprendre comment était confectionné le genre de bague que je voulais, j’ai tout noté, et j’ai regardé sur le site de Maty, j’ai appelé un télé-conseiller et je lui ai demandé si telle bague avait bien tous les critères suivants, une fois renseignée grâce à lui, j’ai pu la commander sur le site et bénéficier d’un code promotion que j’avais trouvé sur le net, j’ai économisez plus de 300€ sur ma bague, ce qui n’est pas négligeable, nous serons d’accord.
*
 *

Les témoins

 *
Bien-évidement ce choix est à faire dans les premiers mois de vos fiançailles, en effet, vos témoins auront un rôle important à jouer durant l’année de vos préparations ainsi que le jour J (j’ai déjà fait un article sur le rôle des témoins).
*

Les personnes en charge de..

*
Vous allez passer un an (voir un peu plus) à organiser votre mariage, un an de stress pour beaucoup, de doutes sur vos choix, d’hésitations pour satisfaire tout le monde, et le jour J arrive… Il est temps de profiter au moins un minimum de cette fabuleuse journée qui vous attend.
Pour cela, désigner quelques personnes qui seront en charge de certaines tâches, rassurez-vous, vos proches vont adorer se sentir utiles et sentir que vous leur faite confiance. Cela peut inclure d’apporter les alliances à l’église lors de l’union, d’installer les convives, de se charger d’appeler les invités pour passer aux photos avec les mariés, de regrouper tout le monde pour la photo de groupe ou pour passer à table, d’installer le candy bar (un exemple comme ça) à une heure précise là où vous le souhaitez… etc etc.
 *
Il n’est pas obligé que ce soit uniquement les témoins qui s’occupent de tout cela, au contraire, vous pouvez déléguer à d’autres de vos proches afin justement qu’ils se sentent important malgré qu’il n’est pas une place d’honneur.
 *
Surtout, bien informer à plusieurs reprises et bien clairement ce que vous attendez de chaque personne. Sans leur donner des ordres, laissez leur toujours le choix d’accepter ou de décliner ce que vous souhaiteriez qu’ils fassent pour vous, en effet, parfois c’est jute qu’ils ne s’en sentent pas capables, alors rien ne sert de les angoisser et qu’ils se loupent, autant demander à une autre personne.
*

Le planning de la journée du mariage

*
Surtout, n’oubliez pas d’en faire un, et de l’envoyer par mail aux personnes clés de cette journée, en notant toutes les étapes par ordres chronologiques.
Il faut l’envoyer aux témoins, parents, et personnes en charge de…
Ainsi, ils auront une ligne directive pour la journée ce qui les rassurera, car ils ne sont pas censés savoir ni se rappeler (c’est aussi un jour unique pour eux) exactement tout ce que vous avez en tête, le fait que tout soit écrit et qu’ils puissent le relire plusieurs jours avant, la veille ou même le jour J les rendra plus efficace et moins paniqué.
De plus, c’est d’une grande importance concernant la place que vous laissez à vos convives pour les animations surprises, les discours, etc. Vous établissez votre planning, en laissant des trous aux moments que vous souhaitez dans la journée ou la soirée en indiquant bien que cet espace est réservé aux surprises. Comme cela, malgré que ce soit une surprise, vous n’avez pas votre programme de décalé, et vous gardez un contrôle sur votre journée.
Il faudra bien veiller à l’envoyer au moins un mois et demi à l’avance afin que vos proches puissent prévoir de quoi combler ces fameux « trous », et croyez moi ils n’attendent que ça, et vous ne pourrez pas éviter les surprises alors autant leur prévoir une place déjà défini ^^
 *
Voir paragraphe « les animations » pour un petit passage à ne pas négliger lors de votre envoi du planning et vos souhaits sur les « trous » que vous laisserez volontairement.
 *

La coiffure / Le maquillage

*
Pour la coiffure et le maquillage tout dépendra de votre style quotidien.
La coiffure doit s’adapter à votre robe, si vous avez un dos nu, essayez (à mon goût) d’avoir une coupe en hauteur, afin de dégager votre joli dos nu. Le contraire serait dommage car il serait caché et le dos nu n’aurait plus grand intérêt, ou bien de faire un mouvement qui emmènerait vos cheveux sur le devant de vous.
Si vous avez une robe bustier par exemple, les cheveux détachés seront (à mon goût) parfaits, après tout dépendra de ce qui vous va au visage, ne l’oubliez pas quand vous choisirez votre robe de mariage.
 *
Pour les essais coiffure, sachez que les essais sont payants, même si à la fin de votre rendez-vous rien ne vous a plu et que vous repartez bredouille. C’est un des choses qui chiffre vite je trouve pour pas grand chose.
 *
Munissez-vous de photos afin de bien montrer à la coiffeuse ce que vous souhaitez, et essayez de faire vos premiers essais 4 mois avant. Et oui, le temps d’avoir un rendez-vous et de trouver la coiffeuse qui fera votre bonheur croyez-moi, cela peut prendre du temps.
 *
Concernant le maquillage, il est souvent dit de ne pas oser un changement pour notre mariage. Si vous avez l’habitude de vous voir avec un maquillage prononcé ou inversement, ne changez pas trop cela, en effet, si vous vous maquillez quotidiennement ainsi c’est que vous vous trouvez jolie comme cela, alors pour votre jour à vous, il ne faut pas vous sentir mal à l’aise, moins attirante et ne pas aimer votre tête sur les photos ensuite. C’est votre jour, alors surtout vous devez vous sentir VOUS. Et ce malgré qu’on vous répétera que lors de son mariage on doit avoir un maquillage naturel. Non, on doit avoir la maquillage dans lequel on se sent belle, point !
 *
# Pour notre mariage : j’ai littéralement galéré et passé un budget monstre dans les essayages de coiffures. Je voulais quelques choses de simple, de sophistiqué, les cheveux lâchés et aucunes coiffeuses n’avaient l’air d’avoir envie de faire quelques choses de simple, sincèrement, je les aurais étripées si j’avais pu. Elles me faisaient des zigouigouis à tout va dans mes cheveux, des houppettes trop bizarres, bref c’était l’angoisse, j’ai bien faillit me coiffer seule pour mon mariage.
J’ai trouvé 2 jours avant en allant chez Dessangle me refaire mes mèches blondes, deux épingles  et un diadème dans mes cheveux et le tour était joué, c’était pourtant pas si compliqué…
Concernant le maquillage, j’ai fait appel à ma belle-soeur qui est une pro du maquillage, elle me connaissait, savait comment je me maquillais, et a assuré comme toujours. C’était léger, plutôt naturel, avec un rouge à lèvre rosé et mat. C’est mon style au quotidien, je ne charge pas mes yeux à part pour les grosses soirées et encore.
*

 

 

 *

Les animations

*
Un des derniers points que nous évoquerons lors de cet article, et pas des moindres, les animations du mariage.
Tout doit être fait en fonction de vos goûts encore une fois, aucune animation ne doit être organisée si on sait qu’elle va vous mette mal à l’aise, que vous n’allez pas les trouver drôle ou pire encore inappropriées selon vos coutumes.
Alors là encore, on hésite pas, on fait un petit récap que l’on joint lors de l’envoi par mail du planning de la journée, en notant les animations que VOUS avez prévu (si vous en avez prévu), et celle que vous ne souhaitez pas du tout que l’on vous organise (jarretière, certains jeux, etc). De même, n’hésitez pas à informer vos proches sur le nombre de discours à ne pas dépasser, c’est très émouvant mais parfois on en voit défiler à n’en plus finir et cela met un coup de fatigue à toute la salle. Demandez à ce qu’il y est uniquement les personnes auxquelles vous avez envie/besoin d’entendre ce qu’elles ont à vous dire pour cette occasion mais demandez à limiter pour les autres quand vous le pouvez. Et surtout ne vous laissez pas envahir car si une personne commence à prendre la parole sans y être programmée, cela va inciter deux ou trois autres à se chauffer pour en faire également. Malgré que cela parte de la meilleure intention du monde, c’est parfois long…
Mettez en place plutôt un coin « confessionnal » avec une personne en charge de filmer les messages que certains proches voudraient vous faire, déjà c’est plus intime et les personnes se confieront peut-être plus facilement et en plus, le souvenir des quelques années sera vraiment exceptionnel.
 *
Quand faire vos animations? C’est à vos goûts, vous pouvez les commencer dès la sortie de l’église avec un lâché de ballon par convives pour faire une jolie photo, pendant le vin d’honneur, vous pouvez en disposer par ci par là pour occuper vos convives pendant que vous faite vos photos et en attendant que le vin d’honneur alcoolisé commence, entre chaque plat lors de la soirée, pour votre ouverture de bal etc. Variez les, ne faite pas que des jeux où vous seuls allez être sollicités, ne faite pas que des discours non plus, vraiment variez pour garder éveillés tous vos invités afin de poursuivre la fête jusqu’au petit matin.
 *
Quelques idées d’animations :
  • un coin photo-boot,
  • un coin confessionnal où se filmeront vos invités pour vous laissez un message,
  • des jeux sur les tables pour qu’ils s’amusent entre eux pendant le repas (quizz, gages, cocotte en papier…),
  • « chamboule tout » afin que vos convives s’occupent entre eux pendant le vin d’honneur,
  • boite à message (vous pouvez mettre à disposition des sucres avec un papier et un style à encre comestible, ainsi chaque invité vous note un message et l’enroule autour du sucre, vous pourrez découvrir les messages au fur et à mesure de l’année chaque matin en prenant votre petit-déjeuner),
  • faire venir le temps d’une heure ou deux un prestataire pour animer en plus du DJ (un magicien, un clown pour les enfants…)
  • des jeux entre invités à faire durant la journée (pas forcément pendant la soirée, mais plutôt durant le vin d’honneur ce qui occupe et amuse la majorité).
    *

 

 

 *
Vous en trouverez de centaines d’autres idées, d’autres conseils sur internet, pinterest… etc. Soyez créatifs, n’ayez pas peur d’organiser quelques animations vous même, de changer les codes, cette journée doit être à votre image. Ne l’oubliez pas, et allez-y, foncez.
 *
Enfin voilà, j’espère ne pas avoir oublié beaucoup de choses, si c’est le cas mettez moi en commentaire et je m’attacherai à rédiger la partie oubliée ou dont vous souhaitez avoir des conseils en particulier (si j’en ai à donner lol), j’ai mis du temps à le poster car j’avais toujours quelques choses à dire de plus, et surtout je voulais qu’il soit le plus complet possible, j’attendais également d’avoir fait le mariage de mon amie (dernier week-end d’août) pour pouvoir vous en dire davantage.
 **
N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos propres conseils et expériences ce qui pourra aider et compléter mon article. Et aussi, les filles mettez moi un petit commentaire si vous le voulez bien, car j’aurai vraiment mis du temps pour l’écrire et cela me ferait vraiment plaisir.
Je vous embrasse, à très vite pour un prochain article…
 
*
*
Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube