Disney, cet endroit si féérique, ce rêve éveillé pour petit comme pour grand. 2 ans, c’est trop petit pour emmener son enfant ? Je vous raconte notre expérience et je vous donne nos conseils, ce qu’on a remarqué dans le parcs avec nos yeux de parents.

A 2 ans, Disney, est-ce une bonne idée ?

Je dirais que si vous avez vu les vlogs, vous avez la réponse ^^Lyanna comprenait très bien qu’on était dans un lieu où elle pouvait faire plein de manèges, qu’il y avait des personnages rigolos qu’elle connaissait plus ou moins (elle n’a pas accès à la télé, dessins animés 99% du temps, mais il arrive que pour des cas extrêmes on lui mette un épisode de Mickey ou de Pat patrouille, sinon c’est les chansons qu’elle connait « par coeur »). Elle a des livres Mickey, avec les personnages, et des livres de Disney. Bref, Lyanna a deux ans, elle a très très bien compris qu’elle voyait Minnie, Mickey et la troupe danser lors des spectacles. Elle comprenait quand on était dans un manège car elle a l’habitude d’en faire, et elle comprenait quand elle voyait certaines choses comme la maison des poupées.

Donc en ce qui concerne cet aspect de capter qu’elle vivait un moment féerique, oui.

Les points plus difficiles à expliquer

sont les minutes d’attentes et le fait de ne pas pouvoir refaire un manège quand on a fini son tour, alors que quand on va à Toison d’Or faire du manège, elle fait 6/7 tours d’affilés juste elle change de voitures entre chaque.

Certes Lyanna ne comprenait pas vraiment, car elle me disait à la fin du manège en me montrant du doigt : là, là, là. Le changement de voitures/éléphants/places. Mais elle n’a jamais pleuré, fait de « crises », de « colères » ou autres. J’ai systématiquement expliqué en disant « on va en faire un autre, c’est mieux ». Je lui demandais ensuite directement si elle voulait faire « tel autre manège », car je savais que c’était le suivant sur notre « liste ».

Je la faisais marcher un peu, puis je lui disais viens, on retourne en poussette pour aller plus vite à l’autre manège. Cette façon de faire à été à chaque fois.

Pour l’attente dans la queue, alors… Lyanna ne voulait pas être par terre, elle voulait être dans nos bras et regarder le parc, les manèges tourner, elle voulait VOIR ! Clairement. Jamais un pleur, jamais une crise. Juste, elle voulait LES BRAS ABSOLUMENT POUR VOIR. Les 45 minutes étaient longues pour ma mère et moi qui la portions à tour de rôle, car oui Lyanna voulait aussi que ma mère ou moi. Elle avait dû nous associer au fait que c’était nous qui montions avec elle dans tous les manèges. Et souvent, les garçons partaient faire des trucs à fortes sensations, pendant qu’on faisait des manèges pour Lyanna. Clairement mon unique regret : ne pas avoir prit le porte bébé.

Oui, il faut savoir que la poussette reste devant le manège, là où ils appellent ça : parking des poussettes. Pas de panique, si vous laissez juste le sac à langer, la bouffe, et de l’eau : aucun vol !

Mes conseils pour réussir une journée à Disney avec bébé :

  • Ne parlez pas de Disney à votre enfant avant d’être devant le parc, c’est important, ils n’ont pas la notion du temps, mais vous oui, et vous allez trouver le temps de voiture très long si bébé est surexcités en attendant le manège…
  • Télécharger en amont l’application Disney avec les temps d’attente en direct de chaque manèges et attractions, spectacles etc.
  • Visualiser au préalable comment est le/les parcs pour se repérer plus facilement (plan en bas).
  • Arriver dès l’ouverture pour avoir quelques manèges sans queue : 9H.
  • Réserver votre table au restaurant depuis chez vous, pour éviter les heures d’attentes OU MIEUX faites des sandwichs et manger les dans les lieux type « cantine » avec chaises et tables au chaud sans trop dépenser pour pas grand chose. 0160304050 tél pour réserver dans le restaurant de votre choix.
  • Prendre un porte bébé pour les files d’attentes.
  • Anticiper les attractions très demandées : Ratatouille, Nemo, Peter Pan, c’est 180 minutes d’attente alors soit vous les faites en premier, soit vous foncez direct prendre un fast-pass.
  • Fast-Pass : Une fois que tous les créneaux sont pris, il n’y en a plus. C’est-à-dire que vous ne pourrez pas en prendre toute la journée.
  • Certains manèges nécessite une taille minimum et d’autres peuvent effrayer les enfants (liste plus bas).
  • Certains manèges sont déconseillés et « interdit » aux femmes enceintes, d’autres les enfants de moins de 7 ans doivent être accompagné d’un adulte.
  • Ne pas leur donner des excitants comme du sucre rapide type barbe à papa, soda, gâteaux hyper sucrés. Un enfant (et un adulte) est surexcité dans cet endroit, les enfants gèrent mal leurs émotions, alors si vous les surexcités en plus par l’alimentation, vous ne vous en prendrez qu’à vous qu’ils ne réussissent pas à tenir en place, qu’ils hurlent d’émotions trop grandes à gérer. Je suis sérieuse, c’est vraiment un point essentiel.
  • Prenez la poussette même avec le porte bébé en dessous, pour le moment de grosse fatigue, sieste ou pas, ça fait du bien aux enfants d’être allongés « tranquille » pendant les balades.

Lyanna a deux ans, elle a pu faire pas mal d’attractions. Je l’ai toujours accompagné, elle a fait les activités déconseillés aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7 ans accompagnés.

On a juste pas fait celles aux tailles obligatoires évidemment, celles qui sont effrayantes, ou celles avec le coeur qui se soulève comme le train de la mine qui selon nous allait trop vite pour elle.

Sachez que :

  • Application Disney gratuite : horaires et lieux parades, shows, attractions fermées, en suspens, en panne subite, etc.
  • Le parc est non fumeur ! Il faut aller dans les espaces dédiés à la cigarette et autres.
  • Oui, bébé de 2 ans aura plein d’attractions/options/jeux/manèges pour lui.
  • Les femmes enceintes ont beaucoup plus de restrictions, mais tout dépend l’avancé de la grossesse, ce que votre docteur vous interdit de faire selon votre état.
  • Sachez qu’il existe des attractions avec l’option « SINGLE » c’est à dire, que votre file d’attente sera clairement moins longue si vous passez en single, car vous comblez les trous des manèges. Donc au lieu de mettre 1h30 de file, si vous ne voyez pas d’inconvénient à faire le manège seul (pas la file), vous aurez en gros 30 minutes d’attente.
  • Sachez qu’il n’y a pas QUE des manèges, mais aussi des animations, des balades magiques comme celle d’Aladin, des spectacles, des rencontres avec les personnages soit sur réservation soit dans le parc directement. Vous trouverez tout sur le programme ou l’application.
  • Sachez que les personnages doivent voir x personnes par heure (elles ont un compteur : obligation disney pour satisfaire les rêves du plus grand nombres d’enfants) alors vraiment, soyez réactifs quand un personnage passe, c’est maintenant ou jamais.
  • Sachez que Disney met un service gratuit de Baby Switch, qui permet aux parents de faire à tour de rôle un manège sans pour autant faire deux fois la queue (se renseigner à l’entrée de des attractions).
  • Sachez que, si vous en avez marre, ou que les bébés/enfants en ont marre de faire la queue, plein d’espaces existe pour jouer directement. Toboggan, jeux plein air etc.
  • Pour changer les bébés, plein d’endroits sont prévus à cet effet, pas de panique !

Restauration :

Premier jour nous avons mangé dans le « Vidéopolis théâtre », on a prit burger, salade et on a mangé sur place. C’est là qu’on s’est rendu compte qu’on pouvait manger des sandwichs, homemade ou d’ailleurs sans soucis.

Vu que les restaurants rapide se valent tous, que nous ne voulions pas un restaurant à table pour ne pas perdre de temps niveau temps de service, nous avons fait sandwich le deuxième midi dans le parc.

Les goûters étaient une fois dans un restaurant avec spectacle le « The lucky nugget saloon ». Très cool le spectacles mais cher et pas rentable. Astuce : quand je ne veux pas un truc sur une carte, un menu, je dis que je suis intolérante, allergique ou diabétique. Ainsi, j’ai demandé du pain à burger que Lyanna a mangé en le trempant dans son chocolat chaud. J’ai minimisé le sucre et la malbouffe. Clairement, j’avais demandé un donuts, me disant bon c’est le plus sain de tout ce qui était proposé mais premièrement c’était du décongelé bizarre et avec une dose de nappage sucrée à vomir d’écoeurement. Non, j’suis pas relou, j’ai qu’une vie, qu’un enfant et on a tous qu’une santé, qu’un séjour à Disney. Si vous voyez les vlogs, Dieu qu’on a rit, passé de superbes moments, sans aucun énervement chelou et disproportionné. Donc vraiment, je ne regretterai jamais ces choix.

Le parc propose aussi des buffets à volonté, nous n’avons pas testé mais le soir nous avons été tenté, puis nous avons décidé d’aller dans celui de notre hôtel et clairement, NOUS AVONS ADORé !

Bilan :

Disney avant 2 ans, j’ai pas fait car je n’en voyais pas l’utilité pour Lyanna, ni niveau confort que de profiter. Par contre Disney à partir de deux ans (selon éveil et personnalité de bébé) : OUI.

Evidemment, si vous n’avez pas la possibilité, l’envie, le temps, le budget de venir à Disney tous les 2/3 ans, attendez un âge comme 3/4/5 ans pour le premier séjour. Inutile d’emmener bébé trop vite et de regretter de l’avoir emmené trop tôt alors que plus tard vous auriez préféré car maintenant vous ne pouvez plus y retourner à cause du budget etc.

Disney, deux jours deux pars : 158 EUROS PAR ADULTES ! Donc 316 euros le couple. Si chambre d’hôtel, c’est un budget en plus, péage, essence, parking si votre hôtel le fait payer. Bref, c’est un séjour de rêve qu’on paye le prix. alors soyez sûre de VOUS, pas des copains qui ont la possibilité d’y aller plusieurs années de suite.

Disney, c’est beau, c’est magique, et le sentiment quand on en sort c’est : un sourire béat qui ne s’enlève pas. C’est dommage si vous repartez avec un goût amer telle qu’en soit la raison.

Je recommande de dormir à l’hôtel ceci-dit. Déjà pour ne pas courir partout en une journée, deux parcs avec enfant en bas âge c’est clairement pas faisable. L’hôtel permettra de profiter du spectacle des lumières sans stresser, sans prendre la route crevés et se mettant en danger. Selon moi, vaut mieux venir une fois tous les 2/3 ans et dormir à l’hôtel que de venir tous les ans et chaque fois courir partout, être stressés de ne pas rentabiliser les tickets.

Voilà les filles, dans le prochain article, je vous parle de l’hôtel que nous avons testé à Disney (à 10 minutes). Pensez à regarder les vlogs pour plus de détails 😉

Je vous embrasse,

et encore : MERCI POUR TOUT ! Tout ça, c’est grâce à vous.

Bisous.

[wdi_feed id="2"]
%d blogueurs aiment cette page :
Visit us on FacebookVisit us on YoutubeVisit us on Pinterest