Hello les filles,
 *
Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de quelques choses, qui nous concernera toutes à un moment ou à un autre…

 *
Vous n’êtes pas sans savoir qu’avec mes soucis d’absence de cycle menstruel, j’ai eu un suivi très très fréquent chez le gynécologue.
 *
Et évidemment, avec tous ces rendez-vous, toutes ces tentatives pour retrouver un cycle, on a dû passer à un traitement plus complexe, celui que font les couples voulant un enfant et n’y arrivant pas, qui dans mon cas, sert à relancer la « machine ». Puis, on s’est prit au traitement. De toute façon, autant être honnête, je commençais à avoir peur. Peur, de ne jamais retrouver un cycle et de ne jamais avoir de bébés (oui avec un « s » j’en voudrais au moins deux ^^).
 *
Quand on a commencé les stimulations, le docteur ne m’a pas donné une information qui pourtant est très importante.
 *
Alors, je me dois de vous la donner, maintenant que je l’ai…
*
En faite ce qu’il s’est passé, c’est que j’ai appris la grossesse d’une copine, mais seulement, la pauvre avait contracté la toxoplasmose (sans s’en rendre compte), le mois avant d’être enceinte… Et il faut savoir que la toxoplasmose reste plusieurs mois dans le corps. Ce qui lui a valut des sueurs froides pendant ces 5 premiers mois de grossesse. Avec des amniocentèses et suivi très fréquent sur Paris alors qu’elle n’y habite pas du tout.
 *
Bref, après qu’elle m’ait raconté sa mésaventure, je n’ai pas oublié d’en parler à mon gynéco, dès la visite suivante.
 *
Et là, que me dit-il… : « Ha mais c’est évident, quand on essaye d’être enceinte, on doit être aussi prudente qu’une femme déjà enceinte ».
*
Du coup, il m’a tout expliqué, en long en large et en travers, de ce que je devais faire dans mon alimentation, les précautions d’hygiène et le fait de déjà commencer à se crémer le corps pour le rendre plus élastique et prévenir des vergetures…
 *
 **
Je me suis donc dis, que l’information sur les précautions à commencer dès que l’on « s’entraîne » avec son partenaire pour être enceinte était importante à vous partager. Mais aussi les précautions à prendre, les aliments à éviter et ceux qui sont interdits, tout comme les besoins nutritionnels ès que l’on cherche à être enceinte ou que l’on a le bonheur d’y être déjà.
 *
Vous aurez tout avec cet article, enfin j’espère ne rien oublier ^^

**

Un point sur les maladies les plus graves :

*
Toxoplasmose
:
Très dangereux pour le foestus !
Si le virus passe la barrière du placenta : cela entraîne des lésions irréversibles au cerveau du bébé, lui provoquera des retards psychomoteurs sévères, des crises d’épilepsies, des malformations du crâne, cela peut atteindre les yeux de l’enfant et aller jusqu’à la cécité. Le coeur, le foie et la rate peuvent aussi être touchés.

*

Listeriose :
Risques de fausses couches et d’accouchements prématurés.

*
Salmonelle :

Pas de risque immédiat pour le foetus, mais très embêtant pour la future maman qui aura de fortes nausées, vomissements, diarrhées, fièvre pendant plusieurs jours.

 *
*

Les vitamines indispensable :

 *
Les apports en fer, iode, calcium, vitamine B9 et D doivent être nettement plus élevés dès que l’on désir avoir un enfant.
 *
L’acide Folique :
Les légumes verts, le foie, les rognons sont riches en acide folique.
C’est une vitamine tellement importante, que beaucoup de femmes préfèrent compléter leur alimentation avec un complément alimentaire. En effet, c’est essentielle pour éviter les malformations de la colonne vertébrale, du système nerveux, urinaire et cardiaque du foetus.
Important pour le 1er trimestre.
 *
L’iode :
Le saumon, la morue, la langoustine, les oeufs, le lait, l’eau et certains sels de cuisine sont enrichis en Iode.
Il faut en consommer quotidiennement pour le bon fonctionnement de la thyroïde et le développement du système nerveux du foetus.
 *
Le fer :
Les haricots blanc, les épinards, les lentilles, le tofu, les pois chiches, le cresson, le persil, les fruits secs, le quinoa, les noix de cajou, noisettes et amandes  sont riches en fer.
*
Le fer est important en règle générale car sans lui, nos organes vont s’asphyxiés, il assure l’oxygène des poumons vers les autres organes.
*
Pendant la grossesse, le volume sanguin maternel va augmenter, le placenta se forme, et le bébé aura besoin de fer pour son bon développement.
*
Il faut une réserve en fer pour la future maman, car lors de son accouchement elle va perdre beaucoup de sang et donc beaucoup de fer, il en faut en réserve pour éviter les anémies importantes.
*
Attention au thé et au café qui freinent considérablement l’assimilation du fer, en revanche, le fer s’assimile plus rapidement s’il est consommé avec des aliments riches en Vitamines C.
*
Dernier trimestre, les femmes en manquent souvent et des compléments alimentaires leurs sont prescrit.
*
Le calcium :
Les produits laitiers, les légumes : brocolis, courge buttermut, choux bruxelles, carottes, choux-fleurs, patate douce. Les fruits : figue sèche , orange, raisin sec. Les légumineuses : haricots noirs, pois chiche, haricot rouge, lait de soja, lentille, tofu, haricot blanc. Les céréales : tortillas maïs, lait de riz, pain de blé, farine de blé complète. Les protéines animales : les sardines, le lapin. L’eaux : l’hépar, la contrex.
*
Le calcium sert à enrichir le futur lait maternel, il aide à la construction du squelette de bébé, à limiter les risques d’accouchement prématuré, de plus, il protège le risque de l’hypertension artérielle de la maman.
*
La vitale D aide a bien fixer le calcium, on l’a trouve dans les aliments gras tel que le beurre, les poissons gras, la crème fraîche, les oeufs aussi.
*
Les acides gras et oméga 3 :
L’huile de noix, de colza, les poissons gras comme le thon (attention au thon qui présente souvent une forte concentration de mercure, nuisible pour bébé), la truite, le maquereau, le hareng et le saumon.
Ils sont essentiels pour la croissance, le développement neurologique, et le système visuel de bébé.
*
La vitamine B12 :
Essentiellement présente dans les produits d’origine animale : le foie de boeuf, foie de veau, boeuf, sanglier ou les crustacés par exemple. Pour les végétariennes : dans le camembert, l’emmental, le gouda et les oeufs de poule qui en contiennent aussi mais bien moins que la viande ou le poisson.
*
La vitamine B12 est très importante voir indispensable pour le bon déroulement de la grossesse, si une forte carence apparaît cela peut engendrer des troubles neurologique irréversibles chez le bébé.
 *
Les protéines :
Les viandes (mais il faut privilégier les viandes maigres pauvre en acide gras saturé) sont les plus riches en protéine (fer, vitamine B12), les poissons, et les oeufs.
*
Pour les végétariennes, heureusement, les protéines sont présentes dans divers autres aliments, comme, les céréales : riz, pâte, quinoa, sarrasin, épeautre, son d’avoine et maïs, les légumineuses : lentille, haricot secs, fèves, pois chiche et soja, les fruits oléagineux : noix, amandes, noisettes, cajou, pistache.
*
Les protéines sont elles aussi importantes pendant la grossesse pour la bonne croissance de bébé, son développement cérébrale, ainsi que pour le maintient de la masse musculaire de la maman.
 *
 *

Les quantités recommandées pour ne manquer de rien :

 *
Sources de vitamines :
 *
Le calcium : 1000mg par jour
Les protéine : 100g par jour pour le 1er trimestre, et 200g du second au troisième.
A titre d’exemple, une portion de 100g de protéine représente : 100g de viande ou 120g de poisson ou 2 oeufs ou 4 yaourts ou 250g de fromage blanc ou 600ml de lait ou 60g de fromage à pâte dure ou 75g de fromage à pâte molle ou 250g de légumineuses (pour les végétariennes par exemple).
 *
Sources d’aliments :
Fruits : 3/jour
  • Une portion = 1 fruit de taille moyenne = 1/2 tasse de fruits cuits = 1/2 tasse de huit de fruits
Céréales complètes : 2/jour
  • Une portion = 30 g de céréales sèches = 1 tranche de pain = 1/2 tasse de céréales cuits
Légumineuses : 2/jour
  • Une portion = 1/2 tasse d’haricot cuits = 125g de tofu
Légumes : 4/jour
  • Une portion = 1 tasse de légumes crus = 1/2 tasse de légumes cuit
 *

Les aliments « interdits » :

  • La drogue
  • L’alcool
  • Le tabac
  • La pâte à gâteau crue
  • Le poisson à longue durée de vie
  • Le brie
  • Le roquefort
  • Les fromages au lait cru
  • Les sushis
  • La viande crue, marinée, fumée, séchée
  • Le poisson cru, mariné, fumé, séché
  • La charcuterie, rilette, pâté
  • Les oeufs crus ou peu cuits : à la coque, au plat, en omelette baveuse, en mousse au chocolat, en tiramisu, en meringue, crème brulée, pâtisserie à la crème, certaines glaces
  • Les crustacés, surimi, tarama, coquillage cru
  • Les tisanes à certaines plantes comme : la menthe pouliot, la grande camomille (pas celle du commerce), la sauge, le réglisse, le ginsengs (effets secondaires sur le corps, gênant pendant la grossesse).

 

Les précautions à prendre :

 *
– Toujours bien lire les étiquettes que ce soit pour les fromages afin de toujours être sûre qu’ils soient au lait pasteurisé, pour les desserts ou glaces afin d’être sûre qu’il n’y a pas d’oeufs crus à l’intérieur.
 *
– Ne plus manger la pâte à gâteaux sans qu’elle soit passé au four
 *
– Bien laver ses fruits et ses légumes, mieux vaut deux fois qu’une…
 *
– Bien laver sa planche à découper entre chaque préparation, légumes, viandes crus etc…
 *
– Contrôler les dates de péremptions des aliments
 *
– Les restes mis au frigo doivent toujours être couvert d’un film plastique
*
– Veiller à ce que le frigo et placards restent toujours propres et doivent être lavés régulièrement à la javel
 *
– Se laver les mains avant de préparer le repas, mettre la table ou passer à table.
 *
– Manger dans les restaurants ou étalages (type fête foraine) si vous n’êtes pas sûre de la qualité de l’hygiène
 *
*

Hors contexte alimentaire, les choses à éviter seulement quand on est enceinte :

*
– S’exposer au soleil (masque de grossesse)
 *
– Aller au spa (fait augmenter les palpitations du coeur et ce serait très mauvais pour le foetus)
 *
 _______________
Voilà, voilà les filles, je pense n’avoir rien oublié, en tout cas, c’est tout ce à quoi, moi, je dois faire attention en désirant un bébé.
 *
Après pas de panique, j’ai des amies enceintes qui ne font pas attention à toutes ces choses pour qui tout se passe bien, mais je considère que c’est une question de « chance », et je ne « joue » pas avec celle-ci, qui ne m’habite que trop peu de fois dans une année.*
*
Je me dis qu’au moins en faisant attention, ma future grossesse se passera plus sereinement que si je dois être sous médicaments pour la toxoplasmose (ou autres), être en stress pendant 5 mois (voir plus) me demandant si à cause de ma négligence mon bébé aura des malformations. Après je pense qu’on peut vite s’en vouloir toute sa vie (dans le cas où on connait les dangers, qu’on sait comment les éviter et qu’on en a rien eu à faire…). Puis avec tout ce que j’endure déjà avec mon absence de cycle, il est hors de question que je prenne un seul risque.
 **
Je ne pensais juste pas, que vouloir être maman, commençait avant même d’avoir essayé de l’être > Ces Hommes ont quand même la belle vie, vous ne trouvez pas ^^
 *
J’espère que cet article vous aura appris quelques petites choses, et qu’il servira à grand nombre d’entre vous.
 *
Des bisous,
*
Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube