Nous nous retrouvons pour… Quelques choses de super sympas, oui c’est vrai, vous me demandez souvent comment remplacer tel ingrédient dans une recette pour faire quelques choses de plus léger. 

Aujourd’hui, je vous dévoile toutes mes astuces. 

Après, rien ne vous empêche de préférer suivre une recette déjà testée, light et approuvée, mais en soit, si un jour vous êtes devant un dilemme, vous aurez de quoi faire et trouver la solution héhé.

Alors pour commencer, il y a quelques bases à connaître, avoir en tête et cela vous sauvera bien des déceptions et des tracas. 

Oui, cuisiner light c’est bien changer des ingrédients et donc toucher à la texture, au goût, à l’arrière goût, oui, cela arrive et non je ne vais pas vous mentir en vous disant que c’est EXACTEMENT pareil. C’est tout aussi bon, mais c’est différent. Il faut juste le savoir et s’y attendre.

Maryline

Mon premier conseil c’est de ne pas donner un nom à une recette qui est revisitée, vraiment ne faite pas cette erreur. Un steak de soja c’est une galette végétale, pas un steak ! Vos convives et vous même auraient bien moins de mal à manger cette nouveauté que si vous pré-ambiancez votre cerveau à attendre quelques choses en particulier qu’il connai et va direct être déçu de ne pas avoir ce à quoi il s’attendait. Vous vous tirez déjà une balle dans le pied. 

Idem, une mousse au chocolat, même si c’est pour le coup pratiquement le même goût, appelez ça, un dessert au chocolat. Basta. Faites dans le simple ! Vous gagnerez des points, le cerveau peut être traite parfois vraiment. Dans le même principe qu’un gâteau au yaourt revisité en version allegée, vous dites que c’est un gâteau à base de yaourt POINT. Faites le test, vous m’en direz des nouvelles.

 

Deuxième conseil, pour changer une recette, il faut décortiquer celle-ci, et comprendre à quoi sert tel ingrédient, ensuite lui trouver un dupe moins calorique, avec un index glycémique moins important, faites cela un par un et vous verrez que vous rendrez n’importe quelle recette light très facilement. 

Troisième conseil, la cuisson c’est important ! Hors le fait qu’il faut manger al dente, si vous ne le saviez pas c’est chose faite maintenant lol, mon astuce de base c’est de prendre des moules en silicones, de mettre du papier sulfurisé dans mes plats en verre ou dans mes poêles pour faire cuire mes galettes de légumes ! C’est vraiment important ! Je recommande aussi et je pratique la cuisson vapeur, ça c’est vraiment une pure merveille ! 

Quatrième conseil et pas des moindres, les assaisonnements, stop les huiles et le beurre à tout va… Il y a plein d’alternatives pour avoir beaucoup de goûts et de moelleux dans vos recettes salées comme sucrées. Je vous le promets.

Les alternatives

Passons maintenant aux différentes alternatives, qui sont bien moins caloriques que ce que vous utilisez dans vos recettes.

Comment remplacer :

Le chocolat : Prenez du chocolat noir avec le plus de % que vous pouvez, perso j’en prends à 90% sinon, prenez de la poudre de cacao non sucrée et délayée l’a avec la préparation ou de l’eau et un peu de sirop d’agave.

Le sucre : si vous aimez et voulez garder le sucre d’une recette déjà ne prenez plus le sucre blanc raffiné mais plutôt le sucre roux, la cassonnade ! Si vous êtes prête à changer, partez sur de la stévia il suffit de diviser les doses par deux. La stévia résiste aux fortes températures. Pensez également à mettre du sirop d’agave, d’érable, le sucre de coco est génial aussi, le fructose qui est le sucre des fruits. Vous pouvez sucré aussi simplement en ajoutant à votre recette des fruits entier. C’est je pense l’option la plus naturelle qui soit !

Le beurre /l’huile : si c’est pour le côté moelleux dans une recette, vous pouvez aisément le remplacer par de la compote de pomme, une banane, de la purée d’oléagineux, de l’avocat, de la patate douce, de la courgette (oui oui, j’vous ai d’ailleurs fait des recettes à ce sujet sur le blog).

Si c’est pour le côté gras dans une version salé, partez que un fromage allégé, de la crème fraiche laitière ou végétale. Si le beurre est présent pour le côté « compact » pensez à l’agar-agar ou à la gélatine. 

Crème fraiche : En cake ou en gâteau, partez sur du fromage blanc 0% ou de la crème de coco allégé, du lait de coco avec 17% de mG. Vous pouvez aussi mettre du tofu soyeux. C’est vraiment une super alternative aussi et ça fait bien le job.

Les oeufs : Il suffit de réduire la quantité des oeufs par deux, et mettre par exemple sur 4 oeufs, deux entiers et deux avec juste le blanc.

D’autres alternatives sont possibles pour passer du côté vegan de la force. On peut mettre des graines de chia, ça va lier le gâteau, ce que joue le rôle de l’oeuf par excellence. 

La farine de blé : hyper calorique, clairement, foncez vers des farines issues des légumes, des fruits comme la farine de châtaigne, de coco. Celle de coco va changer la texture de votre recette donc n’hésitez pas à mettre plus de « liquide » comme une double dose de compote de pomme, une double dose de yaourt (végétale ou non), une double dose de crème. 

Les fromages : Pensez aux fromages version allégées, au fromage blanc, à la cancoillotte. Ces fromages vont alléger vos recettes !

La mayonnaise par exemple ou le ketchup : partez sur du concentré de tomate, du houmous, du fromage blanc 0% avec de la ciboulette, des arômates tout prêt mais SAIN comme ceux de la vidéo que je ne vous présente plus.

Enfin voilà, me concernant, je fonce sur les alternatives, je n’ai pas froid aux yeux, je ne me pose pas plein de questions, j’essaye, je teste, je goûte et je vous partage. Y’a des loupés parfois, comme dans tout, mais je ruse encore pour qu’on les finisse. 

Par exemple, si mon gâteau est trop sec ou pas assez sucré, je vais le couper en deux et je vais mettre de la confiture allégée, de la compote sans sucre, je vais l’accompagner d’un coulis au chocolat noir, un coulis de fruit rouge maison. Vous voyez ? Je ne me laisse pas abattre quoi, et surtout je ne gâche jamais rien !

Si mon cake est trop sec, je vais faire un accompagnement qui va ré-équilibrer celui-ci et l’utiliser un peu comme du pain. Par exemple une purée de légumes. Si à contrario il n’est pas assez cuit, je vais le faire réchauffer au micro-onde, le couper en tranche et le passer à la poêle pour récupérer et faire un peu mieux cuire les aliments. Je vais l’accompagner d’un aliment plutôt sec pour ré-équilibrer le tout encore une fois, comme des frites de légumes cuitent au four, des légumes croquants…

Zoom sur l’oeuf :

Un oeuf = 55g

Un oeuf se remplace en quantité par : 1/2 banane, 1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre + 2 cuillère à soupe d’eau ou bien 1 cuillère à café de graines de chia + 2 cuillère à soupe d’eau (laisser reposer 10 minutes après avoir touiller 2 minutes sans s’arrêter). 

Voilà voilà les filles, vous avez les grandes lignes de comment je procède.

Et vous, vous avez des alternatives ?

Dites-moi tout ça, c’est intéressant de partager toutes ensemble.

J’espère que ma vidéo vous aura aidé également.

Je vous embrasse, et surtout pensez à partager mon article sur vos réseaux sociaux, ça me fait trop plaisir quand je vois que j’aide à grande échelle.

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube