Hello les filles !
 *
Comme je vous le disais précédemment, je dois vous avertir, vous parler de quelques choses de grave ! Oui, de grave !
 *
Bon, ok, j’en fais un peu « trop » quoi que, c’est quand même vraiment abusé.
 *
Je vous explique, vous n’êtes plus sans savoir que je ne suis pas favorable pour donner des produits laitiers à Lyanna, ou du moins je veux les minimiser au maximum.
 *

 *
Et pour cause : comme je vous l’expliquais dans mon article sur mon changement d’alimentation dont je vous mets l’extrait sur la partie produit laitier :
 *
« Quand j’ai su que les vaches laitières produisent 5 fois plus de lait qu’au temps de mes grand-parents car c’est un gain énorme pour l’agro-alimentaire qui d’ailleurs en a produit tellement trop qu’elle a dû le réduire en poudre (bah oui le lait ne se conserve pas aussi longtemps que la poudre, et il faut bien rentabiliser cette surproduction) et le stocker dans des centaines d’entrepôts car elle ne savait plus quoi en faire, c’est pour cela que maintenant nous trouvons dans les listes d’ingrédients « poudre de lait » car c’est vendu en masse et à bas prix pour déstocker le plus possible.
Alors leur slogan « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie » et « consommer 3 produits laitiers par jour » vous comprenez mieux pourquoi? »
 *
Il est évident que je veux éviter que Lyanna en consomme trop et encore moins quotidiennement.
 *
De plus, notre métabolisme est très loin de celui de la vache qui nourrit un veau, donc son lait est bourré d’hormones de croissance, qui ne nous correspond vraiment pas. Un bébé ne devrait pas en consommer avant ses trois ans !
 *
Le calcium du lait, réservé au transit bovin n’est quasiment pas assimilable par l’organisme humain ! Autrement dit, nous absorbons peu de calcium lorsque nous buvons du lait. Celui des fruits et légumes est plus facilement assimilable, et vous en trouverez aussi dans les amandes, les noisettes, les crevettes, le persil, les épinards et toute la famille des choux.
 *
Il faut consommer « 3 à 5 produits laitiers par jour »
l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), a formulé la fameuse recommandation « 3 à 5 produits laitiers par jour » ; Cet institut est en partie financé par l’industrie laitière… ».
Extrait du site : ici !
 *
Je vous invite à lire cet article qui résume et vous apprendra beaucoup de choses !
 *
 *
Vous l’aurez compris, beaucoup d’avis pour le « contre » produit laitier.
 *
Pour ma part, je considère qu’il ne faut rien « bannir » dans l’alimentation, il y a des choses comme le sucre raffiné qui ne sert absolument à RIEN et donc est vraiment à EVITER mais le lait de vache, je dirais qu’il est simplement à minimiser.
 *
J’allaite encore Lyanna actuellement, mais je diminue depuis deux semaines les tirées, et j’adapte du coup avec sa prise alimentaire, ce que je veux dire c’est que je tire matin et soir et lui donne le biberon matin et soir, et plus le midi et le goûter en guise de dessert. Mais avant « d’accepter » de diminuer l’allaitement, je devais et voulais absolument savoir quoi donner à la place de « ce produit laitier naturel », je me suis donc renseignée.
 *
J’ai demandé conseil à un nutritionniste, et des avis de médecins, pédiatres différents, et des copines qui ont vu leur pédiatre de leur côté (Maud encore entre autres ^^), j’ai rassemblé les informations et BINGO c’est toujours la même chose qui en ressort !
*
Le lait de chèvre est carrément meilleur pour bébé que celui de la vache, pourquoi :
Déjà simplement parce que la chèvre est de plus petite taille, donc plus adapté à notre taille à nous. Nous sommes plus proche du métabolisme de la chèvre que de celui de la vache. Son lait sera aussi meilleur car les chèvres ne sont pas (ou bien moins) élevées en intensif, il est donc plus « sain ». Sans compter que le lait de chèvre est plus digeste, il se digère en 20 tandis que celui de la vache en 2/4h. Il est plus riche en lipide et moins riche en cholestérol : ce qui n’est pas négligeable. On lui trouve aussi moins d’oestrogènes que dans le lait de vache qui est un autre argument indéniable puisqu’une surexposition aux œstrogènes peut être associée à un risque plus élevé de cancer du sein ou de l’utérus. Il contient plus de vitamines et de calcium et tout autant de protéine que le lait de vache.
Je vous invite à lire cet article : il vous dira davantage sur ces deux laits en comparaison.
 *
J’ai donc pour ma part, décidé de donner pour la majorité du temps : du lait de chèvre à Lyanna en ce qui concernera les produits laitiers type yaourts.
 *
Pour ce qui concerne son futur lait « maternel » pour le matin et le soir : j’ai opté pour du lait végétal INFANTILE ! Lisez moi jusqu’au bout les filles, c’est-à-dire du lait végétal mais complémenté pour les bébés comme le lait de vache en poudre. Pas de polémique à me faire avec l’histoire du nourrisson décédé. Je suis informée et renseignée sur ce que je DOIS et PEUX prendre. Ne vous inquiétez/alarmez pas, promis lol.
*
C’est la même chose, seulement il n’y a pas protéines de lait de vache, comme prendrait un bébé intolérant à celles-ci.
 *
< Cependant avant d’avoir trouvé ce lait, j’avais acheté avant d’accoucher du lait de la marque HIPP qui est du lait de vache en poudre pour nourrisson, Lyanna a donc déjà bu plusieurs biberons de lait de vache, je ne suis donc pas dans l’interdiction ou que sais-je…hihi >
 *
 *
Revenons à ce qui est du sujet des yaourts pour bébé…
 *
Les pédiatres et médecins m’ont dit de ne surtout pas donner les yaourts dédiés aux bébés, vous savez les fameux brassés que l’on trouve aux rayons « bébé » justement, car ils n’ont pas une compositions super… hein quoi ? Des yaourts spéciaux pour bébé qui n’ont pas une compo super, mais c’est quoi ce bin’s ???
Ils me disent qu’en effet, les yaourts des bébés ont du sucre, de la maltodextrine, des amidons, de la pectine, des épaississants… etc etc ! Rien de simple ni de sain quoi !
Alors ils me disent de prendre simplement des yaourts nature pour adulte aux rayons frais. Je me dis mais WTF, comment ça nos yaourts correspondent mieux aux bébés que ceux qui leur sont normalement destinés, je suis quand même sur les fesses, oui, oui.
 *
J’ai donc été vérifier, et je vous laisse vérifier aussi par vous même grâce aux photos :
 *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

On est d’accord c’est juste abusé ? Ou je suis la seule à trouver cela grave ?
 *
Eh oui, mettre du sucre dans les yaourts pour bébé est normal, on commence dès leur plus jeune âge à leur administrer « cette drogue » (à prendre au second degré, je sais le mot est fort), afin qu’ils en redemandent et CONSOMMENT ! On est à fond dans une société de consommation qui veut nous pousser à SUR-consommer.
 *
Quand sur le carnet de santé c’est écrit qu’il faut éviter au maximum de donner des produits sucrés type crème dessert, sucre, gâteaux aux enfants de moins de trois ans. Alors comment l’industrie agro-alimentaire peut-elle se permettre d’en mettre dans des produits que nous sommes censées donner chaque jour à nos tout petits ?
 *
Alors oui, Lyanna aura majoritairement des yaourts au lait de chèvre pour « adulte » et quand elle aura des yaourts au lait de vache ils proviendront du rayon frais des adultes. Les fromages blancs  nature 20% de MG sont aussi bon pour eux.
 *
Ce que je fais pour Lyanna c’est que je lui mets un jour sur deux des saveurs c’est-à-dire : je mélange son yaourt avec de la compote de fruit 100% fruit et bio, ou je lui mets de la fleur d’oranger, de la cannelle ou encore des grains de vanille. Par la suite, je lui mettrais du cacao non sucré, mais pas de suite.
 *
Nous avons voulu aussi goûter les yaourts au lait de chèvre, alors c’est sûr que pour nous qui adorons le fromage de chèvre, on a eût l’impression de manger une bûche telle quelle la première fois, mais sincèrement, après quelques cuillerées : ça devient normal. Puis, rare sont les adultes qui mangent leur yaourt nature : nature (je le fais mais je sais que Thib lui aime rajouter du sirop d’érable, de la pâte à tartiner etc), donc une fois la saveur ajoutée au yaourt de chèvre, le goût est masqué.
 *
On se met à en manger car comme je vous le disais ans cet article ce qui n’est pas bon pour Lyanna, ne l’est pas plus pour nous, et d’ici peu elle va réclamer ce que nous mangeons, alors autant commencer les bonnes manières de suite, surtout qu’au moins là, je peux lui proposer une cuillère avec moi quand je mange, vu que nous mangeons en même temps qu’elle le midi. Je trouve que c’est sympa de la faire participer encore et toujours à nos échanges. Avant elle était sur la table avec nous, et nous regardait manger, maintenant elle mange en même temps que nous. Elle évolue et notre famille aussi ^^.
 *
Enfin voilà les filles, vous savez à peu près tout, dans le sens « si je n’ai rien oublié », je vous informe de mes recherches et décisions, si jamais certaines sont tentées, intéressées, ou au moins veulent restées informées, je vous partage tout.
 *
________________

*

Qui était au courant de ça, qui est du coup convaincue, ou au contraire cela ne changera rien ? Avez-vous d’autres informations ? N’hésitez pas, on est là pour ça.

 *
A demain,
 *
Des bisous.

 

Visit us on FacebookVisit us on PinterestVisit us on Youtube