Allaitement réussi : ce qu’il est possible de faire, ce que j’ai fait…

 Coucou les filles,
 *
Je vous écris aujourd’hui pour un article tout particulier… Il ne concernera pas tout le monde, car vous n’avez pas forcément allaité, eut l’envie ou n’avez peut-être même pas encore d’enfants, ou n’en voulez pas d’ailleurs, mais je sais que vous êtes toutes curieuses de savoir comment ça se passe au fond : « l’allaitement ».
 *

 *
Alors déjà, je vais vous expliquer un par un tous les aspects :
 *
Dans ce premier article je vous donnerai : mes conseils, quand donner à manger à Bébé & l’allaitement en voyage, puis dans un prochain comment gérer la baisse de lactation, que prendre, homéopathie, tisane… Puis dans un troisième qu’est ce que le tire allaitement, pourquoi, comment et le jour où j’arrêterai d’allaiter Lyanna, je vous expliquerai comment je m’y suis pris pour arrêter, ce que je lui donne en remplacement, mais pour le moment, chaque chose en son temps, car je n’ai pas encore toutes les réponses à ce dernier article ^^.
 *
Bon, commençons, car je sens la « complexitude » de mon article lol.
 *
Vous vous souvenez ? Oui, j’en suis sure lol, je vous avais fait un article sur les cours que j’avais suivi à la clinque Sainte Marthe concernant l’allaitement, je vous avais tout tout tout retranscris, si vous ne vous en souvenez plus ou que vous ne l’avez pas lu/vu je vous le mets ici.
 *
Idem ; je vous avais fait un article sur mes débuts dans l’allaitement : je vous le remets ici !
 *
Pour récapituler déjà ma situation actuelle (au 15 août 2017 ^^) :
 *
Lyanna a eut 7 mois le 27 juillet et elle a toujours mon lait quand elle a des biberons.
Son premier biberon de lait industriel a été à ses 6 mois révolus car ça tombait comme ça, sinon j’aurais évidemment attendu encore.
Aujourd’hui Lyanna a du lait industriel que si nous sommes en extérieur afin de facilité la conservation vu que nous sommes en été et que potentiellement il fait chaud (normalement^^).
J’ai toujours du lait en quantité pour la nourrir au biberon comme je le souhaite c’est-à-dire matin et soir depuis 1 semaine, avant je lui donnais aussi au goûter et dessert.
 *
 *
Mes conseils pour mon allaitement, j’ai réussi pour Lyanna en faisant comme ça :
 *

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez suivre chaque point pour réussir le vôtre, pas du tout. Chaque corps, femme, enfant, allaitement est différent, c’est juste ce que j’ai fait car cela convenait à ma situation et mes projets comme stocker du lait.

 *
  1. Toujours tirer son lait à la fin de chaque tétée pour bien vider son sein et stimuler sa lactation,
  2. Toujours dormir avec un soutien gorge sans baleine cela évitera d’abîmer vos seins : oui car ils sont plus gros donc ont plus de poids, il faut donc les maintenir c’est important ! Et sans armatures car comme ça, ça ne coupera pas vos vaisseaux pour la lactation,
  3. Dans les débuts mettre systématiquement de la lanoline en plus du lait pour préparer vos mamelons,
  4. Bien presser son seins quand on le tire ou quand on le donne à Bébé,
  5. Mettre toujours une goute de lait sur ses mamelons pour éviter les crevasses,
  6. Laisser vos seins sécher à l’air libre après chaque tétée,
  7. C’est du répété : mais mieux vous dormez, mieux vous allaiterez
  8. Ne « vivez » pas « allaitement : KEEP CALM AND DRINK TISANE ! Sérieux ! Ne stressez pas, n’appréhendez pas, ne vous en faite pas une montagne, ça va le faire, promis !
  9. Acheter un tire lait électrique et pas manuel,
  10. Se faire prescrire un tire lait : c’est gratuit et je vous conseille le medela
  11. Avoir un tire lait de voyage c’est-à-dire sur batterie et pas électrique,
  12. Tirer ou donner le sein en pleine nuit favorise deux fois plus la montée de lait et rebooste la lactation,
  13. Ne pas hésiter à faire des cures pour favoriser la lactation,
  14. S’en foutre du regard des autres c’est la plus belle chose que vous donnez à votre enfant, et vous le savez alors assumez vraiment car c’est beau,
  15. Manger de tout et surtout faire le plein de calcium pour enrichir votre lait pour bébé,
  16. Si vous voulez boire une coupette : tirer juste avant (ou donner la tétée) et une fois la coupe ingérée attendre 4h tirer et jeter votre lait. (Pour ma part, je faisais 4h comme recommandé et je retirais 4h après et je re-jetais. Mais j’avais des réserves dans le frigo ou congélateur pour assurer les tétées de Lyanna),
  17. Donner une titi à bébé pour l’endormir, le consoler, cela évitera qu’il soit systématiquement à votre sein lors de pic de croissance ou autre, ainsi vous pourrez aussi laisser papa endormir bébé ou le consoler quand vous vous absentez,
  18. Si bébé accepte la titi il y a de fortes chances pour qu’il accepte le biberon avec du lait, veiller à toujours rester en vitesse la plus basse afin qu’il ne s’ennuie jamais à votre sein,
  19. Rester bien concentrer lors d’une tétée, afin d’entendre si bébé tète correctement et suffisamment, voir quand il est repu,
  20. L’allaitement ne s’arrête pas du jour au lendemain (sauf cas exceptionnel car il y a toujours une exception qui confirme la règle mais dites-vous qu’en général non), alors pas de panique si vous n’avez pas eut beaucoup de lait une journée ou deux, ou même trois, c’est certainement lié à un trouble type stress, angoisse, anxiété ou une alimentation moins équilibré,
  21. Tirer son lait de temps en temps pour contrôler notre production de lait, et voir ce que prend bébé,
  22. Toujours stimuler les DEUX seins, c’est-à-dire, si bébé prend un sein et n’a pas besoin du deuxième car il est déjà rassasié : soit vous tirer votre lait et le conserver frigo ou congélateur tout dépend de l’utilité que vous lui donnerez soit vous vous souvenez et vous donnez à bébé le second sein à sa prochaine tétée. Pour ma part, j’ai toujours tiré pour me faire des réserves, et non, je n’ai jamais été embêtée la tété suivante, mon corps re-fabriquait du lait entre les deux, car pour lui, bébé avait eut besoin de toute la dose disponible !
  23. C’est tout bête mais c’est très important : BOIRE BEAUCOUP !

*

 *
Attention :
L’allaitement ne fait pas maigrir TOUTES les femmes ! Je n’ai jamais autant galéré pour perdre un gramme que sous allaitement ! Et d’après des témoignages de mes abonnées : je ne suis pas la seule. C’est plus fréquent de perdre sous allaitement, mais c’est aussi fort possible que vous vous retrouviez non concerné.
Et rien ne dit que pour bébé 2 ce ne soit pas tout l’inverse !
 *
 *
Quand donner à manger à bébé ?
 *
C’est une question qu’on pose souvent, sachez une chose, c’est bête mais c’est tellement vrai : ne vous la posez pas, car vous le saurez !  Avant d’être maman on ne le croit pas, mais c’est encore une fois vrai : On reconnaît les pleurs de son bébé.
 *
Lyanna n’a jamais réclamé à mangé, elle le fait de temps en temps depuis qu’elle grandit mais avant elle attendait patiemment, donc en gros je n’ai jamais fait à la demande, mais sous « comptage des heures ».
*
Si vous avez le moindre doute, c’est gratuit, c’est à température, c’est disponible : donnez lui votre sein. Si cependant il vient de manger et pleurs, calmez le sans votre sein (c’est ma propre expérience), gardez-le contre vous, avec sa titi, parlez-lui, bercez-le, mais le sein après va devenir son moment de réconfort et vous risquez les crevasses par exemple ou d’être fatiguée. Après si c’est dans vos convictions et que vous voyez l’allaitement comme ça, parfait et bravo les filles.
 *
L’allaitement en voyage :
 *
C’est tellement pratique d’allaiter franchement ! Vous pouvez sortir sans penser à rien, vous avez tout sur vous ! Pas besoin de penser à faire les dosettes de poudre de lait, d’avoir un chauffe-biberon, d’avoir toujours un stock de bouteilles d’eau minérale, et niveau économie c’est juste un bonheur !
Si vous êtes en voiture et coincée dans un bouchon, en retard pour donner le sein à bébé et qu’il pleure, que vous avez tardé à faire vos courses et que c’est maintenant l’heure qu’il mange, à tout moment vous avez juste à prendre votre lange et donner le sein à votre enfant. Vous vous garez si vous conduisiez, vous vous posez dans un café si vous étiez de sortie, c’est vraiment si simple ! Si vous prenez l’avion c’est tout facile aussi, puis vous donnez le sein à bébé pendant le décollage et l’atterrissage et pas de bouchon d’oreilles (je vous rassure vous pouvez aussi le faire avec un biberon de lait ou d’eau, il faut juste lui faire avaler sa salive régulièrement).
En Espagne ; j’allaitais  toujours au sein directement et c’était super simple, j’ai toujours tiré mon lait après les tétées, alors simplement je le mettais au frigo dans la chambre d’hôtel et je donnais à Lyanna le biberon avant de dormir pour que je puisse bien voir la quantité qu’elle prenait pour faire sa nuit. Et quand nous étions en vadrouille, je ne tirais pas, je m’adaptais à la situation, je tirais matin et soir à la chambre et la journée je laissais Lyanna gérer. C’est en rentrant que je ré-enclenchais des tirées plus « intenses » pour bien relancer ma lactation.
 *
L’allaitement c’est gratuit :
 *
Quand je vois que le lait industriel que je prends à Lyanna c’était du HIPP à 17€ la boite et maintenant je suis partie sur un lait végétale 2ème âge bio à 27€ la boite, merci ! Là, au moins quand j’arrêterais elle n’aura plus que 2 biberons par jour, je ne serais pas à une « haute » consommation de lait en boite.
 *
 *
L’allaitement et les seins :
 *
Je vous en parlerai quand j’aurais arrêté, pour le moment je ne peux pas vous donner un retour concret, vu que j’allaite encore. Je vous dirais sur instagram quand j’aurai complété ce paragraphe mais ne vous inquiétez pas, j’y penserai !
 *
 *
Voilà les filles, je pense avoir fait le tour, j’ai même ajouté quelques paragraphes lol, si vous avez d’autres questions, posez-les moi en commentaires et je ferais un nouveau paragraphe ou directement un article « je réponds à vos questions sur l’allaitement ». Si je peux vous aider c’est avec plaisir ! En tout cas, croyez-le ou non, c’est une des plus belles décisions que j’ai pu prendre jusque là, je le redis encore mais ce sentiment que l’on éprouve quand on a notre bébé dans les bras, collé à nous et qu’on lui donne le sein, à mangé, qu’on prend ce recul pour se dire « attend je nourris mon enfant », je vous jure les filles, c’est indéfinissable la fierté et l’amour que l’on ressent.
 *
Je ne prône pas l’allaitement, enfin si, mais comment dire, c’est au bon vouloir de chacune et à la faisabilité de chacune, encore une fois, aucun jugement envers les mamans ou futures mamans qui ne veulent/peuvent pas. Vous êtes toutes et vous serez toutes de SUPER MAMANS ! Allaitement ou pas !
 *
_______________
 *
Je vous laisse, je vais tirer mon lait, c’est l’heure ! 🙂
 *
On en parle prochainement 🙂
 *
Des bisous !